Bonjour à T/tous,

Maître a toujours dit qu’Il souhaitait vivre avec deux esclaves et pour ma part, j’ai toujours défendu le fait que même étant esclave et n’ayant pas d’autres choix que d’accepter, cette idée me réjouissait. Cependant, vivre à trois est un concept et tant que la personne n’est pas là, c’est difficile à imaginer.

Quand j’étais dans le train pour aller chercher néko, j’ai douté, j’ai eu peur. Peur de ce qu’elle allait penser de moi par exemple. En fait, j’étais totalement déstabilisée de la rencontrer sans la présence de Maître absent ce soir-là pour raison d’apéro bdsm nantais prévu de longue date… je voulais être digne du dressage de Maître. Comme je l’ai dit dans mon article néko, nous avons ri avant même de parler. Donc mes peurs se sont vite envolées.

Il se trouve qu’avoir une copine n’est pas du tout pareil qu’avoir une sœur, cela pose d’autres problématiques. Premièrement, ce n’est plus une « invitée » à la maison, mais l’esclave de Maître. De ce fait, je dois apprendre à lui demander de m’aider puisque c’est sa nature, comme moi, de servir et d’obéir au Maître. C’est une habitude à prendre.
j’ai déjà vécu des relations à trois, mais toujours en étant deuxième. Non, je n’ai pas mis de guillemets et c’est fait exprès. La « première » me voyait toujours comme celle qui vient en plus, qui essaye de prendre sa place alors que cela n’a jamais été mon intention.

Là, c’est différent, j’agis comme une esclave, pleinement. A la fin de la première semaine, Maître avait décidé de faire un Stop ou Encore. Il est évident que seul Son avis de Maître et l’avis de ma soeur, novice comptait. Cependant, Maître m’a autorisé à répondre à la question, après Lui. j’avais envie qu’elle sache et entende que oui, je la veux encore, je l’accueille à bras ouverts.

Mais une chose à vraiment été dure à vivre. je ne donne pas d’ordres, je ne suis pas dominante et heureusement, car ce n’est pas le but de Maître : je participe également au dressage de ma sœur. Quand je la vois servir le verre du Maître, mais que Lui ne regarde que Son ordinateur, car Il travaille, je glisse à l’oreille de ma sœur qu’il faut le faire à deux mains. C’est mon rôle de sœur de l’aider à assimiler ces nombreuses règles qui pour moi, sont devenues une habitude à laquelle je ne pense même plus.
je suis là pour l’accompagner, l’écouter sur ses doutes de novice que toutes celles et ceux passés par là connaissent et la guider vers un meilleur service du Maître au fur et à mesure.
Cette partie-là à également été dure pour elle au début. Un manque de communication claire de ma part qui aurait été plus que bienvenue. Elle a culpabilisé sur des choses en cours d’apprentissage alors que c’est normal et qu’elle ne peut connaître le Maître en une semaine. je me suis excusée et depuis nous parlons plus clairement et plus profondément sur nos ressentis.

Comme dans toute relation, le plus important est la communication et néko et moi ne nous sommes jamais empêché de se dire les choses.

Malgré tout, cela reste le début de la relation et Maître est assez conciliant en nous laissant beaucoup de temps libre ensemble, on rigole, on parle, on se taquine… nous avons énormément de points communs, mais des caractères assez différents sur certains points. C’est extrêmement positif et je suis très heureuse de l’avoir à mes côtés et je l’intègre du mieux possible. Néanmoins, elle vivait seule, O/on vivait à deux et même si elle ne va pas s’installer tout de suite à la maison, cela demande une adaptation pour ces changements.

Et puis pour ceux qui me connaissent, néko et moi faisons la même taille de chaussures et aussi de vêtements. Elle a plein de trucs trop mignons, elle adore ma garde-robe, donc voilà toutes les deux avons désormais deux dressing Aha !

Donc voilà, désormais Maître ne veut plus « Vivre avec deux esclaves » et moi je ne veux plus « vivre à trois ». N/nous souhaitons N/nous épanouir dans N/notre relation à trois avec néko. Vivre à trois n’a jamais été une fin en soi, cela dépend totalement de la personne et néko est une merveilleuse personne <3.

Photo : Maitre et néko avant l’envol de N/nos vœux. C’est moi qui ai pris la photo 😉

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here