Commencé il y a fort fort fort longtemps, dans des sessions de lecture/fellation (Il lit à voix haute, je LE suçe) au tout début de N/notre relation…
La jeune et Belle au bois dormant est réveillée par le Prince Charmant, non pas d’un « True Love Kiss » mais d’un vrai coup de pieu bien placé… Elle devient de fait son esclave-trophée et est conduite au château du Prince pour y servir comme esclave un temps indéterminé.

Car oui le Prince et sa mère la Reine règnent sur un domaine qui utilise comme esclave les jeunes princes et princesses des domaines environnant afin de parfaire leur éducation. Leur esclavage est là pour anéantir toute trace d’enfants gâtés pourris qu’ils auraient pu être chez leur parents (les vassaux du royaume) afin qu’ils deviennent de meilleurs gouvernants…

Peut être qu’on devrait s’en inspirer pour nos gouvernants tiens…

La cour de ce royaume est toute dévolue à cette tâche et les seigneurs et dames regorgent d’idées sadiques. Les pages sont là pour fesser et châtier dès qu’on leur en donne l’ordre… Mais aussi pour laver et prendre soin des corps afin qu’ils soient toujours resplendissants et prêt à servir.

Seulement le Prince Charmant est tombé sous le charme de la Belle. Cette dernière doit donc prouver sa valeur à la Reine qui voit d’un très mauvais œil que son fils en soit ainsi entiché…

Suivent tous un tas d’épreuves mais aussi des rencontres qui font naître chez elle des contradictions, des désirs et des rebellions…
henry-clive_nude_pastel_frmd-417
Anne Rice a créé un univers totalement enchanteresque pour cette histoire. Les lieux, les décors, les vêtements, même si les esclaves sont toujours nus, décrits sont à tomber. Dans ce monde moyenageux où les gens sont éduqués à la sexualité, même les plus triviaux s’y adonnent avec un certain sens du pouvoir…

Parmi les épreuves imposées à la Belle, il y a « Le Sentier à la bride abattue » qui me fait rêver depuis. Une course où les esclaves sont chaussés de fers (bottes de pony girl s’entend) les cheveux coiffés en tresse afin que le corps soit libre, affublés d’un mors en cuir et métal. Les Maîtres et Maîtresses montent à cheval et font avancer leur esclave à grand coup de battoir (je dirai la version paddle de la crosse de polo)… Chaque « équipe » passe l’une après l’autre… Le temps de parcours est important mais pas que… l’agilité et la grâce de l’esclave, la force des coups comptent aussi dans la satisfaction du public et surtout de la Reine.

Ah comme je rêve de faire cela dans les grandes forêt de par chez nous… SENSEÏ devra prendre des cours d’équitation… Et aussi trouver des partenaires de jeux… ^-^
Enfin ce livre est tout simplement remplis de bonnes idées pour Maître ou Maîtresse en panne d’imagination… En tant qu’esclave j’ai beaucoup fantasmé… Rien que pour cela il est bon de se pencher dessus…

Car c’est vrai que c’est quand même fastidieux, toutes ses descriptions, ses moindres changements de positions intimes de la Belle en elle même…

Cependant je me dis pour l’instant, que ce doit être comme le 1er tome du Seigneur des anneaux, la mise en place est longue mais finalement l’aventure passionnante…

Sans en dévoiler trop, la Belle fait quand même des rencontres qui la change profondément ou plutôt lui font découvrir qui elle est… Elle n’a que 16 ans tout compte fait…

Je ne veux pas en dévoiler trop mais à la fin elle trouve en elle même, une certaine prétention qui risque de lui apporter bien des sévices, bien des ennuis…

Belle semaine de lecture donc
Kisses
c!

Image sur ma liste de cadeaux d’anniversaire. Surtout n’hésitez pas si vous souhaitez me l’offrir 😉

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here