[box type= »bio »] Le grand Maitre n’est pas celui qui possède le plus d’esclave mais celui qui forme le plus de Maitres[/box]

 

Il n’existe aucun diplôme ou certificat de Maitre et c’est tant mieux.

Si c’est ce que vous cherchez, vous ne le trouverez pas ici (si vous trouvez quelqu’un qui propose ce genre de chose : fuyez).

Être un Maitre dans le sens propriétaire d’un ou d’une esclave consentante est un parcours aussi dynamique que la vie elle-même. Ce n’est pas un état d’être statique malgré les apparences. C’est une direction, pour-soi en tant de Dominant, qui s’applique à l’esclave dans tous les aspects de sa vie. C’est donc bien sujet à évolution et adaptation.

Être Maitre peut s’improviser, être Maitre peut s’apprendre, être Maitre peut se transmettre.

C’est un peu comme l’expression orale ou l’écriture.
Nous avons tous appris à parler, une fois pour toutes, lors de l’enfance. Nous avons tous constaté que nous nous sommes améliorés au fil du temps. Avec la vie et l’expérience, nous avons amélioré notre aptitude à nous exprimer et écouter les personnes avec qui nous échangeons. Et pour peu que l’on y porte un peu plus d’attention, nous sommes tous honnêtement conscients qu’il reste encore et toujours des voies d’amélioration.
Nous avons tous appris à écrire et à lire. Rien de plus facile que de tenir un stylo ou de lire des mots sur un écran. Pourtant il existe encore des écrivains.
Que montrent ces exemples ?
Malgré la simplicité de ce que nous pratiquons depuis longtemps il existe toujours pour certains et certaines d’entre nous des pistes d’amélioration et de talents.

Certains diront  : pour être un Maitre il suffit d’avoir un ou une esclave consentante.
D’autres diront : Je suis Maitre de Ma vie, il Me suffit d’ordonner pour être obéi et servi.

Désolé pour vous si vous pensez cela, mais c’est un peu court pour épanouir durablement une relation  Maitre – esclave. Cela peut fonctionner le temps d’une soirée ou le temps de quelques semaines mais cela ne résistera pas aux premiers doutes, aux premières questions importantes qui ne manqueront pas d’apparaitre tôt ou tard.

Des doutes, il y en a de toutes sortes, le doute fait même partie intégrante des débuts de toute relation humaine – le doute est salutaire et profitable, même s’il est souvent assez inconfortable à vivre.
Des questions importantes, il y en a aussi de toute sorte. Ces questions font partie de la vie, elles sont simplement liées à notre conscience d’être, nos choix de vie et nos désirs d’amélioration (plus ou moins reconnus ou affirmés)

Nous parlons de relation humaine, de communication, de respect, de discipline et de bien-être. C’est donc à ce titre que nous savons faire preuve de modestie, de curiosité, d’aptitude à nous remettre en question voire à changer d’avis, de patience, de réalisme, d’imagination et de vision.

Alors oui, c’est dans ces perspectives de relations humaines durables et épanouies que nous proposons des programmes de formation des Maitres.

Les Maitres et Maitresses, comme les esclaves consentantes ne sont pas de purs esprits ou de simples désirs aussi forts soient-ils.

DSC09370s2

N/nous restons tous des humains autant que N/nous sommes. Et si N/nous aimons les belles paroles, les mots sincères et l’honnêteté clairement expliquée et montrée, N/nous sommes également des êtres d’action et de création.

Les paroles, les mots et les pensées d’un côté les actes, comportements et attitudes de l’autre forment les deux versants d’approche du Maitre en formation.

Il n’est pas de chemin de relation humaine qui ne soit pas un chemin de connaissance de soi. Même si quelques fois il faut plusieurs années pour s’en rendre compte. Il est fréquent que ces années soient marquées de leur lot de maladresses, de douleurs et d’incompréhensions mal partagées.

Permettre de faire l’économie des douleurs et des maladresses est l’une des premières vocations de ces modules de formation.

Il s’agit de gagner du temps, de transformer les obstacles en opportunité et d’éviter de chercher seul des solutions qui ont été expérimentées avec succès par un grand nombre de Maitres avant nous.

Il ne s’agit pas de vous expliquer comment faire mais bien de vous offrir de vous poser les bonnes questions afin que vous puissiez trouver durablement la meilleure expression de ce que vous souhaitez vivre, fidèle à vous-même, en paix avec vous même dans la relation avec votre esclave consentant(e).

Il s’agit de vous permettre de vous unifier, dans un mouvement dynamique qui vous est personnel : celui de la Maitrise calme et confiante de vous-même, apte à posséder un ou une esclave consentante calme, sainement dressée et entretenue.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here