La semaine dernière un évènement familial m’a envoyé à Toulouse, loin de mon Maître Eros Power, resté chez N/nous…

Comme chaque fois que N/nous sommes séparés plus de 24h, je dois chaque soir appliquer la règle 14 dont je parlais dans mon post précédent…

Pour rappel :

Sauf interdiction ou instruction différente de SENSEÏ, je dois me masturber chaque soir avant de dormir de la manière suivante : après avoir mouillé (sans aucune salive) je me caresse pour venir au bord de l’orgasme puis je cesse, je recommence et cesse, et enfin à la troisième fois je peux jouir.

Ce n’est pas forcément évident, dans un contexte familial, de rester à sa place… SENSEÏ par ce moyen me permet de m’endormir chaque soir dans ma condition d’esclave… remerciant à voix basse l’orgasme accordé.

De plus, je dois avouer que j’aime particulièrement les orgasmes clitoridiens.

je suis toujours un peu excitée à l’idée de me masturber ce qui fait que mouiller n’est pas vraiment compliqué… Et puis je suis nourrie d’image sexy comme N/nous tous… ou alors je pense simplement aux fesses de mon Maître.

Simplement, la règle 14 accroît la puissance de mes orgasmes… Le fait de faire monter puis attendre, puis monter plus haut etc… permet à l’orgasme de vraiment se déployer…

Après 5 nuits loin de mon Maître, je suis de retour et je dois dire que ça va peut être me manquer…

Non pas que SENSEÏ ne s’occupe pas de moi, bien au contraire, enfin en fonction du temps que la vie N/nous laisse…

Crédit photo : poppy_birth_shandchem_creative_commons.jpg

PARTAGER
Article PrécédentLes règles de l’esclave…
Article SuivantLe chemin…
esclaveclochette
Je fus esclave consentante durant 10 ans. j'ai publié ici régulièrement depuis des années mes hauts et mes bas (selon les ordres de mon Maitre) de ma vie d'esclave. Je suis une fée clochette.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here