Il y a quelques temps, Maître a reçu un message facebook de la part d’une abonnée de YouTube qui était très intéressée par les relations Domination/soumission sans avoir encore essayé. Il lui a répondu en indiquant Son mail et le mien.

Quelques minutes plus tard, j’ai reçu mon premier message de néko. nous avons énormément discuté, rigolé et partagé nos points communs. Concernant les relations D/s, je l’ai invité à lire « L’éveil de l’Ange » puis « L’envol de L’ange » d’Eva Delambre qu’elle a pris plaisir à lire. C’est pour moi le meilleur livre à lire pour une personne en désir de soumission qui n’a jamais testé. Cependant, nos discussions parlaient majoritairement de nos vies de femmes, beaucoup plus que de BDSM. De son côté, elle a commencé à discuter en même temps avec Maître par mail.
Alors quand il a été question de se rencontrer, N/nous étions tous très enthousiastes. Pour diverses raisons, il a « fallu » que j’aille à Paris la retrouver et que Maître vienne nous récupérer le lendemain.

j’étais à la gare, en avance. je voulais la voir et être là au moment même où la porte du train s’ouvrirait. Premier coup de fil « Le train s’est arrêté, on nous a rien dit, je ne sais pas ce qu’il se passe. je te rappelle quand il repart ». Et là, connaissant bien la SNCF, je me suis mise en mode « Patience maximum activée ». C’est finalement avec 1h45 de retard que le panneau d’affichage a annoncé la voie où elle arrivait. j’ai couru pour arriver à temps et en effet quand elle s’est trouvée devant la porte, nos regards se sont croisés et nous avons ri avant même de parler !

Toute la soirée et la matinée du lendemain ont été faites de rires, de discussions de confidences. C’était à la fois comme si on se connaissait depuis toujours dans plein de nos comportements mais associés à des moments de confidences pour apprendre à mieux se connaitre. nous avons retrouvé Maître et sommes rentrés chez N/nous après avoir passé un joli moment tous les trois à déjeuner et faire quelques magasins.

Le lendemain, beaucoup de discussions concernant le BDSM, les relations D/s ont eu lieu et Maître a invité néko à venir regarder ma séance de martinet. Comme elle n’a jamais vu de séances en vrai, je me suis dit qu’il ne fallait pas que je bouge, pas que j’émette le moindre bruit, si j’avais mal elle ne devait pas le voir. En même temps, on est dans le vrai et je n’ai pas à faire semblant. je me suis donc laissée aller.

Toutes ces discussions (et manigances entre néko et moi) ont donné à Maître un très beau cadeau : une esclave novice au pied du sapin. Quand Il a accepté sa demande, c’est comme s’Il avait accepté la mienne. je savais pertinemment que c’était Son style, qu’elle Lui plaisait, etc. Si Il n’avait pas voulu d’elle, je ne me serais pas autant ouverte à elle. Sauf que là, c’était tellement naturel que néko a sa place avec N/nous …

Notre première journée de sœur s’est ensuite déroulée tout aussi naturellement. je lui ai montré sur plusieurs points comment servir Maître dans les gestes de la vie courante mais aussi, nous avons profité du quartier libre pour nous chamailler en rigolant comme des sœurs et amies de toujours. Bon, ça s’est fini puisque Maître nous a demandé de faire moins de bruit… Deux esclaves qui s’entendent bien, c’est bruyant n’est-ce pas ?
Oui, Maître nous a prévenu que nous pourrions être bruyantes ensemble dans d’autres contextes … Gluurp !

En tout cas, j’ai une sœur merveilleuse et je vais faire tout mon possible pour qu’elle se sente à sa place avec N/nous et qu’elle serve Maître comme Il l’entend. je suis pas la « première » esclave et elle n’est pas la « deuxième ». Une chose est sûre : je suis mature et elle est novice. Donc pour servir Maître, je vais l’aider et lui montrer au fur et à mesure tout en sachant que dans d’autres domaines, elle a aussi plein de choses à m’apprendre !

Voilà voilà !

je suis entrée dans le monde du bdsm en 2011. je m’y suis découverte. je fus soumise dans des relations bdsm avant d’entamer la vie d’esclave consentante que je suis désormais.

3 COMMENTAIRES

  1. Ravie de lire ce post annoncé par Monsieur ErosPower et on devine aisément la complicité qui vous lie toutes les deux.
    Votre Maître n’en sera que mieux servi et heureux d’avoir deux soumises qui s’entendent bien.
    Cordialement, galathee.

  2. Merci lina pour ce partage! Un bien bel article, une bien belle rencontre, un travail fort que V/vous mettez en place T/tous les trois. Bravo! Une belle leçon pour moi qui vient compléter ce que je sais déjà mais vient pointer que le passage à la réalité s’il doit se faire, se fera! Belle fin d’année à V/vous.
    marianne.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quinze + 8 =