Le fouet est un instrument de Domination magnifique…
Lorsqu’il est manié avec talent et savoir-faire, évidemment.

Au cours d’une récente conversation avec une soumise l’idée suivante a été partagée :
La tension entre la personne Dominante et la personne soumise est grande, souvent même exceptionnelle, lors d’une séance au fouet.

Le corps de l’esclave ou de la personne soumise est celui où la tension est la plus grande. La tension de la masse musculaire est une évidence. Elle est une source inépuisable de plaisirs et de sensations pour l’Un comme pour l’autre.

Il importe néanmoins de prendre conscience du rôle très important des articulations dans ce cas là.

Oui, c’est vrai ce ne sont pas les endroits du corps auxquels on pense  en premier lieu. La raison pour laquelle il est bon de le rappeler ici.

Lors d’une séance, particulièrement si elle a lieu debout (sur une croix ou contre un mur par exemple), il importe d’éviter une trop grande accumulation de tension dans les articulations et leur tendon (genoux, chevilles, hanches, épaules, coudes et poignets, nuque). Les jambes seront donc légèrement fléchies, les épaules libres et les bras détendus.

Enfin, sachant cela, il importe, lorsque les contraintes sont importantes (personne soumise soigneusement attachée, harnais de contraintes, Shibari…), de mesurer correctement l’effort de tension supporté par les articulations, d’en corriger l’intensité voir de réduire la durée de la séance dans ces positions.

Les articulations sont fragiles et contrairement aux muscles peuvent s’user ou se détériorer au fil du temps.

Les notions d’anatomie ne sont pas réservées aux amateurs de shibari mais à toute personne, Dominante, soumise ou esclave engagé, séduite et pratiquant les attraits corporels de notre monde bdsm.

1 COMMENTAIRE

  1. Ah le fouet, quel instrument magique ! Fort probablement le plus beau du SM. Voir un corps longuement fouetté ou encore mieux être longuement fouetté quel plaisir. J’adore.
    En plus, il laisse de belles marques dont le soumis peut être fier et qu’il peut exhiber pendant quelques jours s’il le souhait ou tout simplement revivre intérieurement ce bon moment rien qu’en les revoyant dans un miroir.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here