Bonjour à T/tous,

La suite des vacances se passe très bien pour N/nous. Actuellement en camping naturiste, N/nous avons croisé par hasard un couple Maître/soumise avec qui N/nous avons passé de merveilleux moments ! N/nous avons discuté énormément, de BDSM mépakeu! Maître et moi partons du principe que, pour se faire des amis dans le milieu du BDSM, il faut absolument avoir d’autres centres d’intérêt commun.

Ces quelques soirées où N/nous étions aux pieds de Maîtres à discuter soit tous les 4, soit les Maîtres ensemble et elle et moi ensemble, N/nous ont beaucoup apportés. C’est aussi un plaisir de découvrir qu’elle, comme moi, vit pied nus. Puis c’était drôle de constater chaque jour de nouvelles marques sur nos fesses, sourires.

En dehors de ça, le Boom N/nous a beaucoup apporté. Voir que N/nous pouvions dans cet endroit grand public vivre comme N/nous voulions sans choquer N/nous ouvre des portes. Évidemment, ici, Maître ne me donnera pas la fessée en public parce que le public est très différent et qu’il y a des enfants. Cependant, je n’ai plus aucun souci à me mettre à genoux pour Lui faire Ses lacets, à vivre pieds nus (et dans ce camping naturiste entièrement nue avec mes marques), etc. Son petit n’étant plus vraiment petit, il passe quand même plus de temps avec ses copains qu’avec N/nous. je réussis donc peu à peu, dans la même journée à avoir le réflexe de dire Maître quand N/nous sommes seuls et L’appeler par Son prénom si le Loulou est là. je ne me trompe plus tellement c’est naturel.

En moi-même, je ressens une abnégation chaque jour constante. Il suffit que Maître pose Sa main sur ma nuque pour que je vibre fort, il y a peu, j’ai même demandé l’autorisation de jouir alors qu’Il pressait juste ma poitrine ! Pour info, cette fois là, Il a accepté, sourires. Et je Vous en remercie profondément, Maître !

je ressens intérieurement une envie constante de ne vivre que pour Lui, pour Le servir, Lui obéir. j’obéis sans même me poser la question de si j’en ai envie ou non et ça me comble de bonheur. je suis totalement dépendante de Maître, j’ai besoin de ressentir qu’Il est heureux pour l’être également. Cela ne m’empêche pas d’avoir des envies propres et dans ce cas-là je Lui en fais part. Néanmoins, je ne ressens aucune frustration si Il me le refuse.

Il arrive que je sois en colère en moi-même parce que j’ai du mal à accepter, évidemment ! C’est comme tout, ça prend du temps. Mais cela fait bien longtemps que je ne me suis pas sentie triste d’avoir un orgasme refusé, je l’accepte pleinement.

Voilà, je me sens plus esclave que jamais ET plus heureuse que jamais. Merci Maître de me dresser, de me faire grandir ce qui me rend épanouie et paisible.

je suis entrée dans le monde du bdsm en 2011. je m’y suis découverte. je fus soumise dans des relations bdsm avant d’entamer la vie d’esclave consentante que je suis désormais.

5 COMMENTAIRES

  1. Lina,

    Je te trouve superbe nue avec ton collier sur la photo qui illustre cet article. J’aurai aimé voir les marques sur tes fesses en plus.
    Je comprends le plaisir que tu ressens dans la position d’esclave et je suis très heureux pour toi que tu t’y épanouisse à ce point.
    De fait, ça devait être plaisant cette rencontre avec un autre couple Maître/soumise. Cela me fait penser à la rencontre similaire que j’avais faite au Cap d’Agde dont je parle dans mon dernier commentaire à ton précédent article.

  2. Bonjour à vous deux,

    Je n’appartiens pas du tout au monde bdsm et vis dans une relation vanille (quoique épicée quand je vois certaines de nos pratiques ). Je suis maman depuis plus d’un an et m’intéresse pour le développement spirituel de ma fille à d’autres courants de pensée que celui dans lequel notre société baigne. C’est ainsi que j’ai découvert votre chaîne youtube et ce blog. Je n’adhère pas à tout mais je trouve énormément de points qui me font écho (les notions de rigueur et de responsabilités me parlent beaucoup). Et surtout je ressens ton bonheur, ton lâcher-prise et, de fait, ta joie de vivre (je m’adresse à Lina car je trouve qu’elle fait figure de femme forte et en tant que femme j’apprécie beaucoup). Tu es effectivement une belle personne dans tous les sens du terme et le couple (j’espère employer la juste expression) que vous formez avec Eros Power est beau. Merci à vous de partager votre vécu, je vous souhaite une bonne continuation.

    Cynthia (Ps : ça compte si je vous dis que je suis moi aussi maitresse… d’école?)

    • Le Maitre n’est pas d’accord. N/nous partageons ce que N/nous vivons pour délivrer du sens sur N/notre relation et pas pour exciter les amateurs d’images sexe (tellement loin du réel). Mais Je comprends que le déni du réel soit tel en ce moment que se réfugier derrière des images soit devenu presqu’un réflexe… Mais la vie est plus belle en vraie, les rencontres aussi, chacun dans ses entourages, loin des écrans, loin des images. Bon courage.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

6 + treize =