Voilà un sujet donné par mon Maître ErosPower sur lequel je ne m’étais pas encore penchée… 

Si l’emploi du temps me le permettait j’aurais une sœur de servitude… Même ponctuellement…

Comment cela pourrait il se passer ? Que pourrions nous en retirer l’une et l’autre au service de mon Maitre ou au service de nos Maitres respectifs ?

Mon Maître a eu une deuxième soumise il y a quelques années. Cependant, ça n’a duré que peu de temps et nous n’étions pas très proches (la barrière de la langue aussi…).

je crois que j’interprète « sœur de servitude » par une personne de qui je serai proche et complice, dans la servitude… Comme une amie BDsM quoi…

Parfois oui, j’aimerai avoir cette complicité avec quelqu’un… pouvoir parler librement de tout… Et cela signifie aussi une grande confiance entre nous…

Ce n’est pas facile a trouver pour de multiples raisons…

Il y a dans mon entourage une amie qui est aussi une soumise… je l’aime beaucoup, nous échangeons quasi quotidiennement même si c’est peu sur le BDSM… A ma grande tristesse, elle habite très loin… Et puis nous n’avons pas eu de temps BDSM au réel… et je ne pense pas qu’il y en aura…

La communauté est riche et ses participants veillent les uns sur les autres… autant que faire ce peut ou du moins un noyau dur y veille…

Que mon Maître se partage ne me choque pas dans l’idée… même si comme il le dit, l’emploi du temps ne laisse pas beaucoup de place…

S’il devait choisir une seconde soumise, je crois que je serai curieuse de la personne… j’espèrerai intimement créer de la complicité avec elle afin de mieux servir mon Maître mais aussi de prendre du plaisir à être ensemble…

La question de la jalousie se pose… Mais je n’y crois pas trop… pour moi la jalousie est un sentiment qui en cache un autre… la peur de le perdre, une mauvaise estime de soi, une blessure d’enfance…

Bref, j’en ai déjà parlé dans un autre post…

Il faut prendre le positif partout…

Une seconde soumise, cela signifie

  • qu’une partie de mon temps sera libéré puisque certaines tâches lui seront attribuées…
  • une source de progrès, il y aura forcément une émulation entre nous… 
  • un Maître plus comblé dans l’expression de sa Domination… 2 personnes à dominer prennent plus de temps qu’une seule… et donc un Maître heureux !!! 

Et oui cela est positif…

Si mon Maître décidait de se lier avec un autre couple, je crois que j’en serai plus que ravie…

Cela signifierai plus de soirée vraiment BDSM, chez l’un où chez l’autre…

Effectivement, N/nous sortons peu en club ou soirée car cela demande une sacré organisation de la vie de famille…

Et puis qui dit sœur de soumission dit contact régulier avec elle, ce que je n’ai pas avec les soumis, soumises, esclaves que N/nous cotoyons régulièrement… (et que j’adore quand même)

Ça doit être mon côté bavarde… j’aime bien papoter avec des copines…

Tout ça pour dire que oui, si SENSEÏ me désigne une sœur de soumission, j’en serai heureuse.

Belle semaine
Kisses
c!

Crédit Photo : Tumblr

PARTAGER
Article PrécédentComment trouver une soumise
Article SuivantLibérée…
esclaveclochette
Je fus esclave consentante durant 10 ans. j'ai publié ici régulièrement depuis des années mes hauts et mes bas (selon les ordres de mon Maitre) de ma vie d'esclave. Je suis une fée clochette.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here