De la mère de famille à l’esclave…

Souvent, je croise dans la rue des mère de familles avec 2,3,4 enfants ou plus… Souvent elles sont en pantalon, tennis, manteau de pluie et cheveux courts… je dis souvent parce que j’ai 2 contre exemples à cela… mais elles restent la minorité soyons honnètes…

Souvent dans les premières demandes du Maîtres vers la soumise novice, vont vers l’apparence…

ÊTRE FEMME… ÊTRE SOUMISE/ESCLAVE…

Il y a 8ans, j’étais une jeune fille déjà coquette… j’avais dans mes placards des jupes et des talons par exemple… je me maquillais et portais des bijoux… parfois…

Dans les premières règles que SENSEÏ a dictées, il y avait :

  • le sexe et les aisselles épilés
  • les ongles faits
  • pas de culotte en la présence de SENSEÏ

V/vous aurez remarqué qu’il n’est pas question des jambes épilées… Ce n’est pas que je ne le faisais pas… Cependant, j’ai des poils très blonds et très fins qui passent inaperçus… ^-^

Au fil du temps SENSEÏ m’a fait devenir femme sexy

IL m’a, par exemple, imposé des jupes en permanence, avec quelques exceptions…

  • étant frileuse, j’ai droit au pantalon de pyjama et oui !!!
  • le 1er jour de mes règles je peux me mettre en pantalon… et souvent c’est celui de pyjama susnommé
  •  Si je vais à la ferme, au centre équestre ou encore ramasser des légumes dans les champs… Imaginez en jupe, les fesses en l’air pour ramasser les haricot… y’a des petits vieux qui friserai l’AVC…

Sous ces jupes qu’est ce que je porte? 

L’été rien si je suis avec SENSEÏ, à la maison ou en vacances… il fait chaud, ça ne pose pas de problème à ma frilosité… huhuhu

Au printemps ou à l’automne, il m’arrive d’être en bas et sans culotte aussi…

Par contre l’hiver, j’ai droit aux collants et leggings avec culotte en dessous bien sur…

Et puis il faut dire qu’avec l’enfant, je me baisse, me penche etc et que la mini jupe sans culotte c’est difficile à tenir…

SENSEÏ a donc revu la règle du sans culotte quand nous sommes seuls ou en soirée exclusivement…

Ah oui j’oubliais… encore une fois quand j’ai mes règles j’ai droit à une culotte… bien que j’utilise une cup, question d’hygiène…

Et puis, je suis devenue une mère il y a 3 ans, peu après que SENSEÏ m’a rasé la tête…

je dois avouer que la première année, j’étais loin, très loin de la féminité…

Déjà mes cheveux étaient très courts et mal coiffés puisqu’en repousse… je ne suis retournée chez le coiffeur qu’au bout d’1an, avant il n’y avait rien à faire…

En plus j’étais très blanche, car anémiée…

Enfin, j’étais dans une logique de pratique et confortable… soit jeans + t shirt + basket… pas de maquillage, pas le temps…

Il m’a vraiment fallu longtemps, je trouve, pour  redevenir féminine…

Un jour je me suis dit c’est plus possible, je ne peux pas faire honneur à SENSEÏ comme ça et je me suis mis des défis progressifs avec Son accord…

  1. Un mois avec des boucles d’oreilles TOUS les jours
  2. Un mois maquillée TOUS les jours
  3. Un mois à ne porter QUE des jupes
  4. Et finalement, un mois avec des talons, finis les pumas et les docs surtout…

Tout ça sur 6 à 8 mois à peu près…

En fait à la fin du mois, je n’ai pas arrêté… par exemple, depuis le mois de juin, je me maquille tous les jours (ou presque, le dimanche parfois je reste « nue »).

