Pour continuer sur cette fameuse soirée dont Senseï parle ici et qui m’a fait réagir sur un autre plan : le dress code.

Il est clair qu’enceinte, il ne m’est pas facile d’entrer dans la parfaite panoplie de l’esclave.

Lorsque je me suis préparée pour cette soirée, j’ai cherché à être sexy et jolie pour mon Maître.

Bien sur j’ai mis des bas (V/vous allez dire que je ne porte jamais de collant de toute façon), une robe et des talons. Pourtant, je n’ai pas sorti mes chaussures à lanière avec 12cm de talons juste parce que c’était une soirée BDSM.

Quand je me prépare à sortir avec SENSEÏ, je porte toujours attention à ce que je porte, soirée sm ou pas.

Ce soir là, N/nous avions décidé que je porterai cette mini robe (plus tunique pour tous les jours) mauve. j’ai donc mis mes bas blancs imprimés de motifs roses et surtout j’ai sorti mes chaussures anglaises aux couleurs de paon (bleu-vert-turquoise, violet et or irisé).

Ces chaussures n’ont pas un talon très haut, 6 cm je dirai, mais l’important c’est que l’ensemble de ma tenue fasse honneur à SENSEÏ et me mette en valeur pour LUI.

Pourtant, j’ai bien vu dans les regards que je ne collais pas avec le dress code. je les entendais presque penser : « qu’est ce que c’est que cette esclave habillée comme à la ville? »

Bon c’est vrai que j’ai l’excuse d’être enceinte mais il peut tout à fait se produire que j’aille en soirée sans être corseté, dans du cuir ou du vinyle.

C’est vrai aussi que N/nous aimons les belles choses et qu’il faut pouvoir y mettre le prix. Lors de la soirée de toutes les couleurs, l’esclave « e » portait un haut et des bas qui me font encore rêver (pour ceux qui y étaient).

Cependant, l’esclave sèche dont parle SENSEÏ avec sa panoplie de soumise n’en était pas moins une bourgeoise guindée et autoritaire sociale. Lorsque les soumises de Maître G. étaient à quatre pattes et moi même table humaine sur la table portant sur mes fesses et mon dos les verres de SENSEÏ et de Maître G., je l’ai entendue dire « je suis la plus âgée donc j’ai le privilège de m’assoir sur une chaise »…
Heureusement que je ne pouvais pas bouger (si je faisais tomber les verres j’étais punie ça va de soi), parce que j’ai failli m’étouffer…

Comme SENSEÏ l’a dit, N/nous avons passé une très bonne soirée mais ce n’était pas celle là… ou presque parce que la découverte de Maître G. et de Ses soumises fût un ravissement…

Pour ma part, le dress code ne fait pas la soumise ou l’esclave mais surtout ce n’est pas parce que je ne suis pas vêtue de noir, de cuir, de latex, etc que je ne suis pas esclave dans mon corps et mon âme…

Ça me rappelle la soirée Démonia où nous sommes allés, en 2007 si je me rappelle bien, où le tout Paris s’encanaillait dans sa panoplie toute neuve achetée justement pour l’occasion chez Démonia 3 jours avant… Pas une once de réalité D/s, juste du voyeurisme de bas étage ou la bourgeoisie bien pensante qui frissonne à pas cher en croyant se mélanger à ceux qu’ils jugent pervers sadiques ou masochistes…

Alors si V/vous me croisez avec de belles chaussures à talons à fleurs ou même en ballerines (parce qu’à 5 mois et demi de grossesse, j’apprécie d’être à plat…), n’allez pas penser que je ne suis pas la c! que V/vous connaissez d’ici… D’autant qu’il est probable que je sois nue avec juste mes talons et les quelques bijoux inamovibles que SENSEI m’a offert… Si la température le permet, esclave du sud oblige 😉

Pour autant, j’avoue aimer les tenue de pony girl, les ballet boots et le bikini de la princesse Leila quand elle est esclave de Jabbathe Hut…

c!

2 COMMENTAIRES

  1. Princesse Leïa aux pieds de Jabba le Hutt, haaaa comment j’ai fantasmé sur cette scène!! (et sur son ptit air de rebellion contrite ^_^)
    Par la suite j’ai passé des jours et des nuits à frissonner d’angoisse et d’envie en pensant au sourire pervers de Feyd Rautha… je devais avoir 8 ou 10 ans 😀

  2. Bonjour c!,
    Sans rapport direct avec ton post je voulais juste te remercier pour ce-que-tu-sais 😉
    Toutes N/nos félicitations à vous deux pour cet heureux élèvement à venir. Vous verrez: c’est que du bonheur.
    G

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here