Voici la version Ladurée:

Et voici la mienne:

Un gâteau gargantuesque pour 2 gourmands-gourmets, pleins de crème au praliné.

Bon la présentation c’est pas le top du Glamour…

Mais c’est une grande première pour moi à chaque étape : une première dans la pâtisserie sophistiquée de haut rang. Pour la précision, tout est fait maison, de la pâte feuilletée au pralin…

Ce qui lui donne ce côté gigantesque c’est :

1/ la pâte feuilletée. Faire une plaque régulière à la cuisson c’est coton…

2/ ma poche à douille n’a pas d’embout et fait donc un gros « boudin » de crème…

Cependant, Senseï est ravi et j’avoue en être fière…
c!

PS: c’est quand même riche, on en a mangé 1/3. S’il y a des preneurs pour le finir avec N/nous… :p

PARTAGER
Article PrécédentLe temps de l’esclave…
Article SuivantBDSM terre de contraste…
esclaveclochette

Je fus esclave consentante durant 10 ans. j’ai publié ici régulièrement depuis des années mes hauts et mes bas (selon les ordres de mon Maitre) de ma vie d’esclave. Je suis une fée clochette.

8 COMMENTAIRES

  1. Bonjour C.,
    Compliments pour la pâte dorée.
    La réussitte d’une pâte feuilletée est à une seule un monument.
    Compliments aussi pour la crème.
    La présentation n’est pas aussi parfaite ( triste ? ) que celle de M. Ladurée, mais elle resemble à votre corps, des formes qui attirent l’oeil et éveillent les sens.
    Si V/vous le permettiez (et surtout si je n’étais pas si loin) je viendrais volontiers déguster cette création.
    Un gâteau se doir d’être gargantuesque.
    Le plaisir se doit d’être renouvelé…
    Qu’avez-vous contre les « boudins », Mademoselle C. ? 🙂
    Tout le monde n’a plus 25 ans.
    Merci pour cette sensuelle contribution.
    Avec tout mon respect,
    Louis

  2. Je découvre votre blog par l’intermédiaire de celui de Lady. Je ne fais pas partie du monde sm je me définirai plutot comme une vanille curieuse et ouverte aux autres pratiques à partir du moment où je ressens du respect ( ce qui est le cas chez vous). En grande gourmande j’ai été attiré par ce joli gâteau, félicitation à vous cela a du vous demander du temps et de la patience qui m’aurait bien manqué. J’espère que vous trouverez le courage de manger le reste ce serait dommage de le jeter.

  3. Hello c!

    Moiiiii je veux bien vous aider! Mais bon, il est certainement trop tard, il ne doit plus rien rester-sourire.
    Il est très beau ton gateau c!, je rejoins Xanadu, j’aime ses courbes gourmandes, c’est un gateau qui vit, miam!
    M’étonne pas que mon Ti’papillon n’ai pu résister à te laisser un com en le voyant.

    J’espère que vous allez bien tous deux, je vous souhaite une bonne semaine.
    Baisers à toi.

  4. Xanadu, je n’ai rien contre les boudins (je lis bourrelets dans votre réponse), j’en suis moi même un peu pourvue…

    Lady, il était tellement gros que Senseï l’a congelé donc… quand tu veux!!!

    Ti’papillon, deux jours de pâtisserie assidue…

    Kisses
    c!

  5. Arffff, on voit bien là le côté pragmatique du Maître-sourire-alors que nous on aurait été capables de tout manger rien que pour pas gacher (mouarff la belle excuse!).

    Quand je veux? Rololo mais faut pas me dire des choses comme ça 😉

    Baisers

  6. Je n’ai pas tout mis au congélateur, la part du Maitre m’attendait jusqu’à cette fin d’après midi…

    Délectation avec le thé que c! M’a préparé silencieusement..(interdit de parler jusqu’à mercredi soir – à part une heure pour le repas du soir)

    Ceci avant d’embaumer la cuisine d’une recette de boeuf mijoté au safran…

    SENSEI

  7. Moi, moi!!
    Oh oui Moi j’aimerais tellement en manger!! Et si on disais… en dessert d’un suuucculent roti de boeuf avec des petits légumes??!

    Tu vois ce que je veux dire C!…?
    Bisous à vous deux, et J’ESPERE à la semaine prochaine ^^
    Luvya

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here