Il n’existe pas de diplôme certifiant une quelconque maitrise dans l’art de la domination. Cela n’est pas regrettable, tout le monde connait au moins une personne diplômée parfaitement médiocre dans son activité. Tout simplement parce que l’expertise comme le savoir-faire de talent s’appuie avant tout sur les valeurs personnelles et la détermination à les réaliser, en un mot sur la discipline de l’apprentissage continu de ce en quoi on estime qu’il faut exceller.

Un Maitre en domination n’est pas Maitre parce qu’il a une soumise ou un esclave. Il est Maitre parce qu’il travaille dur pour s’améliorer sans cesse, parce qu’il a le culte de l’excellence pour lui comme pour son esclave ou sa soumise.

Il existe une grande quantité de domaines dans lesquels un Maitre en domination peut approfondir son savoir et ses compétences. Le savoir-faire de la relation sexuelle par exemple, qui maitrise parfaitement son orgasme ? Qui sait tenir sa partenaire dans un état de transe sexuelle parfaitement maitrisée dans la durée comme dans la qualité ? Qui a fait des stages de bien-être sexuel ? Qui s’est intéressé de près au Tantra ? Quels livres ont été lus ? Quelles conférences ont été vues ? Quels exercices sont pratiqués ?

Qui se sent expert en communication d’influence ? La communication pour convaincre, pour comprendre son interlocuteur, pour l’écouter derrière ses mots, pour ressentir ce qu’il veut dire mieux qu’il ne peut le formuler ? Qui a étudié les grandes théories de la communication interpersonnelle, le rôle et la structure de la pensée et du langage? La psychologie humaine ? La communication non violente ?

Il existe une foule de domaines dans lesquels chacun peut améliorer le savoir utile au Maitre : l’éducation, la parentalité, la conduite du changement, le leadership, la créativité, la gestion du temps, le zen, les arts martiaux, la gestion de l’argent, l’organisation en management…

Un Maitre s’intéresse, il est volontaire. Il sait que son savoir comme son expertise est en mouvement, il est curieux, il étudie, il questionne, il lit, se documente, confronte ses points de vue, expérimente et écoute, se remet en question et cherche encore et encore à s’améliorer…

Nous sommes dans une société de consommation où le travail personnel, que dis Je ? L’étude n’est plus valorisée. L’idée même que nous puissions nous améliorer et travailler de notre propre initiative dans ce but semble une idée sotte pour une majorité de sots qui passent leur temps devant des écrans à se satisfaire de que les marques leur font croire. À part dans le monde professionnel (et encore) notre culture populaire semble mépriser la réflexion, l’étude, le développement personnel. Tout doit être donné, acheté, vu, consommé sans effort…

Parlons de communication par exemple. Il suffit qu’une personne constate qu’elle est écoutée, il suffit pour elle de savoir parler pour se satisfaire de communiquer.
La communication, pas plus que la psychologie ne sont enseignées à l’école. Cela donne des situations d’une bêtise insondable : si notre interlocuteur ne comprend pas ce qu’on lui dit, c’est de sa faute et si la personne comprend parfaitement c’est grâce à notre talent. Vu sous un certain angle c’est un peu le règne de la médiocrité relationnelle où la communication se réduit à un piètre marchandage.

Alors oui, qu’est-ce qu’un Maitre ? C’est une bonne question qui doit rebondir dans votre esprit sous la forme Que fait il pour être un Maitre, que sait-il, qu’a-t-il étudié, quels livres lit il en ce moment, où en est il de sa réflexion au sujet de sa discipline et de ses domaines de prédilection ?

Je ne défends pas l’idée du « c’était mieux avant ». Avant internet, les pratiquants SM étaient triés sur le volet dans des groupes fermés élitistes culturellement comme financièrement. Ces groupes existent encore et c’est tant mieux, ils sont toujours aussi fermés et y entrer ne se fait jamais de votre propre initiative ou de votre volonté.

Je défends l’idée qu’être Maitre ou Maitresse c’est être épanoui en soi-même, confiant, curieux, opiniâtre et attaché au meilleur pour soi comme pour la relation. Et pour vivre ainsi il n’y pas besoin de groupes fermés pas plus que de film porno BDSM gratuits sur internet.

Un Maitre ou une Maitresse est une personne qui cultive son excellence dans un ou plusieurs domaines de la domination, généralement plusieurs domaines – communication, éducation, création, psychologie, spiritualité, leadership, management, médecine…

Un Maitre a une vision, un rêve qu’il poursuit et pour cela, en s’appuyant sur ses valeurs personnelles il s’inscrit dans la réalité : il réalise comme il se réalise au fil du temps, autant qu’il réalise la personne soumise ou esclave avec qui il explore l’extraordinaire richesse et profondeur de leur relation.

Tout en sachant comme disait Jean Gabin que « maintenant je sais qu’on ne sait jamais… »

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour Maître Eros Power.

    Dans votre longue liste j’ai reconnu quelques sujets qui me passionne toujours quand je tombe sur des bons textes. Auriez vous, s’il vous plaît, des conseils de lecture ? Notamment en communication d’influence, la communication interpersonnelle, la psychologie humaine, la conduite du changement ?

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here