Bonjour à T/tous !

je viens de passer un week-end fantastique et même si j’avais très envie de vous raconter, je ne suis même pas sûre de réussir ! Et oui, je suis encore et toujours sur un petit nuage ! (N/nous sommes lundi).

Vendredi soir dernier Maître et moi avons retrouvé Maître Paul ainsi que Phi, Lilicat et esclave alcyone. Comme convenu, N/nous avons mangé et sommes allés au Vera’s Club.

Le club étant à environ un quart d’heure de la sublime et immense maison où N/nous étions logés, cela aurait été dommage de ne pas en profiter. Cependant, il fallait aussi être en forme pour le Bal des Ténèbres le lendemain. En arrivant, je suis directement tombée sous le charme de l’établissement. Un très bel éclairage, une musique agréable à niveau sonore parfait (on peut en profiter et cela ne gêne pas pour discuter) et surtout de très beaux équipements ! Croix, Banc à fesser, slings, chaises gynéco, etc. Les Maîtres se sont installés dans les fauteuils, les esclaves à leurs pieds et ont discuté un petit peu avant que Maître m’ordonne de me positionner sur une croix.
Maître a commencé à me donner du martinet, puis du fouet. Toutefois, vu les marques que j’avais, Maître préférait ne pas trop me martyriser pour se lâcher plus le lendemain. Comme il Vous plait, Maitre.

N/nous avons vu un fireplay que je n’avais jamais vu avant. Un seau d’eau mélangé à un peu de liquide vaisselle ainsi qu’une paille reliée à une bonbonne de gaz. La bonbonne servant à faire des bulles … d’eau ! Ainsi c’était impressionnant de voir la flamme se déployer sur le dos d’une personne à califourchon sur le banc à fesser et s’éteindre seule sans aucune douleur pour la personne. Maître n’a pas voulu me faire tester donc je ne saurais dire ma sensation, mais c’est vrai que cela me tentait bien. Une prochaine fois si Maître le souhaite

C’était une visite éclair dans ce lieu, mais pour Maître qui a beaucoup apprécié le sourire franc de Vera, et mon plus grand bonheur, c’est sur, N/nous reviendrons !

Le samedi matin, Maître m’a donné du stick. Oui, oui, l’objet coupable de toutes les marques faites récemment par Maître. Malgré tout il n’y a pas été si fort que ça et la douleur était très supportable. Cependant, jusqu’au bout j’ai appréhendé et eu peur. De quoi ? je ne sais même pas à vrai dire … Ce fut ensuite au tour d’esclave alcyone d’être fouettée puis de recevoir du rouleau à piques jusqu’au sang. C’est à ce moment que Maître et Maître Paul ont décidé de faire une petite séance photo de nous deux.

Grand Méchant Loup est ensuite arrivé avec Bethy. Alors comment dire ? Lilicat, alcyone et moi passions déjà beaucoup de temps à parler, mais avec une fille de plus, on arrêtait pas ! nous parlions de tout, de la « communauté », de chaussures et autres objets que l’on peut avoir gratuitement grâce à des dons, etc. Enfin, pour vous dire qu’il n’y avait pas que des sujets sur le BDSM !

j’ai vraiment un super souvenir de ce moment entre filles. Ces moments de détente accompagnés aux moments de préparation du repas pour les Maitres, de service et autres ont créé une belle complicité entre nous toutes. esclave alcyone m’a également prodigué des conseils précieux. En effet, elle n’est pas maso non plus et m’a expliqué que si c’était trop douloureux, il fallait de concentrer sur sa respiration. Ainsi, en en prenant conscience, on arrive à la ralentir. Cette discussion nous a servi à toutes.

Ensuite, N/nous sommes tous allés au Munch organisé à Saint Jean d’Angély par l’équipe du Munch de Nantes. Alors, déjà s’il y a une chose à dire c’est Merci. C’est toujours bien que ces événements existent. Ensuite, je ne parlerai pas de ce qu’il s’est dit puisque nous partageons, selon moi, très peu de choses en commun. Certes, N/nous pratiquons tous le BDSM à la seule différence que pour « N/notre équipe » présente, c’est de la permanence 24/7. Ce n’est ni mieux, ni moins bien, mais N/nos envies de discussions en sont naturellement différente. Ceci étant dit, N/nous avons discuté un peu dehors avec un garçon de EDO, les Encordeurs de l’Ouest. Il a témoigné d’un bel esprit d’association et V/vous savez tous comme j’aime les cordes ;-). Cela m’a fait penser un à un très bon couple d’amis nantais dans le BDSM, ils sont Fetish plutôt latex et sont aussi dans les cordes, mais ne pratiquent pas de rapports Domination/soumission en 24/7. La tonte est même quelque chose qui les a choqués. Nous partageons avec simplicité et une réelle ouverture d’esprit une belle amitiés, à la réflexion, ils sont loin d’être les seuls. Tout ça pour dire que N/nous ne sommes pas dans une bulle et pas enfermés sur N/notre façon de vivre.

