Par rapport à la vidéo :

Comme souvent, Maître a réfléchi à ce dont Il voulait parler en vidéo. j’ai su le thème « Obéissance VS service » 2 minutes avant, mais n’ai eu aucun détail. Il se trouve que je suis quelqu’un qui ne sait pas trop réagir à la pression et répondre du tac au tac à une question est souvent une difficulté.
De fait, ça fait plusieurs heures que la vidéo est tournée et même postée et je reviens ici pour écrire.

Alors en effet pour moi, l’obéissance est constamment présente dans N/notre relation. Que ce soit « Apporte-Moi un verre », « met toi en levrette » ou je ne sais quoi d’autre, un ordre est un ordre et je me dois d’obéir sans réfléchir.
Alors que le service est une composante de la relation, mais pour moi est plus ritualisé.

Quand Maître m’ordonne de plier le linge, j’obéis à un ordre en exécutant cette tâche. Il est aussi vrai de dire que c’est servir Maître que de plier le linge. Mais dans ce cas il peut y avoir de l’obéissance sans service, mais il ne peut y avoir de service sans obéissance, si ? je m’égare.

Et pour répondre à la question de Maître sur la tâche domestique qui revient le plus souvent, je dirais que c’est quand même plus ce qui est en lien avec la cuisine. Vaisselle, nettoyer la table, préparer les repas, etc etc. Tandis qu’O/on ne met pas tous les jours une machine à laver à tourner.

Enfin, à la question, est ce que je préfère servir ou obéir, cette question m’a laissé perplexe. Cela fait plusieurs années que dans ma récitation il y a quelque chose comme « je sers et j’obéis ». La récitation en elle-même a changé, mais il y a toujours cette double notion de service et d’obéissance. Les deux font partie de ma nature et l’un ne va pas sans l’autre.

Néanmoins après y avoir réfléchi toute la matinée, je dirais que je préfère servir. Obéir étant une action de ma part au premier plan alors que servir est vraiment dédié à Maître. Dans les périodes où Maître écrit par exemple, Il m’entretient (comme tous les jours), mais je n’ai pas de séances. L’entretien est du service et peut se faire sans un mot de Sa part. Il peut se passer plusieurs jours durant lesquels Maître n’est jamais vraiment déconnecté de ce qu’Il a à écrire. Dans ces périodes-là, quand je Lui fais un gommage dorsal dans le bain, quand je N/nous prépare le repas pour midi pile alors que le sais que même pendant le repas, il se peut qu’Il ne me parle pas, je sais qu’Il est heureux parce que, ce que je fais, sans même qu’Il ait à me l’ordonner, est fait comme Il aime.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here