C’est un écrit ordonné par mon Maître à la suite d’une séance vécue.

Un moment rien qu’à N/nous dans l’intimité et la chaleur de la chambre, je me suis préparée pour la nuit, je l’attends comme Il me l’a demandé.
Il se glisse à mes côtés, écarte la couette et commence à me caresser sans un mot. Je me laisse aller à Ses désirs, j’aime cette façon qu’Il a de prendre possession de mon corps.
Il suspend ses gestes et me regarde : « Allonge toi bien sur le dos, les bras le long du corps. »
Je m’exécute un peu perplexe.
« Que va t-il faire ? »
Et oui j’ai la fâcheuse tendance à toujours m’interroger sur le pourquoi du comment. Je loue la persévérance de mon Maître qui inlassablement travaille pour m’aider à accéder au lâcher prise libérateur.
Me voici donc allongée, en attente.
« Ferme les yeux, en aucun cas tu ne dois les ouvrir, as-tu compris ? »
« Oui…Maître j’ai compris. » (là c’est un peu compliqué de ne pas connaître la suite.)
J’obéis et je me sens vulnérable.
Ses doigts effleurent mes épaules, mes bras, mon corps. Il prend tout son temps, je me détends, rassurée.
D’un coup, tout s’arrête, l’oreille aux aguets je perçois de faibles mouvements, j’essaie de discerner ce qu’Il mijote.
Whoups ! un petit spicht suivi d’une sensation froide au niveau de la poitrine me fait sursauter, une odeur agréable se diffuse dans l’air.
Il vaporise une bruine d’huile de massage sur tout le haut de mon corps. Ses mains entrent en action glissant doucement à la surface de ma peau, traçant des dessins imaginaires, puis plus fermement elles me caressent, malaxent mes seins, triturent ma chair avec délectation.
J’entre dans une autre dimension, je me sens nuage, aérienne et floconneuse, totalement à Sa merci.
Je ne m’appartiens plus, une douce chaleur se répand dans toutes les parties qu’Il explore. Par l’intermédiaire de ses mains elle se communique de l’Un vers l’autre, elle irradie et s’intensifie, j’en éprouve un bien-être incroyable.
Sans hâte Il continue, des pressions, des tapotements… et d’un coup Il dit :
« Aujourd’hui Je suis doux »
Aie !…Un pincement brusque au niveau des tétons ! surprise je me cambre, un cri m’échappe.
Ce qu’Il semble apprécier puisqu’Il y revient, les tord, les étire m’arrachant de nouveaux cris.
« Reste tranquille »
Obéissante je m’efforce de garder la position, les yeux clos, de respirer lentement, Il reprend Ses jeux, de nouvelles sensations affluent, je me laisse porter par l’instant présent.
Il me retourne, recommence Son exploration, écarte mes jambes, mes fesses. Je me sens vaguement indécente, offerte à Son plaisir et cette pensée m’enivre.
Ses doigts me fouillent, me prennent brutalement, me font haleter. Je ne suis plus qu’un objet qu’Il manipule avec brio. Je m’abandonne à ces savoureuses voluptés, toutes pensées cohérentes ayant désertées mon esprit.
Maintenant Sa bouche se fait vorace, elle suce, mordille, aspire s’égarant dans le creux de mon cou, sur mon ventre descendant vers mon intimité… Pantelante je savoure chacune de Ses investigations.
« Jouis maintenant. »
Le plaisir grandit, s’épanouit et explose. Je me reconnecte doucement.
Et c’est dans cet état second qu’Il me soulève et me pénètre en m’ordonnant d’ouvrir les yeux, de me mouvoir sur Sa queue, ce que je m’empresse de faire. Je le chevauche avec ardeur comme Il aime, heureuse de Le satisfaire en répondant à Ses désirs.
Comblé, il m’attire au creux de Ses bras où je me blottis en paix.

Il me dit : « Je suis satisfait, dors maintenant. »

Merci Maître de savoir lire en moi, d’être à l’écoute, de me permettre d’être moi même, de me faire progresser.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here