Ce texte illustre mon sentiment quand mon Maître est absent, mais l’est-Il vraiment ?

Certains diront qu’il s’agit de dépendance, une soumise dépend de son Maître pour s’épanouir mais c’est vrai en sens inverse … interdépendance ou fusion ?

Ce qui est certain c’est que cela aide à S/se connaître.

Solitude ?

Seule,

Assise dans l’herbe,

Paupières closes,

Détendue,

Ouverte au monde.

Senteurs printanières m’enveloppant,

Suaves parfums apaisants,

Vent ébouriffant mes cheveux … c’est Votre souffle sur moi.

Air tiède caressant mon visage … ce sont Vos mains qui l’effleurent en douceur.

Chaleur dans mon coeur et mon corps … c’est Vous mon soleil qui brûlez en moi.

Seule !!! Non.

Ma solitude n’est pas solitude.

Votre présence en moi occupe l’espace.

Entendez-Vous les oiseaux glorifiant la vie,

Le bonheur de l’instant.

Avec Vous, oui avec Vous,

Absent et pourtant si présent,

Je partage la félicité de cette vérité.

N/nous sommes vivants,

Ici et maintenant.

Ma solitude est ressourcement.

Merci au monde de N/nous accueillir.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour valérie,
    oui j’ai appris que la solitude pouvait mener à une meilleure connaissance de soi. En effet comment y parvenir si on reste à la surface et dans le tumulte de nos pensées, savoir se taire et écouter nos voix intérieures sans jugement c’est s’ouvrir à la vie.
    Bonne journée à vous.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here