L’harmonie d’une relation D/s est dynamique. Le mouvement de la vie est changement et N/notre quotidien N/nous apporte son lot de rencontres et d’événements choisis ou non, de prévisions et d’engagements. Et ce n’est pas parce que N/nous sommes épanouis dans une relation harmonieuse D/s que N/nous en sommes préservés. Faire face au quotidien lorsque l’on a la chance d’appartenir à un Maitre ou une Maitresse, lorsque l’On se sait responsable d’un ou d’une esclave est un véritable atout pour chacun. Le quotidien ne met pas à l’épreuve le lien D/s : il lui permet de se manifester dans le réel avec constance et confiance. La richesse de N/nos personnalités est une évidence qui se montre avec la confiance accordée et entretenue par la relation D/s.

Une fois le dressage achevé, le Maitre et son esclave peuvent constater que l’équilibre est toujours en mouvement. Un Maitre ou une Maitresse est par nature attentif à l’esclave et oriente, sur ses propositions ou non, ses activités à Son service. Il ou Elle sait l’harmonie qu’Il ou Elle mérite, Il ou Elle sait que l’esclave dans le service et l’obéissance continue de se découvrir en elle même ou en lui même. Il ou Elle sait aussi regarder en Soi même afin de s’améliorer et de mieux voir comment la discipline et sa propre Maitrise lui permet de vivre ce qu’Il ou Elle a choisi de vivre pleinement. Savoir témoigner de sa satisfaction est quelques fois difficile, néanmoins c’est nécessaire ne serait ce qu’en soi-même.

Enfin, admettons que la relation D/s est durablement épanouie et harmonieuse, Je peux entendre les grincheux qui disent oui et après ? Le Maitre ordonne, l’esclave sert et obéis, tout va bien et après ?

Après ? Ah ah, déjà faire face au quotidien, ok Vous l’avez déjà dit.

Après ? Ah, ah ! Et bien vivre ! Vivre et transmettre par l’exemple.

Une fois V/votre harmonie accomplie V/vous constaterez que V/vous êtes ouvert sur le monde et sur les autres et c’est à ce moment-là que V/vous endossez naturellement la responsabilité de V/votre choix de vie envers les autres. Le simple fait de vivre en harmonie V/vous mettra en relation avec d’autres personnes qui ont ce désir de vivre simplement et naturellement en accord les unes avec les autres. Et ceci n’est pas que réservé aux Maitre ou Maitresses. Les esclaves épanouis ont eux aussi à témoigner, de leur simple présence ou de leur témoignages et conseils auprès de la communauté et des personnes qui leur posent des questions. Parce que c’est ainsi. Une fois V/votre harmonie réalisée, et ce avec tout ce que le quotidien N/nous impose à T/tous, V/vous aurez forcément le désir et les opportunités de la partager. Et de répondre aux questions, d’aider et de contribuer, ne serait-ce quelques fois que par V/votre simple présence, à ce que les personnes qui en ressentent le désir constatent que cette harmonie là, la V/votre, est aussi ce qu’ils recherchent.

Oui, une fois le dressage accompli, dans le flot de la vie qui passe, les rencontres se feront naturellement parce que V/vous même lorsque V/vous avez commencé, V/vous aussi V/vous avez rencontré des personnes comme V/vous désormais.

Alors oui, une fois accomplis, toujours sur le chemin, V/vous aurez aussi à transmettre V/votre bonheur simple et exigeant d’être fidèle à ce que V/vous avez choisis de reconnaître et de vivre en V/vous même ensemble.

V/vous souvenez V/vous de la petite maxime qui affirme «Le véritable Maitre n’est pas celui qui possède le plus d’esclaves, mais celui qui forme le plus de Maitres » ?

Et bien, la bonne nouvelle c’est que cette petite maxime s’applique de fait et naturellement à toutes les personnes engagées dans une relation D/s.

PARTAGER
Article PrécédentLe répertoire des évidences D/s
Article SuivantSubspace
ErosPower

Auteur – Photographe, Je publie des ouvrages qui valorisent la nature humaine et engagée dans la confiance, le respect et la plaisir d’être soi des relations Maitre / esclave.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Je viens de répondre à ce commentaire sur votre page facebook. Effectivement il me semble que dans une relation D/s quelle qu’elle soit (de la soumise disons soft ou partielle à l’esclave) le lien D/s ne devrait pas être mis à l’épreuve car au moment du noviciat les partenaires se sont dévoilés sans restriction quant à leurs désirs, leurs natures et leurs visions de la relation à venir, sans mensonges, non-dits ni omissions…L’harmonie ne se construira qu’à partir de la vérité de ce que l’on est sans mauvaises surprises pour l’esclave/soumise qui a formulé son consentement en choisissant le Guide qui les conduira vers leur accomplissement commun de ce qu’ils se ressentent être.Et à part un revirement total de la part du Maître ou de la Maîtresse quant à ses choix et à l’orientation donnée à la relation je ne vois pas d’obstacle à une construction harmonieuse et à une intensification du lien créé.
    Il est aussi évident qu’il y a une grande différence de vie entre ceux qui choisissent de vivre M/e en 24/7 et une relation M/s et ceci même au quotidien. Je dirai que les enjeux et les règles diffèrent, chaque couple trouvant son équilibre en formulant clairement ses attentes d’une relation de cet ordre. N/nous en discutons beaucoup avec mon Maître, l’objectif étant de N/nous épanouir mutuellement.
    Et oui j’adhère à votre petite maxime le fait de posséder plusieurs esclaves relève seulement d’une vision relationnelle qu’ont certains Maître(sse) (en accord avec la vision des esclaves concerné(es)), cette particularité toute personnelle n’entre pas en ligne de compte quant à leur capacité à former d’autres Maîtres. C’est l’échange et la communication entres les personnes qui vivent ces relations permettent de progresser dans cette voie.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here