femme pleurant

 

La semaine dernière, dans les douloureux ajustements de N/notre nouvelle vie, j’ai commis plusieurs fautes graves.

  • La première me laisser submerger par ma douleur
  • La seconde laisser ma douleur s’exprimer en tentant de blesser les autres autour de moi
  • La troisième tutoyer mon Maître
  • La quatrième insulter mon Maître

j’ai donc été sévèrement punie, mains liées ensembles et pieds liés ensemble, cette corde étant retenue pas mon Maître, afin que je ne bouge pas…femme pleurant

IL m’a donné du martinet d’abord pour me « chauffer » le dos mais bien plus fort que d’habitude… Puis IL m’a fouettée avec. je ne sais plus combien de coups exactement…

je suffoquais, j’étais à bout de souffle, au bout de moi même, totalement traumatisée de ce que je vivais… Cette punition est certainement la plus dure (ou du moins l’une des plus dures) que j’ai reçue.

Entendons N/nous bien, elle était largement méritée ! mon Maître ErosPower m’a dit après que si je re-haussais le ton dans les jours à venir je serai de nouveau punie… Et je peux V/vous dire qu’avec ma voix qui porte j’ai craint qu’IL juge ma voix trop forte sans réelle colère…

Oui IL m’a fait peur… très peur…

Cependant, c’est bien le fondement de la punition.

Ce n’est pas un jeu, ça ne fait pas plaisir ni à celui qui la reçoit, ni à Celui qui la donne… Sinon on est dans le dressage, l’entretien et c’est psychologiquement différent…

Oui il existe des « jeux » mauvais élève/enfant qui doit être punie par exemple… Cela rentre dans le dressage/entretien, dans la relation consentie et les 2 y prennent du plaisirs… C’est du partage…

Non mon Maître n’a pas aimé me punir ce jour là, ni les autres fois…

Une punition vient marquer une ou plusieurs fautes dans le corps de l’esclave afin qu’elle ne recommence pas… Ce n’est vraiment pas agréable et honnêtement, je n’étais pas d’accord quand IL m’a donné les coups… j’aurai préféré ne pas avoir fauté, j’aurai préféré être ailleurs…

Mais je ne suis pas partie après parce que j’ai aussi donné mon consentement pour être durement punie il y a plus de 9 ans…

Même si j’étais en état de choc après, de la puissance des coups, de la puissance de volonté et de la force de SENSEÏ, je savais au fond de moi que j’avais mérité largement ces coups…

je suis marquée depuis plus d’une semaine et je pense que ça ne va pas disparaitre très vite… je ne suis pas fière de ces marques comme je pouvais l’être après la soirée du 7 juin par exemple… Quand je les vois dans le miroir, je sais très bien pourquoi elles sont là… et je les vois plusieurs fois par jours, me rappelant mes fautes…

 

Alors quand je lis « j’aime être puni(e) » sur les réseaux sociaux, je suis souvent amusée… Parce que je sais que ces personnes aiment jouer à être puni(e)s mais qu’elles ne savent pas ce qu’une vraie punition implique…

 

je ne tirerai jamais aucun plaisir à être punie comme je tire du plaisir à être entretenue, tous les jours en ce moment…

Pour moi la punition est une honte et une douleur…

Maître, je VOUS présente encore une fois mes excuses pour mes manquements à ma place d’esclave le vendredi 10 juillet 2015, la douleur de perdre ce qui m’est devenu si précieux m’a fait perdre tout contrôle… Encore une fois je VOUS demande PARDON…

 

je sais que beaucoup vivent le BDsM comme un hobby, c’est pour N/nous un mode de vie qui N/nous épanouit chaque jour…

Alors je V/vous souhaite de trouver la voie qui V/vous convient

Douce semaine

Kisses

c!

 

Crédit Photo : Drew Denny via Pinterest.

PARTAGER
Article PrécédentC’est les vacances…
Article SuivantUn week end très social…
esclaveclochette
Je fus esclave consentante durant 10 ans. j'ai publié ici régulièrement depuis des années mes hauts et mes bas (selon les ordres de mon Maitre) de ma vie d'esclave. Je suis une fée clochette.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here