Voilà plus d’un mois que je me tais ici… et voici pourquoi…

Sans entrer dans les détails de N/nos vacances bien trop familiales, SENSEÏ et moi n’avons toujours pas eu cette conversation si importante sur N/notre relation D/S…

En effet, puisque cela fait maintenant 7 ans que je suis son esclave. Que 7 ans c’est un cycle et donc que N/nous entrons dans un nouveau cycle, il est important que N/nous puissions communiquer sur N/nos envies, désirs, regrets, désaccords, etc…

N/nous sommes parents, d’un petit encore petit… Et donc ça N/nous occupe quand même pas mal et surtout ça restreint N/notre liberté d’être D/s, enfin de pratiquer dans le sm surtout…

Il ne faut pas croire que le D/s commence à la chambre chez N/nous, mais il est bel et bien là dans différents aspects de la vie courante… même s’il peut sembler en retrait…

L’important n’est il pas que je me sente SA propriété en chaque instant? Que j’agisse en fonction de ses plaisirs… ou que je LUI demande SON avis avant de prendre de petites décisions du quotidien aussi triviale que le menu du repas à suivre ou que j’achète ceci ou cela…

Et oui mon esclavage passe aussi par là…

Mais pour en revenir à cette fameuse discussion, N/nous avons besoin d’un temps calme, sans enfant, et lors duquel N/nous serons, C/chacun, disposés à aborder le sujet paisiblement…

Et ce moment se fait attendre, d’où un ralentissement de N/nos pratiques sm… Mais le sexe quotidien reste bien Dominant/dominée pour N/notre plus grand plaisir…

j’espère V/vous reparler bientôt de cette fameuse conversation…

je reprend mes dissertations hebdomadaires comme l’exige cette rentrée scolaire pour T/tous mais pas chez N/nous encore…

Kisses
c!

Crédit Photo : Google

PARTAGER
Article PrécédentPause…
Article SuivantLes bienfaits de la Domination domestique
esclaveclochette
Je fus esclave consentante durant 10 ans. j'ai publié ici régulièrement depuis des années mes hauts et mes bas (selon les ordres de mon Maitre) de ma vie d'esclave. Je suis une fée clochette.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here