Un ralentissement au niveau de l’écriture des textes, ce n’est pas que je sois en panne d’inspiration, bien au contraire. Les sujets à traiter ne manquent pas mais les journées se succèdent pleines et riches d’activités diverses … Il y a des rajouts, des surprises, des impondérables avec ce constat le soir venu :

Oh ! je n’ai pas fait ceci ou cela, c’était pourtant sur ma liste, zut, zut et zut, en même temps il y a la satisfaction d’avoir bien vécu le jour qui s’achève et c’est ça l’important.

En parlant de rajout il ne V/vous aura pas échappé que nous sommes en période de soldes, le matraquage médiatique nous le rappelle.

Période de soldes, encore que !!! avec les rabais continuels, les ventes privées, les promotions il semblerait que la société de consommation basée sur le plus, plus, plus s’essouffle un peu et a bien du mal à écouler toutes ses productions plus ou moins utiles.

Une de N/nos conversations touchant à ce sujet a amené le Maître à se poser quelques questions et à me faire part de Ses réflexions.

1- Les soldes : une très bonne occasion de faire le tri dans ta garde robe.

2- Et une bonne occasion de ranger le dressing de façon plus rationnelle.

Voilà, je me suis retrouvée dans l’obligation de réorganiser le dressing et cela ne s’est pas avéré aussi facile et rapide que je le croyais.

N’ayant pas changé de taille depuis très longtemps V/vous comprendrez qu’il me soit difficile de me séparer de certains vêtements que j’affectionne. Pas pour entretenir des souvenirs d’une époque révolue mais parce que j’aime leurs textures, leurs formes, leurs couleurs. Qu’importe les modes, j’ai envie de porter ce qui me plait.

fond 1ABCDEFGHIJKCe qui m’intéresse aussi c’est de réaliser mes propres vêtements, je me plonge avec délice dans mes boîtes de tissus, c’est comme dans la nature, la richesse infinie des teintes, des motifs… j’imagine, je couds…, enfin j’ai repris cette activité qui était en veilleuse depuis quelques années.

Tout ça cumulé je me suis trouvée dans une impasse, comment obéir à mon Maître ? Tous mes vêtements me semblaient encore utiles pour ci, pour ça. Et ceux dont j’acceptais de me débarrasser avaient des éléments récupérables. Je pouvais toujours avancer que certains artistes créent des œuvres d’art à partir d’accumulations, sauf que mon Maître trouve que mes « entassements » n’ont rien d’artistique aha !

Je me suis posée et j’ai réfléchi à la manière d’optimiser la surface de rangement. La solution trouvée était au goût du Maître et acceptable tout en demandant un travail supplémentaire : réaliser des boîtes de rangement sur mesures et les customiser pour les collants, les bas, les gants … Bien sûr cette étape faisant appel à l’imagination et la créativité me convient, je ne le nie pas (joindre l’utile à l’agréable). Il me faut revoir les priorités en faisant en sorte que le déroulé de la journée reste fluide et ne soit pas perturbé.

Voilà où j’en suis, la réorganisation n’est pas terminée, ça avance, ça avance. De plus ce tri m’a furieusement donné envie « d’arranger » certains de mes vêtements, de compléter mes tenues en les coordonnant (sacs, chaussures…). Ah ! mais nous sommes en période de soldes !!! ah, les escarpins rouges dont je rêve et que je n’ai pas encore dénichés, et ce sac à main…

Vite je finis ce que j’ai à faire et j’y cours, des fois que je trouve mon bonheur.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Thysminia, oui, oui, la vie nous fournit de belles occasions d’exprimer notre créativité.
    Bon tri et bon rangement de votre côté et surtout bonne continuation sur ce joli chemin que V/vous empruntez.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here