Un texte à l’usage des couples vanille et D/s, un bilan de N/notre cheminement.

Plus les mois passent, plus cela s’impose comme une évidence : « Il faut y consacrer du temps. »

Petit rappel : dans un couple D/s la position et la place de chacun sont définies à partir de critères choisis et acceptés.

Celui ou celle qui détient le pouvoir.

Celui ou celle qui se soumet.

Il faut savoir rester sur cette ligne de conduite avec des efforts et de la persévérance des deux côtés.

Je ne me souviens pas d’avoir eu à l’esprit ce genre de préoccupation au moment de la formation de notre couple vanille. N/nous avions simplement envie de construire une histoire ensemble. N/nous avons créé N/notre petit cocon confortable à N/nos mesures, N/nous adaptant l’un à l’autre, en étant attentif, avec des habitudes, tout s’enchaînant sans heurts : la vie familiale, la vie professionnelle, les loisirs…

Du bien être satisfaisant, un ronron qui s’installe.

Alors que s’est-il passé ?

Ma prise de conscience, ma demande de soumission mettant au jour certains de mes besoins ont bousculé ce bel équilibre et les frontières de N/notre petit univers douillet. Sans oublier que cette prise de conscience n’a été que le fruit de N/notre évolution.

Mes attentes ont placé mon Maître dans une position inconfortable.

-Mais qui est vraiment ma femme ?

Il a été poussé hors de Sa zone de confort et le connaissant je sais que cela Lui a été compliqué, ce qui reste vrai encore aujourd’hui au moment où j’écris ces lignes. Toujours cet ajustement nécessaire à Son rythme pour moi.

Il Lui faut trouver l’espace et le temps de caser ces nouvelles données dans Son monde, réorganiser Son Moi intérieur et extérieur.

Reconnaître que chacun de N/nous évolue. N/nous ne sommes plus C/ceux que N/nous étions il y a vingt ans, pas encore C/ceux que N/nous serons demain, mais bien les D/deux personnes que N/nous sommes aujourd’hui.

Pour Lui c’est comme si on demandait à quelqu’un de ranger une nouvelle catégorie de livres abordant un sujet inconnu (de Lui) sur son étagère. Celle ci étant bien sûre pleine de ses sujets favoris et non extensible.

Le nouveau sujet l’intéresse, il souhaite l’étudier, le maîtriser et les nouveaux ouvrages lui seront utiles.

Que va t-il faire ? Comment procéder ?

Sa réflexion le mène à :

-Etablir la liste des livres en sa possession.

-Les ranger par catégories.

-Effectuer le nettoyage en éliminant dans chaque catégorie ceux qui sont obsolètes ou dépassés.

La place sera ainsi libérée pour y placer les nouveaux livres. Ce nouveau sujet enrichira sa vie car il sera à même de l’étudier à tête reposée, en lui consacrant le temps nécessaire s’il en a la volonté.

C’est en sachant ébranler Ses habitudes que le mari/Maître créera un nouvel équilibre dans Son couple. Il n’y a que Lui qui peut élargir Son horizon, qui peut se sentir vraiment Maître. C’est plus difficile que pour la soumise qui s’est positionnée au moment de sa demande. Avant Il pressentait ce que j’étais, maintenant N/nous sommes dans la réalité.

Je ressens encore Ses réticences, Ses hésitations à Se situer, Ses freins, Se demandant si ma soumission est réelle. C’est une des difficultés des couples venant du monde vanille et où la femme occupait une position assez dominante.

Pour moi c’est aussi un véritable travail sur la notion de patience, ne pas Le harceler avec mes demandes « suggérées ».

Comme Il me dit : tu t’es révélée d’un seul coup… Oui et non car dans les faits, la parole libérée, dire enfin, peut être déstabilisant pour le mari/Maître.

Le plus de la situation : je dirai que cela N/nous a ouvert en plus grand la porte du dialogue. N/nous osons plus N/nous dire les choses qui sont de l’ordre des ressentis, de l’intime, de qui N/nous sommes, N/nos fantasmes … Encore du temps et de l’écoute… Car comment être dans la justesse d’appréhender ce dont l’A/autre a besoin si N/nous ne sommes pas capables de N/nous ouvrir en toute honnêteté.

Dans cette phase que N/nous vivons actuellement j’ai le bonheur de découvrir un nouveau Compagnon, mon regard sur Lui est à la fois ravi et curieux. J’ai l’impression de nouveautés permanentes Le concernant, Il me donne accès à Son vrai Moi. En rentrant dans la dimension de N/nos émotions réciproques une confiance d’une richesse nouvelle s’établit.

La relation D/s au quotidien se nourrit de beaucoup de partages, petits ou grands, sexuels ou domestiques, des bonheurs simples etc… avec des cafouillages aussi comme dans toutes les relations.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here