Bonjour à T/tous,

Après plus d’un an de conversations avec elerinna, la rencontre était prévue. Cela fait quelque temps que Maître et moi sommes un petit peu déçus des rencontres. En effet, beaucoup aiment jouer au BDSM, mais peu le vivent H24. Pour la première fois depuis longtemps, j’étais anxieuse à l’idée de me retrouver avec Maître Elendil et elerinna. Comme dans les débuts, ce mal de ventre mêlé à de l’excitation … je ne voulais pas décevoir Maître et je me suis fait stresser seule pour rien. À N/notre arrivée, Maître Elendil et elerinna N/nous ont indiqué où se trouvait N/notre chambre et j’ai pu prendre une bonne douche chaude pour me détendre. Étant toujours stressée, Maître m’a mise en cage et ça m’a fait un bien fou.

elerinna et moi avons ensuite servi l’apéritif et le repas aux Maîtres. j’ai été admirative de la beauté d’elerinna pendant le service. Maître m’impose peu de règles concernant le service et la beauté du service goréen m’a fasciné ! Toute cette grâce dans ces positions m’a donné envie.

Ce soir là Maître m’a humilié à deux reprises. Il sait que je déteste l’anal ayant une anatomie différente de la « normale » suite à une opération quand j’étais bébé. Dans le passé, lors d’un contexte similaire avec un couple Maître/esclave, Maître avait montré mon anatomie, en détaillant chaque point. je l’avais mal vécue, j’avais pleuré et la séance s’est pas passée comme je l’aurai voulu, n’arrivant pas à lâcher prise. Là, avec Maître Elendil et elerinna, je m’y attendais. j’ai dû puiser dans mes ressources pour accepter du plus profond de moi-même. Maître et moi en avions déjà parlé, Il n’avait pas cautionné mon attitude la première fois, cette fois-ci je n’avais pas le droit à l’erreur. La respiration a été une grande amie. Un peu plus tard, Maître m’a longuement doigté analement, me faisant encore et encore travailler sur l’acceptation profonde. La discussion que j’ai eue avec elerinna m’a fait un bien fou. C’est beau de voir une telle simplicité, une telle bienveillance. je me sentais vraiment bien et à l’aise avec E/eux.

N/nous avons ensuite été martyrisées par les Maîtres qui prenait plaisir à s’échanger leurs matériels. La langue de dragon reste pour moi le souvenir le plus marquant… je ne saurai pas dire si j’ai aimé ou non tellement c’était nouveau. Le fait d’être en L/leur présence m’a fait tenir avec beaucoup plus de calme qu’à la maison. je n’ai presque pas crié, presque pas bougé. je voulais montrer que je pouvais tenir dignement, je voulais rendre Maître fier. C’est une voix de mon mental clairement et ça n’a pas lieu d’être, il faudra que je travaille dessus à l’avenir.

La fin de la soirée s’est faite avec une séance de scalpel sur elerinna. La beauté des gestes de Maître Elendil était aussi belle à voir que la jouissance d’elerinna, sourires.

 

Le lendemain, N/nous avons passé plus de temps ensemble, à discuter, mais aussi à pratiquer. Dans l’après-midi alors que Maître et moi étions seuls, Il m’a attaché les poignets au plafond, m’a cagoulé et m’a donné du martinet. Puis, doux et beau moment, Maître a utilisé le vibromasseur en protégeant le sol d’une éventuelle inondation de cyprine… Que le Maître est bon. Sauf que… a peine j’ai demandé et Il m’a autorisé à jouir que, pendant l’orgasme, Maître m’a fouetté avec les orties fraichement cueillies dans le jardin. Bon l’orgasme était moins puissant du coup moi qui est horreur des orties…

Le soir, la séance a été quelque peu différente… Les Maîtres, elerinna et moi avons longuement parlé de CNC et elerinna et moi avons des ressentis similaires en ce sens. Les Maîtres ont comparé différentes techniques lors de séance avant que Maître Elendil me mette le couteau à la gorge. je ne le savais pas, mais Ils en avaient parlé avant. Cela m’a fasciné, mais je n’étais pas si terrorisée que je l’aurai pensé. j’étais dans un processus d’acceptation profonde. Si Maître Elendil le fait, c’est que Maître est d’accord, je n’ai rien à craindre. Mais je faisais pas la maligne non plus…

Le soir venu, au moment de dormir, j’étais dans une profonde excitation sexuelle, j’avais envie de plus, besoin de plus. j’ai taquiné Maître et je l’ai senti changer d’ambiance en moins d’une seconde. Il m’a retourné, tenu les bras dans le dos et m’a mis plusieurs coups de poing sur les fesses. je me sentais à ma place et il n’a pas fallu beaucoup de temps pour que Maître me mette en levrette et m’utilise sexuellement pour Son plaisir… et le mien aussi puisque j’ai eu une jouissance qui a duré extrêmement longtemps.

C’est fou comme ça fait du bien de rencontrer des couples qui le vivent en 24/7 avec des plaisirs communs. j’ai vraiment passé un extrêmement bon moment et le fait de sentir Maître plus bestial après cette rencontre me ravit encore plus !
Merci Maître Elendil et elerinna pour V/votre accueil, V/votre gentillesse et bienveillance. Merci Maître et Maître Elendil de m’avoir permis de découvrir de superbes nouvelles sensations !

 

2 COMMENTAIRES

  1. Merci infiniment lina pour ce très bel article, ce fut un plaisir de vous rencontrer tous deux et de partager des instants de vie associés à des moments plus intenses. A refaire sans hésiter !

    Je t embrasse, et mes humbles respects à Maître ErosPower.

    Sincèrement,

    élerinna, kajira d’Elendil

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × trois =