mon Maître Eros Power aime utiliser ma bouche et y enfoncer sa queue le plus profond possible…

V/vous n’êtes certainement pas sans savoir, que la gorge humaine est ainsi faite que si un morceau trop gros y est inséré, le réflexe d’éjection vient le repousser… Avec cette sensation de nausée peu agréable…

Le réflexe d’éjection est vital dans bien des cas, particulièrement au moment de la petite enfance pendant la diversification alimentaire. Pas question donc de le blâmer ou de chercher à le supprimer.

Cependant, SENSEÏ m’a parlé d’une technique qui permet de ne plus avoir cette sensation.

Il s’agit de serrer ses pouces dans ses poings pendant la fellation profonde.

Oui, moi aussi je n’y croyais pas trop et pourtant, cela réduit le « gag reflex » et permet donc d’offrir une fellation profonde et longue.

ça marche mieux avec les 2 mains, en fait chaque côté réduit les sensations dans un côté de la gorge… Tout est relié dans le corps humain, il n’y a qu’à voir les schémas de réflexologie plantaire (mains et pieds).

je suis contente d’avoir trouvé cette technique qui me permet de moins alterner mouvement « au fond » et mouvement « en bouche ». Et d’être plus endurante aussi.

SENSEÏ en jouit et en est plus que ravit… et moi aussi de pouvoir LUI offrir encore plus de plaisir…

Connaissiez V/vous cette technique ? Avez V/vous d’autres astuces de ce type à partager ?

Bonne semaine à T/tous

kisses

c!

Crédit Photo : ErosPower

3 COMMENTAIRES

  1. Bonsoir,

    je connaissais cette « astuce », elle réduit en effet le réflexe mais quand il est important à la base, ce n’est pas suffisant pour supporter une gorge profonde malheureusement… mais ça améliore tout de même le confort.

    Elenna

  2. Bonjour,
    Quant à moi je ne connaissais pas du tout, et c’est vrai que c’est une pratique que j’aimerais offrir à mon Maître et pour le moment je cherche le mode d’emploi à fond. Mais entre la théorie et la pratique, il y a un énorme fossé 😉
    Merci pour le conseil
    Thysminia

  3. Bonjour j’ai testé cette astuce par deux fois et pour être honnête la différence ne m’a pas semblée flagrante. C’est bien dommage d’ailleurs. Par contre un lâcher prise et une acceptation ressentie pendant l’acte m’ont bien aidé à tenir plus longtemps sans trop d’inconfort. Je vais continuer à travailler sur ces points. Amicalement
    Laure

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here