Un titre et un texte imposés par mon Maître avec un certain sens de l’humour coquin.

Tout a commencé un midi au moment de Sa pause déjeuner. Je l’informe du passage de l’employé de la compagnie des eaux, ce dernier a relevé le compteur et m’a fait remarquer que N/notre consommation avait augmenté.

Augmentation significative et indéniable après comparaison et contrôle des relevés précédents. Ayant réduit l’arrosage ce facteur est éliminé, N/nous examinons plusieurs autres hypothèses pouvant justifier cette hausse.

Une fuite détectée que N/nous avons laissé traîner avant de N/nous décider à faire appel à un réparateur.

Les douches un peu trop longues de certains membres de la famille qui se complaisent à s’enduire de mousse, plaisant mais pas très économique, il faut beaucoup rincer.

Le robinet qui coule à flot continu quand ce n’est pas nécessaire (lavage des dents…)

Sans parler des lessives et des vaisselles.

Des points plausibles qui appellent un recadrage.

Oui mais n’y aurait-il pas un autre facteur ? Réfléchissons.

1954esclaveconsentanteD’un seul coup Il me regarde droit dans les yeux par dessus Son assiette.

  • Les jeux.
  • Les jeux ?
  • Oui les jeux d’eau sous la douche, les jeux qui nécessitent une certaine pression et un certain temps pour obtenir du plaisir, tu vois de quoi je veux parler ?
  • Heu, oui Maître je vois très bien (j’en rougirai presque) mais Vous savez que c’est fini depuis le womanizer.
  • D’accord, mais en y repensant ces jeux consommaient beaucoup d’eau, si nous évaluons le temps écoulé (10 à 15 minutes quelquefois) ça en fait des litres d’eau et quand c’est répété plusieurs fois par semaine, à toi de calculer…
  • Oh, litres hectolitres…mètres cube, ça me donne le tournis, je vais m’y noyer Maître ah! ah! ah!

Là une petite parenthèse, afin que V/vous compreniez bien je V/vous dois une explication. Mon Maître souhaitant que je développe mon potentiel sexuel, que je parvienne de plus en plus à me lâcher en ressentant de la jouissance a mis en place un petit entraînement. J’ai été une élève assidue (tiens plus que pour le remise en forme). N/notre vibromasseur n’étant pas trop puissant les résultats étaient médiocres, alors en attendant d’investir dans un jouet plus performant Il a décidé de me faire tester les jeux d’eau. Ces histoires d’eau ce sont révélées très formatrices, résultats plus que satisfaisants. Moi qui avais honte de me masturber, rien que ce mot résonnait négativement, V/vous savez : c’est sale, ce n’est pas normal… et bien sous le contrôle de mon Maître c’est devenu positif et naturel, merci Maître de me guider sur ce chemin de l’acceptation de mes côtés obscurs, vibrants de vie et de réalité. C’est si simple de ne pas se juger.

Reprenons le dialogue où je l’ai arrêté :

  • Et depuis le womanizer c’est très occasionnel ces jeux là, Vous le savez.
  • D’accord, d’accord, mais en cumulant le tout: les douches trop longues, la fuite, les lessives et le reste ça me semble possible. Par sécurité N/nous allons surveiller la consommation d’eau et tu écriras un texte intitulé : « Les jeux d’eau font exploser le compteur ». C’est sûr que ça te faisait exploser de plaisir, le jouet me paraît aussi performant, Je suis content de cet achat (dit-Il en riant) il te procure des orgasmes comme Je veux et il est plus économique que la douche sous pression.
  • Je n’ai fait qu’obéir à Vos ordres (avec grand plaisir je l’avoue)…

Et comme Il me l’a aussi demandé je V/vous livre mes sensations pendant ces jeux, sensations difficiles à mettre en mots, que puis-je dire Maître de ces « histoires d’eau » ?

Sensations, sensations, des sensations à différents niveaux.

En premier lieu la sensation d’être enfin moi, de me sentir à ma place, libérée. En effet je Vous ai donné tout pouvoir sur ma sexualité et je m’ouvre de plus en plus sous Vos ordres et demandes, cela passant par la confiance et l’obéissance totale.

Ensuite il y a la sensation de dépasser des limites, se masturber étant un mélange d’humiliation et d’excitation, lire de la satisfaction dans Vos yeux est gratifiant, j’ai envie de me dépasser pour toujours mieux répondre à ce que Vous souhaitez. Je me découvre un petit côté exhibitionniste.

Enfin les sensations lié à l’acte lui même, le plaisir de sentir l’eau chaude couler sur mon corps en modifiant la puissance du jet, le diriger vers le point sensible de mon anatomie, absorber la force de l’impact, en éprouver l’irradiation au creux du ventre, jouer sur les différences de températures pour accentuer les ressentis, laisser venir et enfler le picoti jusqu’à l’explosion finale. Vous offrir cette jouissance que Vous ordonnez est mon objectif. Je me sens ainsi toujours reliée à Vous, même quand je pratique à Votre demande ces jeux en Votre absence, je m’abandonne à Vous, je jouis pour Vous. (avec un compte rendu quand Vous rentrez.)

En conclusion soyons prudents avec la facture d’eau quand N/nous jouons sous la douche, il existe bien d’autres possibilités dans le domaine de la sexualité, place à la créativité. Le Maître décide, gère, innove et j’accepte mon animalité et N/nous N/nous épanouissons. V/vous voyez la vie est pleine de surprises, c’est ce qui en fait sa beauté, cette relation D/s N/nous rend sereins.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here