A quel moment la confiance s’affirme-t-elle pour s’engager dans une relation Maitre / esclave ?

Il n’y a pas de réponses toutes faites et personne ne peut fixer un délai pour les autres.

Il existe cependant cependant des indices qui N/nous permette de constater que c’est trop tôt, ou pas.

Si votre Maitre ou Maitresse affirme que dans quelques jours il vous fera tatouer telle que vous êtes sa propriété, s’il demande l’accès permanent à votre compte en banque et carte bleue, s’il demande à ce que toutes vos propriétés lui soient légalement transférées, il est possible que vous ayez des questions au sujet de votre engagement.

1870esclaveconsentant(e)
En fait trois options se présentent dans ces moments-là qui sont des moments très importants :

Option 1 : vous connaissez parfaitement votre Dominant ou Dominante et vous êtes engagé(e) depuis longtemps. Vous savez, pour l’avoir constaté par ses actions et ses choix, qu’il gère ses finances et ses propriétés sainement dans l’intérêt de sa maison et de la relation dans une vision à long terme plutôt prudente et satisfaisante. Vous avez donc toutes les raisons de vous réjouir de son initiative, elle confirme ce que vous souhaitez depuis longtemps : lui appartenir pleinement et définitivement. Attention lorsque l’on parle de biens immobiliers on parle aussi d’héritage et de transmission patrimoniale ce sont des conversations que la personne Dominante saura engager afin de permettre, en cas de décès, les meilleures dispositions à l’égard de la personne asservie. Ceci est à faire dans toute relation longue durée et les relations Maitre / esclave n’échappent pas à la règle.

Option 2 : vous connaissez bien votre Dominant ou Dominante et vous êtes engagée depuis longtemps, mais vous ignorez encore comment et de quelles façons elle gère son argent comme une partie de son emploi du temps. C’est là que votre intuition vous met en garde d’adopter une attitude prudente. Ceci peut être très difficile à vivre. Vous avez été bien dressée et toute votre vie est entre ses mains. Cette prudence retentit dans votre esprit sous la forme de drapeaux rouges (Red flags comme l’on dit couramment en anglais). En contradiction avec votre dressage et ce qui vous permet de vivre tel que vous vous sentez être depuis des années. C’est une situation très délicate parce que vous ne pouvez pas dire non malgré les drapeaux rouges. Sans dire non, il est vital que vous puissiez demander une communication, conversation autour de cela. Si vous voyez des drapeaux rouges dans votre esprit et que cela vous panique il vous faut en témoigner auprès de votre Dominant ou Dominante. Et demander en tout état de cause un délai de réflexion de plusieurs mois avant de considérer à nouveau l’initiative. Si votre Dominant ou Dominante refuse et insiste, vous devez admettre que c’est la relation qui est en péril. Si Il ou Elle souhaite engager rapidement ce qui se joue pour longtemps, comprenez que c’est un peu en contradiction. Si cela se joue pour longtemps alors cela doit murir et ne pas se décider à la va-vite.
En tout état de cause, ne vous engagez pas tant que votre confiance à l’égard de votre Dominant ou Dominant ne vous le permet pas. Communiquez, dialoguez et remettez à plus tard quitte à se fixer un délai.

Option 3 : vous connaissez bien votre Dominant et Dominante, mais vous êtes encore novice. Vous ne vivez pas avec Lui ou Elle et vous ignorez beaucoup des aspects de sa vie. Lorsqu’il ou elle vous fait cette demande, comme un ordre ou une évidence, vous avez peur et votre première impression est de refuser. Seulement il ou elle argumente et le dressage est en cours. Vous souhaitez plus que tout lui appartenir et lui obéir en permanence. Vous comprenez que cela vient servir votre volonté de lui appartenir et vous en souffrez. Ne réfléchissez pas plus longtemps : votre première impression est la bonne : refusez. Refusez parce que c’est trop tôt. Refusez et dites que c’est trop tôt. Refusez et considérez que cette demande est prématurée et que c’est presque une faute de la part du Dominant ou de la Dominante de la formuler si tôt. Si il ou elle est jeune Dominant cela peut se comprendre, mais si c’est un ou une Dominante expérimentée cela ne présage rien de bon.

 

Restez sur vos gardes et ne vous engagez pas plus que vous l’êtes.

Vous aurez toujours la possibilité de le suggérer beaucoup plus tard une fois que le temps aura fait son œuvre de confiance confirmée par les actes.

 

 

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here