Sur ordre de mon Maître ErosPower, je suis retournée, un peu, sur l’Anneau de Justine, site communautaire BDsM…

j’ai pour ordre de me joindre au groupe de la nouvelle génération… Ce que je fais avec plaisir…

Cependant, je suis aussi allée « me balader » sur d’autre groupe et j’ai trouvé ces mots de Maître Chax que je site ici :

« Ma soumise est mon esclave, elle est intelligente, vive d’esprit, sait ce qu’elle aime et ce qu’elle n’aime pas, elle travaille (dur), elle est une femme accomplie et une mère bienveillante. »

 Cette définition me touche, me plait… et je pense que SENSEÏ est d’accord avec elle.

En même temps, elle ouvre une question en moi, qui est récurrente… Celle du travail…

Dans N/notre société, rester à la maison est tout simplement considéré comme impossible… Ne pas travailler dans cette société capitaliste est presque interdit…

Honnêtement, tant que l’enfant était petit, cela ne posait pas de soucis, même si c’est le premier. Personne ne me regardait de travers mais voilà… Les enfants ça grandit et drôlement vite en plus…

Alors voilà, maintenant, j’entends de plus en plus cette question « et sinon tu fais quoi dans ta vie »… Et je ne sais jamais quoi y répondre… « je sers mon Maître » ne pouvant pas être entendu par grand monde…

j’ai retravaillé un peu cet été… à mi temps… L’équilibre de la famille a été mis en danger, j’étais fatiguée…

Et puis je me suis confronté à la méchanceté et la bêtise… Et ça ne m’a pas donné plus envie que ça d’y retourner…

N/nous avons des projets professionnels bien plus passionnants que d’aller se salarier… Par contre, ça va prendre du temps…

En temps qu’esclave, je ne pense pas que l’esclave doit rester enfermée à la maison…

SENSEÏ et moi avons longtemps discuté du fait que je retravaille. IL n’était pas d’accord au départ, mais IL a su entendre mes raisons.

Et puis j’ai retravaillé et c’est moi qui ai changé d’avis… Finalement, ma vie à la maison me convient parfaitement…

Alors SENSEÏ l’a compris et m’a ordonné de rester à la maison…

C’est pas simple tous les jours de s’inscrire dans une société comme la N/notre tout en vivant ce que N/nous vivons, aussi profondément…

Pour finir, j’espère que SENSEÏ me voit comme une femme brillante et une mère bienveillante… ^_^

Kisses
c!

Illustration très célèbre début 20ème siècle (remplacer les curés d’alors par les mass média d’aujourd’hui 😉

PARTAGER
Article PrécédentLes plaisirs de l’esclave
Article SuivantSomething New…
esclaveclochette
Je fus esclave consentante durant 10 ans. j'ai publié ici régulièrement depuis des années mes hauts et mes bas (selon les ordres de mon Maitre) de ma vie d'esclave. Je suis une fée clochette.

1 COMMENTAIRE

  1. Toujours ce dilemme sur le travail des femmes.
    Ce n’est que mon avis mais je le donne, j’admire les femmes qui peuvent et veulent rester à la maison pour s’occuper de leur enfant et de leur homme. C’est un travail a plein temps …

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here