Chacun d’entre N/nous, parce que N/nous sommes des humains avant tout, vit en lui-même le double aspect du genre humain : masculin -féminin.

Oui évidemment, il y a généralement plus de masculin chez les hommes et plus de féminin chez les femmes, mais pas toujours.

C’est pourquoi l’équilibre masculin – féminin en soi n’est pas une affaire de balance équitable 50/50.

Lorsque l’on parle d’équilibre l’image de la balance 50/50 n’est pas la bonne image.

Lorsque l’on parle d’équilibre masculin – féminin en soi ou en relation humaine, on parle de mouvement. Dans ce cas-là, c’est l’image du vélo qui est la bonne image de l’équilibre. Pour vivre l’équilibre masculin – féminin il faut être en mouvement.

Ceci est particulièrement valable pour N/nos relations D/s qui sont inéquitables par nature. La personne Dominante engage, avec le consentement de la personne soumise, le mouvement de la relation D/s. L’équilibre de la relation est dynamique : le Maitre ou la Maitresse domine, la personne soumise ou esclave accepte, sert et obéit dans tous les aspects de la relation.

Alors quelles parts du masculin et du féminin sont à l’œuvre en chacun d’entre N/nous dans la relation D/s ?

Les deux. Évidemment. Chacun, personne Dominante ou personne soumise, vit en lui même ces deux pôles en mouvement complémentaire.

Il est souvent dit que le masculin donne et le féminin reçoit. Le masculin donne des ordres, le féminin obéit ? Si V/vous voulez, mais soyez conscients que c’est infiniment plus subtil que cela. Si V/vous faites partie des personnes sensibles au masculin et au féminin en V/vous, V/vous savez que ce mouvement est une danse et que tantôt l’un, tantôt l’autre et tantôt les deux ensemble mènent la danse. C’est tout l’intérêt de le vivre avec la personne que V/vous avez choisi que se soit votre Dominant ou Dominante ou Votre soumis, soumise ou esclave.

Si V/vous n’êtes pas ou peu sensible au masculin féminin en V/vous retenez au moins que ce qui permet à la relation de s’épanouir en équilibre c’est le mouvement : comme le vélo.

Parmi les indices du mouvement, les preuves de la dynamique, la communication, la vision et la mise en pratique du lien D/s sont les plus importantes.

En d’autres mots : avoir un vélo dans le garage c’est bien, ça montre que vous savez tenir dessus mais monter dessus pour partir avec votre partenaire en voyage ou simplement vous promenez c’est mieux.

 

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here