Alors bien sur N/nous sommes heureux comme tout lorsque N/nous apprenons la nouvelle…

Mais bien vite s’installent de petits désagréments pas forcement faciles à gérer.

1/ Les traditionnelles nausées bien sur! Oui enfin, on m’avait pas dit que ce serait en permanence et que la vue de la moindre assiette de nourriture me révulserai. SENSEÏ est pourtant un excellent cuisinier mais là pas moyen. je n’arrivais à manger que de toutes petites quantités…

Vous voulez perdre 3Kg assez rapidement : tomber enceinte et au court des 3 premiers mois, ne manger que ce que vous arrivez à avaler!!!

Blague à part, j’ai effectivement fondu des jambes et des bras, mais ne V/vous en faîtes pas, ça arrive et c’est normal…

2/ La fatigue, j’en ai parler dans un post tellement j’étais harassée… Pour faire bref, je dormais beaucoup et ne faisait pas beaucoup dans la maison… Et je m’en voulais pas mal…

3/ LIBIDO en berne totale.

Le plus dur je crois, ne pas pouvoir obéir quand SENSEÏ m’ordonnais de jouir. IL a continué m’utiliser comme d’habitude donc ça n’a eu qu’un petit impact sur LUI mais ça a affecté mon moral.

4/ La candidose, fréquente avec le chamboulement hormonal. Des pertes claires coulant comme de l’eau, du coup je mettais une culotte, du coup j’ai eu cette infection… Arg! cercle vicieux… Après traitement, le problème a été résolu, plus de culotte et en jupe… et c’est un code vestimentaire toujours d’actualité…

5/ les maux de tête redoutables qui imposent de dormir… comme si on le faisait pas assez!!!

Bref tout ça a effectivement eu des effets sur mon moral.

j’avoue que je me suis sentie une « mauvaise » esclave, même si je n’ai pas le droit de juger de moi, et que SENSEÏ ne le pensait pas du tout… je ne me sentais pas à la hauteur de l’esclave de SENSEÏ.

mon corps (qui ne m’appartient pas puisqu’il est à mon Maître) ne répondait plus comme avant. Difficile de travailler ou de faire mes tâches domestiques. Et encore, je ne me plains pas, je travaille à la maison…

Mais ce corps, j’avais du mal à l’imaginer frappé, ressentant la douleur, se tendant et se relâchant sous la cane ou le martinet…

SENSEÏ a bien sur été doux et protecteur avec moi, me demandant les choses plusieurs fois s’IL voyait que je ne les accomplissais pas, me laissant dormir. IL ne m’a pas dresser non plus. je pense que ma fatigue L’a freiner.

Seul mon service sexuel est resté le même…

SA seule intransigeance a été quand j’ai crié pour une broutille, probablement sous l’effet des hormones, tout comme j’ai pu pleurer pendant une matinée de frustration… IL m’a puni en m’ignorant toute une journée… Punition à laquelle je suis soumise fréquemment en cas de faute et que je déteste à chaque fois…

Alors voilà, une fois les 3 mois écoulés, plus de nausée, la libido est revenue comme par enchantement (MERCI MERCI j’aurai pas tenu 9 mois!!!), je me suis habituée à vivre un peu barbouillée et la fatigue c’est selon les jours…

Mais surtout, je me sens reprendre « possession » de mon corps. je crois que c’est revenu avec les orgasmes. je me sens plus disponible pour SENSEÏ. OUF!

Laissons venir le deuxième trimestre donc…
c!

Crédit photo: inconnu
SENSEÏ est absent et n’a pas encore relu…

PARTAGER
Article PrécédentUn message de Sensei
Article SuivantUn week end à Ploumachin…
esclaveclochette
Je fus esclave consentante durant 10 ans. j'ai publié ici régulièrement depuis des années mes hauts et mes bas (selon les ordres de mon Maitre) de ma vie d'esclave. Je suis une fée clochette.

4 COMMENTAIRES

  1. Félicitations à vous deux !
    🙂

    Pas simple de gérer grossesse et soumission à mesure que bidou grossit.
    Je pense, pour le vivre, que l’essentiel se trouve dans la confiance en l’autre, dans l’écoute au sein du couple, et peut-être aussi l’écoute de son corps à soi.

    Le deuxième trimestre est bien souvent une croisière paisible… mais !! petit à petit y’a un bidou qui prend de la place !

    Profitez.

    Douce

  2. Oui ça fait presque 3 semaines que je suis dans le second trimestre et je dis un grand OUF! L’énergie et l’envie de manger sont revenus…

    Et chez N/nous l’écoute est là sans soucis… je suis en plus super calme/zen… Merci les hormones… ce qui rend N/notre bonheur encore plus doux…

    c!

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here