je suis en formation, je pars le matin et je reviens le soir…. c’est difficile à vivre mais j’apprends des choses qui serviront aussi à mon Maître Eros Power.

Le rythme est intense et heureusement que cela ne va pas durer bien longtemps…

 Elle au moins elle est pas déboussolée par la vie…

Partir avant 8h le matin et rentrer après 18h ne me convient pas du tout… je ne suis pas présente pour mon Maître, ni pour l’enfant d’ailleurs… Et la tenue de la maison s’en ressent grandement…

Ce qui m’a conforté dans mon idée de chercher à travailler chez moi ou vraiment près de chez moi… 1h de route par jour ce n’est pas pour moi…

je sais que C/certains sont dans ce rythme là, le subissent parfois sans avoir le choix ou la possibilité de faire autrement…

Attention hein, je ne me plaint pas de ce que je vis, j’en tire des enseignements pour moi…

Et puis je ne suis pas dupe non plus, je suis quelqu’un de sociable, j’apprécie beaucoup les gens avec qui je fais cette formation et les moments passés là bas…

De plus, le travail vers lequel je m’engage ne me laissera pas seule chez moi sans voir personne… au contraire, il me faudra bien être en lien avec les autres, justement…

Pour finir sur le rythme, il est clair que je suis capable de travailler de façon intense pendant toute la journée, je crois que ce qui me fatigue le plus c’est la route… Et puis apprendre c’est intense intellectuellement…

j’ai hâte de retrouver ma bulle… être chez moi et faire simplement les choses dans l’ordre où elles se présentent…

Servir mon Maître quotidiennement, être utilisée sexuellement… Ah oui le sexe me manque beaucoup… Parfois j’aurai bien besoin d’un orgasme pour redémarrer mon cerveau…

je crois que je vais finir pas mal épuisée tout en ayant devant moi pas mal de choses à rattraper…

Si un jour on m’avait dit que je me lèverai à 5h45 pour plier le linge avant que le reste de la maisonnée se lève et que les préparatifs de la journée commence… l’aurai-je cru..?

A tout cela se rajoute qu’étant à l’extérieur et sans SENSEÏ, je suis « moins » esclave qu’à la maison…

Certes je suis vêtue hyper sexy, maquillée et en talons, mais personne ne sais, ne voit que ma relation avec mon « amoureux » est une relation spéciale…

Et cette relation ne s’exprime pas puisque N/nous ne N/nous parlons pas…

Pas facile le décalage…

Pas facile de revenir à sa place, une fois l’esprit plein et le corps fatigué…

j’ai hâte d’être à ma prochaine journée à la maison, seule ou avec juste mon Maître pour ressentir la lenteur de ma vie…

je suis heureuse d’apprendre et heureuse que ça finisse bientôt…

Et puis normalement, je serai à l’heure pour mon prochain post du coup…

Kisses
c!

Crédit Photo : Pinterest

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here