Depuis quelques temps, Senseï se ravit de constater que certaines de Ses « bientraitances » (en opposition aux maltraitances souvent reprochées au SM) me font plus rire que gémir. Dans les douleurs, il en est une que j’ai toujours appréciée, c’est d’être pincée à main nue sur mes fesses, mes hanches, mes seins… Bref sur toutes les prises possibles de mon corps.

Comme V/vous le savez, le masochisme reprend peu à peu sa place en moi. Senseï me donne des leçons de plus en plus fréquentes pour éprouver mon endurance et/ou la renforcer. IL se plait à me faire différentes choses, en alternance. Par exemple, après m’avoir fait danser sous le martinet, IL me prodigue des caresses et pincements violents. Et là, Oh! surprise, mes gémissements de douleurs se mutent en éclats de rire. Comprenez moi bien, il s’agit d’un rire incontrôlable lié à la sensation de chatouillement. Oui,oui! Le pincement se transforme en chatouilles. Parfois, c’est tellement fort que j’ai des soubresauts alors qu’IL m’effleure à peine… j’en pleure de rire… N/nous en avons été tout surpris. j’ai toujours été chatouilleuse.

Il est aussi vrai que des chatouilles poussée à l’extrême et le fou rire qui en découle peuvent être douloureux (contraction musculaire, difficulté à respirer, envie de pisser,…). Cela reste quand même dans l’ordre du soutenable…

En même temps, le masochiste recherche du plaisir dans la douleur. Alors je me demande si mon côté maso ne prendrai pas un malin plaisir à me faire apprécier cette douleur en changeant la façon dont je la ressent ?

En tous cas, c’est une expérience de ressenti dans laquelle N/nous prenons beaucoup de plaisirs…

c!

Image: auteur inconnu

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour c! merci pour ton mail…. Désolée de mon absence… Me revoilà ;-).
    Effectivement drôle de situation que celle ci mais quel plaisir d’explorer ainsi avec ton Sensei les confins de ta personnalité!
    Surprises… Découvertes… Tout cela dans le partage et la complémentarité! Etrange, mais peu importe… ce cheminement se fait à deux et c’est un plaisir de le lire.
    Je t’embrasse tendrement.
    lady

  2. Bonjour C!,
    Difficile de commenter ce texte, peu le tentent.
    V/vous vous y dévoilez un peu, beaucoup,…
    Je ne sais.
    Votre témoignage rejoint la vidéo de Seana proposée par Senseï dans laquelle elle rit et pleure à la fois.
    En V/vous souhaitant de nombreux plaisirs dans le futur.

    P.S. J’espère que votre absence n’est pas la conséquence du manque de commentaires.

  3. Lady: contente de te retrouver saine et sauve 😉
    Merci de ton p’tit mot.

    Xanadu: non l’absence est la simple conséquence des vacances… j’apprécie les commentaires sans pour autant les rechercher…

    à bientôt
    c!

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here