Pas de quoi ce rendre autant malade !!!

 

Le weekend dernier donc, N/nous attendions la visite de Maître Charon et de Maîtresse Sow pour la suite du tournage des aventures de « Charon parmi les soumis et les soumises »

N/nous les avions croisés lors de l’anniversaire de Maître Georges. Cependant, la quantité d’invités ainsi que les évènements fort fâcheux de cette soirée, ne N/nous avait pas vraiment permis de N/nous connaitre.

j’étais fort, fort impressionnée par eux.

je savais aussi que j’étais en compte avec Maître Charon pour 2 coups de fouet qui me faisait frémir rien que d’y penser.

Plus la semaine avançait et plus je sentais la peur, l’angoisse m’envahir. A tel point que dans la nuit du jeudi au vendredi, mon corps a fini par se rendre malade et vomir tout ce qu’il pouvait… me rendant au passage très faible.

je devais faire le ménage et avancer la cuisine pour le weekend et je ne tenais pas debout…

Après avoir :

  1. Dormi tout le matin, 
  2. pris quelques médicaments, 
  3. avalé un coca
  4. re-dormi jusqu’à 15h 

j’ai réellement pu faire quelques petites choses, cependant, SENSEÏ a du gérer une grande partie du ménage pour moi…
ILS sont arrivés en pleine nuit ce qui m’a laissé le vendredi soir de « repos ».

Et j’ai aussi pu prendre mon petit déjeuner tranquille, avec l’enfant avant qu’ILS ne descendent prendre le leur.

j’avoue j’étais très impressionnée et puis Maitresse Sow m’a mise à l’aise… Maître Charon préférant encore jouer avec moi…

Et puis tout le monde est parti sur le premier lieu de tournage et je me suis affairée en cuisine pour le midi…

De bonnes pâtes à la bolognaise maison ainsi que des muffins framboises/chocolat.

je les ai ensuite rejoint pour le repas du midi. Service d’esclave attentive aux convives, servir, desservir, faire la vaisselle et touiller le café…

Pour peu, Maître Charon me reprochait d’être trop à Ses soins pour l’amadouer… 

Bref, peu à peu j’ai pu me détendre, comprenant que je ne serai pas mangée toute crue ^-^

je vais passer sur le détails du reste du week end…

je constate que je me suis rendue malade de peur… 

http://charontv.com/

ça me trouble beaucoup… je me connais quand je ne connais pas justement, j’imagine le pire, j’angoisse… mais de là à m’affaiblir autant, ça faisait vraiment longtemps que ça ne m’était pas arrivé…

Aujourd’hui je me jugerai presque stupide si je pouvais me juger… SENSEÏ m’a dit, mécontent, que ce n’était vraiment pas la peine de me mettre dans des états pareils… IL y réfléchit de son coté.

Parce que la grande question à laquelle IL réfléchit comme moi : comment faire pour que ça n’arrive plus..?

j’y ai beaucoup pensé, j’y pense encore…

je suis toujours impressionnée par les Maîtres, le protocole D/s… au fond moi je veux être la « parfaite » représentante de mon Maître. je me met la pression…

Alors quand en plus N/nos invités sont de la trempe de Maître Charon et Maitresse Sow…

SENSEÏ va devoir murmurer à mon oreille, comme il est d’usage de le faire aux chevaux, que je n’ai pas à stresser, qu’il faut calmer mes mers intérieures…

Enfin, voilà encore une épreuve de confiance en moi… Oui je suis capable d’assumer ce genre de weekend et aussi de représenter au mieux mon Maître… je dois le savoir au fond de moi et m’en assurer pour ne plus stresser comme ça… 

Au final de ce week end j’ai découvert des gens merveilleux… ILS me manquent ou tout du moins, je regrette de ne pas avoir été plus disponible… même si ce n’est que partie remise…

En conclusion, j’ai passé mon lundi à me reposer l’esprit en étant active manuellement… et ça m’a fait du bien…

Kisses
c!

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Je n’ai pas connu ce genre d’expérience, n’étant encore pas prête pour cela lorsque j’étais prise en main mais en revanche, j’ai pu connaître le même genre de ressentis pour certaines demandes de mon ancien Maître.
    Je comprends parfaitement la réaction qu’une fois avoir pris du recul et les évènements passés, on se sent un peu « bêta » d’avoir manqué à gérer nos émotions.
    C’est tout naturel d’avoir pu avoir ses craintes et que le corps les expriment. L’appréhension de « l’inconnu », la crainte de décevoir, de ne pas être à la hauteur. Toutes personnes soumises dévouées à son Maître ressent cela en toutes circonstances.
    En vous relisant, je me revoyais, certaines nuits à ne pas trouver le sommeil, la boule au ventre, limite la nausée, une humeur craintive et exécrable malgré moi, etc…
    Je ne doute pas, qu’ici là, « V/Vous » allez pouvoir travailler sur le fait de pouvoir gagner confiance en vous concernant vos capacités.
    Je suis sûre, que d’une manière ou d’une autre, votre Maître est fière de vous dans le fait que vous avez réussi tout de même à surmonter tout cela.
    Suite aux prochaines aventures…
    Avec tout mes encouragements…

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here