Ce jeudi, le 26 mai, Je suis accueilli par Martine et Jean Pierre à la boutique Métamorph’ose-Phyléa à Paris.

 

Je suis particulièrement heureux de cet événement dans ce lieu-là avec ces personnes-là.

J’ai eu l’occasion de rencontrer Martine et Jean Pierre il y a trois ans déjà afin de tourner une scène de la série que Je réalisais alors. Charon en était le personnage principal. Un jour Je mettrais les bandes-annonces en ligne ici. La scène se déroulait au sous-sol où justement une auteur, Maryssa Rachel, venait pour discuter de son dernier livre avec Martine. Charon arrivait sur ces entrefaites et par les mystères de la séduction de la Domination que son personnage incarnait, il dominait Maryssa sous les voutes en pierre du sous-sol de la boutique. Un bien belle scène à vrai dire. Si belle et si juste que Je l’avais découpé en deux parties : l’une en fin d’épisode 1 et l’autre en début d’épisode 2.

Martine avait joué son propre rôle devant Ma caméra et, comme un poisson dans l’eau, s’était révélée aussi charmante, jolie et compétente à l’écran que dans sa boutique.

Une rencontre dédicace est toujours un moment privilégié d’échange avec les lecteurs et les lectrices. Je suis très heureux de cela et Me réjouit à l’avance de V/vous y rencontrer. esclave lina M’accompagne à sa place et bien entendu chacun pourra échanger avec elle librement. elle est une des modèles du livre que Je présente : Le répertoire des évidences D/s. J’aurai adoré qu’esclave clochette puisse venir, mais son emploi du temps professionnel ne lui permet pas cette petite escapade parisienne. Il y aura d’autres occasions, c’est certain. Et chacun peut imaginer combien J’apprécie de les avoir toutes les deux ensemble lorsque l’on sait que, principe de réalité oblige, le travail de l’une, de l’autre et le Mien, ne le permet pas aussi facilement que N/nous le souhaitons.

Cet événement se déroule maintenant parce que la version anglaise du Répertoire des évidences D/s va sortir en langue anglaise. La traduction réalisée par un professionnel que Je connais bien, non il n’est pas parmi les personnes engagées dans le monde des relations D/s, est professeur d’université. Il très pointilleux sur le sens des phrases et des mots et nous avons passés beaucoup de temps à préciser le sens de ces évidences. Sa traduction est extrêmement british (from London) et J’en suis ravi. Je savais, pour avoir déjà beaucoup traduit de Mes films professionnels avec lui, que sa langue est « so british ». Ceci sera remarqué, Je le sais, particulièrement chez les Américains. J’en suis ravi. En tant que Français, Mon inspiration est plus européenne, oui, un peu genre vieille europe, ah ah. J’apprécie que cela se constate en anglais.

 

Voilà.

Dedicace ErosPower2-2016 - copie

 

Si V/vous souhaitez que Je signe un exemplaire de Dresser un ou une esclave consentante, pensez à venir avec V/votre exemplaire. Pour ce qui est du Répertoire des évidences D/s, J’ai ce qui faut sur place et V/vous pourrez même demander une signature à esclave lina.

 

 

 

 

 

 

Au plaisir de V/vous rencontrer.

 

À jeudi.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here