Je vais V/vous relater deux événements distants d’environ un mois et demi. En fait je comptais mettre le premier en ligne quand j’ai été prise de vitesse par le second. Comme ils traitent tous les deux d’un sujet similaire j’ai décidé de les regrouper sous le titre : « Remise à niveau ». Des actes simples, indices révélateurs du développement de N/notre relation, un peu les chroniques de N/notre vie ordinaire !!!

Le premier donc : « V/vous avez dit rangement ? »

Mon Maître aime un intérieur clair, bien rangé sans être maniaque pour autant. Sa soumise est, disons, légèrement désordonnée, du style à s’étaler partout : table à repasser traînant dans le salon, travaux en cours occupant des espaces communs. Récupérant un maximum, ne jetant pas beaucoup : ça pourra m’être utile pour créer (accumulations n’ayant rien d’artistique…)

Le mari laissait passer assez facilement cet état de fait en grognant, sa femme faisant la sourde oreille et mettant en avant des arguments imparables. « Je ne vais pas ressortir tout mon matériel à chaque fois… »

Le Maître ne tient plus le même discours, Il dit NON, c’est ainsi que sur ma liste du matin je peux lire :

Ranger le salon.

Débarrasser l’espace commun.

Concis mais très clair. Comme je sais qu’Il vérifiera si Ses consignes ont été respectées je m’y mets, Il arrive à exercer Son emprise à distance.

N/nous corrigeons tous les D/deux ce que N/nos comportements précédents induisaient, c’est difficile de modifier des habitudes au bout de vingt ans de vie commune.

Il se pose encore la question :

« Elle me donne le pouvoir, mais ? »

Il y a une certaine part de résistance à prendre une autre direction, c’est inconfortable cette perte de repères connus qui étaient fiables dans N/notre vie d’avant. N/nous devons les réactualiser, les mettre au goût du jour.

Il est logique que confronté à ma demande de soumission Il se soit posé le problème de savoir :

Si j’allais vraiment obéir à Ses ordres sur la durée.

Si je n’allais pas l’air de rien n’en faire qu’à ma tête.

C’est le temps et le vécu qui permettront d’apprécier le chemin parcouru. Je ne piaffe plus d’impatience, attendant un signe prouvant Sa domination, Il est plus directif et c’est ce dont j’ai besoin.

Ce problème de rangement resurgit encore régulièrement, il faut me pousser à faire. Je m’efforce d’évoluer dans ce domaine qui ne me branche pas vraiment.

Répondre à ce qu’Il attend de moi, Lui organiser un intérieur plaisant où Il se sente bien quand Il rentre (motivation mentale). Bon l’effort que cela demande n’est pas énorme au regard des bénéfices générés.

Se tenir chacun à S/sa place.

Le respect de l’espace commun mis en valeur.

Etre à même de progresser en se remettant en cause…

Commencer à faire « son ménage » intérieur : trouver la cause de ce désordre organisé (mais c’est un autre chapitre, un nouveau problème à résoudre…)

V/vous voyez ce témoignage écrit était des plus sincères, je me sentais forte et sûre de moi. Me voici devenue dans un temps record la parfaite soumise d’intérieur. Belle théorie intellectuelle.

Il ordonne : j’obéis, je Le satisfais. D’une simplicité, mais est-ce efficace ?

C’était sans compter sur les rechutes dues au fait que mon Maître n’appliquait pas de « sanctions » en cas d’écart, mais de simples rappels à l’ordre verbaux. Une simple domination cérébrale ne me suffit peut être pas au fond. J’ai besoin d’un acte physique marquant, d’une action, d’une contrainte réelle et mesurable pour me sentir tenue, ne pas me disperser, être productive et créative. Honnêtement c’est aussi le défaut des relations D/s et vanille en couple depuis très longtemps, ça penche des fois un peu trop du côté vanille. Maintenant il y a la nécessité de règles et d’un cadre.

Suite dans Remise à niveau -2- là Il m’a estomaqué.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour dame de C,

    Il semblerait que la table à repasser en tant que déco salon soit très tendance ^^. Ou du moins c’est ce que j’essaie de faire croire à mon Maître.
    Je prends beaucoup de plaisir à vous lire, et mon Maître également.

    A très bientôt.

    thanys

  2. Bonjour thanys,
    oui, oui, les soumises sont très inventives en matière de déco… mais les Maîtres veillent…
    Bonne lecture et je continuerai à consulter V/votre site.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here