Les mots de cet article me sont venus difficilement, je n’arrivais pas à structurer ma pensée pour exprimer ce qui se passait en moi, le vide, le néant. En nous référant au temps horloge, disons que cela fait un mois que tout a commencé.

N/nous étions mon Maître et moi dans une phase tranquille et même joyeuse. C’était les vacances, dépaysement, bonheur simple, partage de N/notre passion commune et de N/notre part D/s : jeux improvisés très stimulants en pleine nature… N/nous parvenions à tout concilier très harmonieusement et un coup de fil est venu casser tout ça.

Avec le recul je mesure combien il est encore difficile de mettre en oeuvre le lâcher prise, d’avancer dans le calme et la sérénité, d’accepter en toute quiétude les événements qui surviennent. Je sais bien pourtant que ceux qui nous précèdent sont amenés à disparaître, c’est un fait incontournable, nous ne sommes pas immortels.

C’est l’impuissance à maîtriser la situation, d’être dans l’incertitude, d’être au loin qui ont déclenché en moi un raz de marée émotionnel incontrôlable. Mon vieux réflexe de toujours contrôler a resurgi avec violence. Submergée par des émotions incontrôlables je me suis laissée dériver, mon Maître s’est retrouvé avec une soumise totalement à l’ouest qui n’avait plus rien d’une soumise. Il lui a fallu beaucoup de patience, d’écoute, d’attention pour me faire sortir de cet état second. Me connaissant bien Il n’a pas douté, Il a su déployer des trésors de bienveillance pour combattre mes réactions négatives et m’accompagner sur le chemin du retour à moi même. Il m’a expliqué comment mes émotions prenaient le dessus, comment faire pour les contrôler et les remettre à leurs places sans qu’elles interfèrent sur le déroulement de N/notre vie. Là je me suis sentie bien, consciente d’avoir besoin de Son appui et l’acceptant, éprouvant de la gratitude pour tout ce qu’Il faisait pour moi. Il m’a permis de me recentrer, de me retrouver entière et vivante.

Ah ! une bonne piqûre de rappel sur la façon de lâcher prise, de L’écouter, de Lui faire confiance en appliquant ce qu’Il me demandait de faire pour dépasser ce malaise, de Lui laisser la prise de décision car à l’évidence Il sait ce qui est bon pour moi. Et bien je peux le dire aujourd’hui je crois que cette relation particulière a renforcé N/notre couple, j’ai retrouvé ma place et Il ne manque pas d’être de nouveau ferme et intransigeant sur ma tenue que j’avais quelque peu négligée, mes devoirs envers Lui …

La conclusion étant que les épreuves sont nécessaires à N/notre évolution mais qu’être à deux pour les affronter est un plus. Aujourd’hui l’horizon s’est éclairci, les nuages se sont éloignés et N/nous reprenons N/notre route, ainsi va la vie.

 

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here