Mon Maître aime jouer avec mon corps, Il en est l’Artiste. Il a décidé de l’utiliser pour exprimer Sa vision photographique des jeux d’ombres et de lumières. Ceux-ci étant par nature éphémères (enfin la plupart du temps.) Il m’en habille et m’en déshabille au gré du moment et fixe le résultat avec Son objectif.

Plusieurs possibilités s’offrent à Lui :

Soit des mises en scènes avec des apports de sources lumineuses et des accessoires divers pour créer les ombres voulues, des images pensées donc du « réfléchi ». Ce qui se déroule plutôt en intérieur (maison ou autre lieu) . Certaines de N/nos idées induites par des observations N/nous conduiront à agir en extérieur, sachant que la logistique doit être sans faille étant tributaire de la météo, du soleil … s’adapter au principe de réalité. La marche de manœuvre est plus réduite.

Autres options, exploiter la richesse et la diversité que N/nous rencontrons en extérieur. La source de lumière sera en priorité l’astre solaire, encore que les lumières nocturnes offrent de belles possibilités. Ici il faut saisir l’opportunité, le hasard, la fugacité, être dans la spontanéité pour l’Un comme pour l’autre, dans la création intuitive. Un programme alléchant en pensant que se mettre nue n’importe où n’est pas envisageable !!! mais prendre quelques risques calculés, pourquoi pas, jeu d’exhibitions, vaincre sa peur… J’aime aussi l’idée de parer mon corps d’éléments du monde qui N/nous entoure, c’est s’y fondre, en faire vraiment partie.

Pour le moment N/nous expérimentons des photos en intérieur. L’exercice n’étant pas aussi aisé que N/nous le pensions. Mon Maître disposant d’un temps restreint il me revient de préparer au mieux N/nos séances photos.

N/nous accordons une grande importance à la phase préparatoire. Du reste cette phase est aussi essentielle pour N/nos autres séances (anticiper, prévoir, agir…) : moments de domination physique etc…

I23A2000 dame de CMais revenons à notre sujet, cette mise en condition est à la fois excitante et intéressante. Préparation physique, mentale et matérielle. N/nous commençons par échanger N/nos points de vue, ensuite j’effectue un travail de recherche où je découvre de nouveaux photographes et leurs travaux (enrichissement intellectuel), je propose plusieurs directions de travail à mon Maître …

Pour la séance, préparation du corps qui se doit d’être impeccable sous tous les angles, j’envie celles qui peuvent avoir recours à l’épilation au laser, moi j’ai passé l’âge, grrr… se mettre à nue c’est s’aimer et s’accepter comme on est ( une histoire d’estime de soi, un sujet que je cogite.). Je m’imprègne des Désirs du Maître, je peaufine les poses, j’anticipe, je ressens… Je me mets au diapason mental pour obtenir l’image rêvée par Lui.

I23A2083 dame de CPuis la préparation matérielle du décor, le choisir et le prévoir en fonction de l’horaire prévu où mon Maître sera opérationnel. Ceci dans l’optique d’utiliser les ombres naturelles venant de l’extérieur si c’est ce qui a été décidé. Sinon installer une scène de studio en éliminant les objets parasites qui gâcheront la composition. Trouver les accessoires qui  fourniront les ombres voulues, les placer.

V/vous voyez comme toutes ces données ont leur importance avant la séance et c’est mon travail de soumise d’y penser. Il me faut aussi songer aux sources de lumière, les positionner, les tester en prenant quelques clichés, en visualisant l’effet produit. Et la séance peut débuter.

N/nous revoyons rapidement le projet, je Lui propose des positions, des façons de me tenir face aux ombres, tout le corps, une partie… Il rectifie, trouve une nouvelle inspiration… C’est ensemble que N/nous progressons, la communication entre le photographe et son modèle est essentielle pour parvenir au résultat souhaité.

I23A2016 dame de CSon objectif est de travailler la suggestion, l’évocation, de permettre au spectateur d’imaginer, de ressentir une atmosphère, de décrypter une ambiance visuelle. Pour mon Maître il s’agit aussi de sublimer, d’embellir mon corps, de le mettre en valeur, de l’exposer.

Comme je vous l’ai dit N/nous n’en sommes qu’au début, je ne V/vous présente que quelques clichés de Son travail, N/nous ne pouvons que N/nous améliorer. (sourires)

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Thysminia de Déphysios.
    N/nous vous remercions pour ces encouragements, N/nous espérons pouvoir vous présenter une suite prochainement, ce ne sont pas les idées qui manquent dans ce domaine.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here