Ce n’est pas un sujet évident pour moi puisque je n’en suis pas encore là dans ma vie de maman… je me suis donc aussi fait aidée sur le sujet par une amie soumise qui a 2 ados.

Opening-Credits-Masters-of-Sex

La première chose sur laquelle nous nous sommes entendues, c’est bien sur le respect, celui de respecter ses enfants comme des personnes à part entières qui peuvent penser et dire ce qu’ils pensent et ressentent comme tout un chacun. Que la conversation soit toujours ouverte, possible et bienveillante afin qu’ils se sentent écouter quand ils ont besoin mais aussi respecté quand ils gardent des choses pour eux…

N/nous avons tous droit à N/notre jardin secret, même à 4 ans, même 90 ans…

Le respect de l’espace privé de l’enfant permet ainsi que l’enfant respecte l’espace privé des parents. Et comme la sexualité des enfants ne concerne pas les parents, celle des enfants ne concerne pas les parents.

Soyez donc vigilants de ne pas être trop intrusif avec vos ados pour ne pas qu’ils le soient avec V/vous.

Chez mon amie, les choses ne sont pas ouvertement montrée et dites mais elles ne sont pas non plus cachées. Il est arrivé que l’ainé voit une cravache mal cachée sous le lit, par exemple. La conversation était ouverte et les parents prêts à répondre aux questions.

Attention répondre à une question ne veut pas dire description en large et en travers mais bel et bien se limiter au cadre de la question.

En fait cette position est aussi un solution pour les « protéger » de découvrir le sujet par internet et de transposer des choses fausses sur les parents, voire des choses affreuses car le net est aussi plein de bêtises…

En tant que parents, il n’y a aucun intérêt de prendre son enfant de front pour lui dire « ma sexualité est celle là » mais les enfants sont ce qu’ils sont et il peut arriver qu’ils aperçoivent et ressentent des choses de l’ordre du lien sexuel des parents… et l’important est de communiquer avec eux et de justement les aider dans leur chemin vers la maturité et l’âge adulte… la sexualité fait partie de ce chemin et donc il est important de faire aussi de l’éducation sexuelle avec eux… (et de ne pas se reposer sur l’éducation nationale pour ça… en 2de j’ai eu droit à « une envie de sexe c’est comme une envie de croissant »… hahaha… )

je vais prendre un exemple vanille ici. Chez l’une de mes amies proches, la sexualité avant le mariage était impossible pour les parents et donc il n’y a eu aucune éducation autour des relations amoureuses et de la sexualité mais aussi aucun accès à la contraception non plus… Les parents ont crus protéger leurs filles des mauvaises rencontres et des risques de grossesse comme ça…

La réalité est tout autre… le garçon que mon amie à rencontré lui soutenait que la femme ne devait pas mouiller, « seule les salopes mouillent » disait il… Et donc elle avait des rapports brutaux sans lubrification… parce que personne n’en a parlé avec elle…

Quand on pense que les travaux de Master et Johnson sur la sexualité et notamment sur l’orgasme féminin datent des années 50, ça fait peur de savoir qu’en 90 des mecs puissent sortir de pareils boniments aux filles…

Et combien de jeune filles vivent, encore aujourd’hui, des tests de grossesses à flipper parce que l’accès à la contraception était limité/refusé par les parents…

Un dialogue ouvert et bienveillant, prônant la responsabilité de soi, l’autonomie et le respect vaudra toujours mieux que les plus solides des barrières pour protéger les personnes aimées…

Oui mais alors, une fois que les ados sont là, face à N/nous, comment faire pour joindre vie de famille et vie BDsM ? Comme on le fait avec les autres adultes autour de N/nous, pour ne pas choquer…

Effectivement, passer au vouvoiement comme ça après 25 ans de vie commune en tutoiement… forcément V/vous allez interpeller, choquer etc… Mais si le Maître décide qu’à présent vous ne porterez que des jupes et que votre ados en fait la remarque, pourquoi ne pas simplement répondre, comme vous le feriez avec une amie, que vous vous sentez bien ainsi…

Les enfants ne sont pas dupes, ils ressentent les changement d’humeurs, d’énergie…  Ce sont certainement les adultes qui sont dupes de ne plus les ressentir… enfin… Mais leurs étonnements, leurs interrogations ne sont que des marques d’attention envers V/vous… Prenez les comme tel et mettez en avant le plaisir, la joie, le bien-être que ces changements V/vous apportent, sans V/vous étaler plus…

Et peut-être une jour V/vous diront ils que depuis que ces changements ont eu lieu, la vie à la maison est bien plus agréable et V/Vous être bien plus détendu… Quel plus beau cadeau que de voir que V/votre bonheur les touche…

 

Belle semaine à T/tous

Kisses

c!

 

Crédit Photo : extrait du générique de la série Master Of Sex, qui rapporte assez fidèlement la vie et le parcours  des Docteurs Bill Masters et Virginia Johnson et de leurs recherches sur la sexualité humaine dans les années 50… A voir …

 

 

PARTAGER
Article PrécédentErosPower Images
Article Suivanti don’t…
esclaveclochette
Je fus esclave consentante durant 10 ans. j'ai publié ici régulièrement depuis des années mes hauts et mes bas (selon les ordres de mon Maitre) de ma vie d'esclave. Je suis une fée clochette.

1 COMMENTAIRE

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here