Le vendredi l’enfant est à la crèche… Le vendredi donc, SENSEÏ me dresse à l’heure de la sieste…

Ce vendredi, suite à mon post de la semaine dernière, IL m’a attaché les jambes collées l’une à l’autre, après m’avoir mis les boules de geisha…

Allongée sur le ventre, après quelques fessées à main nue, IL a entrepris, patiemment, de couvrir mes fesses de pinces à linges…

Des pinces toutes bêtes, en bois, comme celles de mémé…

Des pinces qui n’attrapent que la peau…

Des pinces qui, a certains endroits, sont tout de même bien sages…

Mais des pinces qui, en d’autres lieux pas si éloignés, font mal mal mal…

mon cul ainsi couvert ressemblait à un hérisson m’a-t-IL dit… je n’en ai rien vu bien sur…

Par contre j’ai bien senti les vagues alors qu’IL me balançait doucement… comme j’entendais aussi les cliquetis des pinces entre elles…

Quelques coups de martinet insupportables pour les faire se détacher… Mais finalement, IL a préféré les enlever une par une, accompagnée d’un « Merci SENSEÏ »…

Douleur à la pose, douleur au jeu et douleur au retrait…

Les hérissons ça pince énormément…

Quelques caresses avant d’être retournée, utilisée profondement…. Et abandonnée au sommeil réparateur…

Une petite séance parce que la nuit d’avant et la nuit d’après ont été mouvementées… Et qu’une esclave et une maman en forme c’est important aussi…

Ma tête a eu du mal a s’y mettre ce jour là… Et l’envie de recommencer n’en est que plus forte… Pour être plus présente et moins sautillante…

Alors n’écrasez plus les hérissons, ils sont bien plus utiles que V/vous ne le pensez…

Kisses
c!

Crédit Photo : Rietveld Landscape et Atelier de Lyon… à lire

2 COMMENTAIRES

  1. Chère esclave 959-672-577

    Bonjour clochette

    Je répare mon erreur en y mettant les formules les plus élémentaires de politesse. C’est une erreur impardonnable et pas dans mes habitudes.

    Merci pour le hérisson. Je cela très beau comme espèce, peu importe son apparence.

    Très joli post

    Excusez moi pour mon impolitesse.

    Bonne semaine à V/vous
    Sarah-Lee

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here