Lors ce munch, avant la belle soirée du Bal des Ténèbres j’ai encore constaté que ce n’est pas parce que l’on vit pas la même chose que l’on ne peut pas partager ! Enfin c’est mon point de vue et visiblement pas celui de tous, Bref. Je retiens juste que cela a permis de beaux échanges de regards avec les amies.

N/nous sommes ensuite allés au Bal des Ténèbres à l’Elixyr. Jamais Maître et moi n’étions allés au Bal des Ténèbres et ce club m’a beaucoup plu ! Un donjon (avec un digicode qui permet lors de soirées BDSM ET libertine de pouvoir « s’enfermer dans le donjon » uniquement entre pratiquants du BDSM) très bien équipé. Enfin, la décoration de ce vaste lieu, j’adore, tout est splendide ! j’ai aidé esclave alcyone à se transformer en Pony Alcyone et j’en ai encore appris beaucoup sur cette pratique qui me fascine !

La démonstration de Driver Maitre Paul et Pony Alcyone a été absolument fantastique. je n’ai pas reconnu alcyone tellement j’ai vu une Pony ! Et puis, c’est pas tous les jours que l’on reçoit des câlins d’une pony, si ? sourires.

Ensuite, Maître m’a fait m’allonger sur un lit noir dans le donjon et a commencé à me donner du martinet. je repensais à la conversation avec esclave alcyone et je me suis dit « respire », calme-toi et très vite, je suis arrivée dans un état second, j’étais là, Sienne, à ma place. Dans un état d’apaisement parfait ! Et puis, cette discussion a aussi fait de l’effet sur Bethy qui le lendemain racontait qu’en séance elle se répétait « Respiration, pense à alcyone » Aha, que c’est beau de pouvoir s’entraider entre sœurs de soumission !

Après une deuxième séance de martinet, sur un banc a fessées cette fois-ci, Maître m’a mise au cachot. IL ne le faisait ni pour me faire plaisir ni pour me déplaire ou me punir, IL le voulait. Cependant, quelle surprise en étant prosternée dans le cachot en sentant le chauffage à ma gauche comme à ma droite !!! je suis restée prosternée, immobile en savourant le moment à fond. Il me fallait de la force pour après, je le savais.

N/nous avons ensuite fait une pause pour pouvoir voir la démonstration de Paul Bear et Elektra et j’ai adoré ! je les avais déjà vu en performance il y a quelque temps, mais c’est la première fois que je voyais Paul utiliser la bougie sur Elektra encordée. Pour ceux qui connaissent mon rapport (épineux) avec la cire de bougie, vous comprendrez combien j’ai été épatée de voir Elektra recevoir de la bougie dans tout le corps sans bouger d’un millimètre et sans montrer le moindre signe de tension. N/nous en avons parlé après et oui, elle aime ça (je m’en étais douté), mais c’est surtout que dans les cordes, elle est ailleurs, dans leur bulle et Sienne, elle ne réfléchit pas elle vibre. L’énergie entre eux se ressentait et se voyait, c’est net!

Maître m’a ensuite attachée les mains en l’air. Il m’a posé des pinces à linge sur toute la poitrine, entre mes narines, sur la lèvre (Pervers ! je parle de la lèvre buccale Aha!), sur la langue et sur les oreilles. La pince entre les deux narines était celle-là plus désagréable à mon goût ! Quand je sais que certaines se font mordre à cet endroit-là … aïe ! Évidemment, Maître a enlevé toutes les pinces de ma poitrine à l’aide du martinet. Encore une fois c’est l’exercice de concentration sur ma respiration qui m’a aidé.

Toute la soirée à été pleine de séances plus ou moins douloureuses, mais la dernière a été absolument insupportable ! Sur le banc à fessée, je recevais du martinet et malgré la douleur j’étais très apaisée. D’un seul coup, j’ai senti Grand Méchant Loup… enfin Ses griffes, sur mon dos. C’est viscéral, je ne peux pas supporter cette sensation-là et Maître et Lui le savent. C’est pourquoi très vite Maître a attaché mes poignets en m’ordonnant de ne pas bouger. j’ai eu énormément de mal et ai fini cette séance-là en pleurs avec des difficultés à respirer. j’ai mis assez longtemps avant de retrouver mon état de paix, lovée contre la cuisse de Maître.

Il était temps de s’arrêter puisque Maître savait mon envie de voir la performance d’Amaury Grisel et Franckie. C’était du Shibari japonais, du kinbaku comme je l’aime. Cette façon de lui couper la culotte et de l’enlever délicatement, de l’attraper, enfin tout. Ils étaient très beaux à voir ! Et puis les fessées d’Amaury sur Franckie encordée, un vrai bonheur à regarder !

Voilà ce que j’avais envie de partager avec V/vous et je vais m’arrêter là en vous disant à très vite !

 

Crédit photo Exes-44

1 COMMENTAIRE

  1. L’esclave Alcyone toujours prête a prodiguer ses conseils pour déstabiliser les Maîtres et de permettre aux esclaves et soumises d’aller plus loin afin de mieux satisfaire leurs Maîtres. La pony ainsi que son Driver vous remercie pour le lien sur leur blog et espère vous plaire de nouveaux. Belle description de ce week-end passé entre amis.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here