Bonjour à T/tous !

Écrire cet article est très important pour moi. En effet, cela fait un an que j’appartiens à ErosPower et c’est pour moi une date importante. Les choses n’ont pas toujours été simples, loin de là, mais la sincérité et l’amour triomphent toujours.

Cette année a été pour moi pleine de changement et d’évolution.
* Premièrement, j’ai été diplômée et c’est aussi grâce au soutien et à la patience de mon Maître.

* Deuxièmement, j’ai déménagé pour venir dans cette si belle région ce qui permet à mon Maître de me voir aussi souvent qu’IL le décide.

 

Ensuite question caractère… De ce côté là les évolutions sont encore plus nombreuses !

* moi qui boudais beaucoup, cela ne m’arrive presque plus et la durée est nettement moins longue

* L’apprentissage du lâcher-prise… j’en avais parlé dans un article et c’est encore un travail d’actualité. je pense même que c’est le travail de toute une vie. Un contre temps, être pressé et attendre dans une file d’attente, recevoir un paiement auquel l’on ne s’attendait pas, etc. Cet apprentissage m’a permis de beaucoup évoluer dans ma condition et nature d’esclave, cependant je suis consciente qu’il n’y a rien d’acquis.

* j’ai appris à me connaître et c’est toujours en cours. Il est selon moi important de se centrer sur soi et de définir ses valeurs. Pour cela un exercice très simple à faire peut amener à se rendre compte de ses valeurs. « Écrivez votre 85e anniversaire idéal. Qu’aimerez V/vous que l’O/on dise de V/vous ? » Cela peu être la famille, l’importance de prendre soin de soi ou je ne sais quoi. Dans tous les cas, écoutez V/vous et le cœur parle très bien 😉

La deuxième chose importante est de reconnaître et d’accepter ses émotions. Attention, comprenez-moi bien : si V/vous êtes en colère, je ne V/vous conseille pas d’agresser quelqu’un en lui hurlant dessus ou de casser les meubles. Il est important de comprendre que N/nous sommes seuls responsable de N/nos émotions et on ne PEUT pas en accuser l’autre ! Donc observez, ressentez V/votre émotion analysez là et laisser là couler. Respirez calmement jusqu’à être recentré sur V/vous-même … Cela permet beaucoup plus facilement d’aller vers l’autre en lui expliquant nos ressentis, nos impressions et de partager ensemble le vécu de la situation.

* j’accepte plus profondément. Au début de la relation, j’avais choisi d’être esclave, mais sans l’avoir vécu, sans savoir réellement dans quoi je m’engageais et accepter des choses que je ne souhaitais pas était difficile pour moi. Si un ordre ne me plaisait pas, j’obéissais, mais le faisais savoir forcément. Aujourd’hui, il m’arrive encore de le montrer (aussi pour que mon Maître sache ce que je ressens), mais j’obéis et prends plaisir à LE satisfaire et à LE servir.

 

La liste de mon carnet est plus longue, mais j’ai choisi d’écrire que les points que j’avais envie de développer et qui avaient selon moi une utilité à faire partager.

Un an après, je suis pleinement centrée sur moi-même et gagne en liberté (tandis que SENSEÏ me contrôle chaque jour davantage). La liberté est en moi, dans ma faculté à lâcher prise et à vivre les expériences comme elles viennent, dans le présent sans être continuellement à la recherche de facteurs pouvant me blesser. C’est ainsi que même si la situation n’est pas tous les jours rose, je peux affirmer haut et fort à quel point je suis heureuse dans ma vie d’esclave (dans tous ses aspects).
Il est vrai que le travail est long et que le bonheur reste un muscle que l’on doit travailler chaque jour et je sais que le travail en moi et le travail avec SENSEÏ seront longs.

Cette année de noviciat a été merveilleuse et une pointe de nostalgie me vient en écrivant cet article. Plein de jolis moments vécus qui ont une place gravée à jamais dans mon cœur. En attendant, je suis encore une esclave novice et je suis humble, je sais la chance que j’ai d’être Sienne et je sais aussi les points à travailler pour Le satisfaire encore d’avantage.
Merci Maître de me dresser avec autant de patience et d’attention. Merci pour Votre présence et Vos mots qui m’ont été d’un soutien incroyable. je sais que mon dressage ne fait que commencer et que des épreuves il y en aura d’autres, mais je sais aussi que tout cela n’a qu’un but : être heureuse dans une vie où je vis en étant pleinement moi avec la reconnaissance de ma nature profonde.

 

2 COMMENTAIRES

  1. Merci beaucoup Thysminia !
    Le test des 85 ans peut soulever beaucoup de points intéressant sur ses valeurs et surtout pour suivre sa voie sans avoir de regrets …
    Bonne journée également !

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here