Pour les chaussures, c’est plus compliqué parce que j’ADORE mes paires de docs et que ça va trop bien avec mon style un peu punk… donc j’alterne talons et docs… en essayant de mettre plus de talons…

Et puis en septembre il y a eu le début du régime + le sport qui me réconcilient aussi avec moi même…

je sais que c’est dur, en étant maman, de prendre soin de soi et de son apparence…

En tant qu’esclave, je trouve finalement que c’est plus facile parce qu’on le fait pour le Maître avant tout et qu’on en culpabilise moins…

oui oui la société à tendance à culpabiliser les mères dès qu’elles font un truc pour elle je trouve…

je suis consciente de sortir du lot avec mon piercing dans le nez, mon tattoo dans le dos, mes yeux à l’eyeliner et mes mini jupes par tout temps…

Et pourtant je suis heureuse parce que je fais honneur à mon Maître… 

Et une voix au fond de moi se félicite de ne pas être une mère parmi les mères aux cheveux très courts, mal habillées, en basket et parka…

j’aime être sexy et voir l’envie dans les yeux des autres… ça n’apporte que plus de valeur à la propriété de mon Maître…

oui bon et ça me flatte un peu aussi, j’avoue…

j’ai encore des manques… comme le vernis aux mains…

Alors que mes pieds sont faits en permanence (à l’exception d’1journée par mois afin que l’ongle respire), mes mains se colorent de façon variables…

Il faut dire aussi que le vernis sur les pieds tient bien mieux (surtout l’hiver dans les bas) que celui sur les mains, constamment sollicitées…

j’avoue, je suis faible…

j’arrive parfois à avoir un bon rythme, vernis le vendredi qui tient jusqu’au mercredi, journée sans le jeudi et rebelotte…

Cependant ça me prend 1h30 entre les 3 couches (base, couleur, top coat pour les expertes) et les temps de séchage… du temps où « j’ai la maladie des doigts écartés » comme dit mon Maître…

Pas facile facile…

Du coup je porte aussi des couleurs plus discrètes dont on voit moins qu’elles sont abîmées… m’enfin j’aime pas ça non plus… je me sens négligée…

Peut être avec une seconde esclave pour faire certaines corvée j’aurai des ongles mieux faits… ;-p

j’ai même commencé à utiliser des gants pour la vaisselle (celle que la machine ne fait pas)… et ça me fait rouler des yeux tellement ça me paraît absurde…

Pour finir, je dirai que ce n’est pas simple d’être une mère féminine… ça demande de s’accorder du temps et de laisser de côté une certaine praticité, un certain confort…

Franchement avec l’habitude, je suis bien plus à l’aise avec mes jupes qu’en pantalon…

Ça demande aussi une certaine force de caractère face au regard des autres… parce que la maman sexy en jupe, pomponnée… elle s’attire les foudres de celles qui n’y arrivent pas ou qui voient l’envie dans le regard de leur mari…

Pour ma part, je dirai que c’est dans mon esclavage que je tire ma force, je sais qui je suis… Le seul juge est mon Maître Eros Power…

je vous souhaite une semaine sexy…
Kisses
c!

Crédit Photo : Eros Power. modèle : moi… huhuhu…

2 COMMENTAIRES

  1. Re bonjour Clochette…

    Comme vous j’ai toujours été très féminine donc mon Maître a peu de travail à faire de ce côté là… les ongles, l’épilation, le coiffeur… quoique… le maquillage… là j’avoue que je suis flemmarde en semaine… Mon excuse c’est « je suis très jolie au naturel » 😉

    Par contre mon Maître me laisse libre en semaine de m’habiller comme je le souhaite… Je porte des talons très hauts quasiment chaque jour mais je suis souvent en pantalon (moulant cela dit)… bien plus pratique durant mes nombreux aller-retour quotidiens… (parfois il aime bien aussi me voir en jeans/converses… le côté petite ado dévergondée… rire). Le we par contre c’est robe ou jupe avec bas et talons…

    Et comme vous je me sens un peu en décalage avec les autres mamans des écoles de mes enfants… Je me demande même si elles ont été féminines avant de devenir maman… Au-delà de l’apparence physique, la féminité se « lit » sur un visage ou sur une manière d’être… et là c’est souvent le néant…

    Esclave ou pas je me dis que toute femme aimerait rendre son Homme fier…

    Je vais finir avec votre photo… vraiment très très jolie… sourire

  2. Bonjour 959-672-577,
    Il est bon de se sentir devenir « sexy », je vous l’accorde.
    Je suis enfin dans la phase « devenir sexy » ! Et je suis déjà conquise par cette pratique, car c’est la première fois qu’un homme fait attention à moi…

    Ce qui m’étonne beaucoup venant des Maîtres, car parfois ils sont plus macho que les autres (Ce qui est le cas de mon Maître) et pourtant mille fois plus respectueux et généreux.

    Au plaisir de vous lire encore mademoiselle ! 🙂
    Et mes respects à Monsieur votre Maître.
    Vulpès.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here