Nombreux sont celles et ceux qui placent la communication parmi les valeurs cardinales du BDSM et des relations Maitre-Maitresse esclave.

Certes. Evidemment.

Cette communication est indispensable, vitale et positivement constructive d’une relation saine.

Cependant, j’ajoute à cette qualité de communication (écoute active et mesure) celle de l’honnêteté et de la sincérité.

Ces deux qualités s’appliquent en premier lieu à soi même. Un Maitre, une Maitresse, un soumis, une soumise, un ou un esclave qui est persuadé de tout savoir n’est ni honnête, ni sincère…

Cela semble une évidence hélas, il y aura toujours des personnes qui se présentent comme des Maitres ou des Maitresses en possession d’une sorte de savoir total et absolu, des soumises, soumis ou esclaves dont le besoin de soumission est tel qu’il ou elle y croient.

A défaut d’humilité ou de modestie, la lucidité est une bonne conseillère. Personne ne peut prétendre tout savoir et tout maitriser. Le monde est ainsi fait.

L’honnêteté dans les relations Maitre / esclave est de ne  pas se mentir à soi même, de pouvoir exercer son pouvoir en restant à l’écoute de soi et de l’autre pour le Maitre ou la Maitresse et pour la personne esclave de se soumettre corps et âme aux désirs et volonté de contrôle du Dominant.

Etre honnête c’est pouvoir se dire clairement ce que l’on ressent en soi. Faire la part des choses en soi : ne pas projeter ses désirs dans la réalité, ou alors le faire ouvertement et sincèrement, ne pas chercher à agir pour obtenir tel ou tel résultat par exemple…

Ce sont des considérations délicates : le Maitre ou la Maitresse à le pouvoir de manipuler son esclave afin de le ou la faire progresser. Manipuler ne signifie pas tricher : dans notre cadre de relation Maitre esclave les actes sont motivés. Rien ne se fait sans raison, et le Maitre ou la Maitresse ont la responsabilité de pouvoir justifier telle ou telle manipulation en fonction de ce qu’Il ou Elle estime devoir appliquer à son esclave afin d’en jouir plus correctement.

Pourrait on dire que l’honnêteté du Maitre ou de la Maitresse est différente de l’esclave ?

Pour ma part je ne pense pas.

L’honnêteté ne s’exprime pas de la même manière selon que l’on est Maitre ou Maitresse ou esclave.

Elle est pour l’un comme pour l’autre essentielle à la qualité de la relation dans la durée.

Image (from internet) : honnêteté tatouée pour les personnes concernées…. (sourires)

www.vivresm.com

4 COMMENTAIRES

  1. J’aurais ajouté la notion d’acceptation à celle de l’honnêteté… Comment être honnête envers soi-même si on ne s’accepte pas, si on n’assume pas ce que l’on est. Certaines personnes se pensent honnêtes, ou plutôt elles ne sont pas malhonnêtes dans la mesure où elles n’ont pas conscience de ce qui se joue en elle… de leurs résistances. Et d’ailleurs ce sont souvent ces personnes qui croient tout savoir, qui n’ont aucune humilité vis à vis de leur apprentissage de vie…

  2. Oui andy candy, Je suis bien d’accord avec toi !
    L’honnêteté que j’invoque est bien celle de la connaissance de soi avant tout, et tu ne t’y es pas trompé…
    Nous aurons l’occasion d’en reparler : Je ne peux m’empécher de vivre l’harmonie D/s comme l’un des chemins de la connaissance de soi (mépakeu 😉

    Merci de ton commentaire précis et pertinent

  3. Bonjour Monsieur je vous présente mes respects.

    J’ai cherché partout où je pourrais vous contacter en privé mais je n’ai trouvé que ce chemin pour y arriver…

    Vous êtes un Maître d’expérience certaine et je ne suis qu’une soumise débutante, et si je puis me permettre, j’aurais souhaité de votre part une réponse à ma question existentielle : « qu’est ce qu’un Maître ou un Dominant finalement ? » Est-il obligé d’ordonner, de punir, de dresser ?

    Si vous pouviez répondre à cette question je vous en saurais gré Monsieur. Je reste bien entendu à votre disposition pour tout renseignement complémentaire que vous pourriez désirer afin de répondre à cette question de la meilleure façon possible.

    Mon e-mail est gigi9211@hotmail.com

    Avec mes remerciements anticipés,

    Respectueusement,

    mienne,
    soumise de Salyo

  4. Bonjour Monsieur,
    une question à développer : dans certaines circonstances un Maître ou une esclave/soumise peuvent se penser honnêtes dans leurs choix et faire fausse route sans le savoir. D’où l’importance dans ces relations de bien appréhender la notion de l’estime de soi et ce que cela recouvre. Je mettrai sous peu ma réflexion personnelle sur ce sujet….Toujours progresser…

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here