Lorsque J’ai édité le livre de folia elle ne M’a pas dit qu’elle n’écrirait plus sur le site

Lorsque Je Me suis rendu en Belgique avec esclave lina afin de contribuer au lancement du livre (après un effort considérable de mise en page et de fabrication dans l’urgence) folia ne M’a pas dit qu’elle n’aimait personne et encore moins elle-même.

Lorsque dans ces moments de partage (4 jours toujours ensemble), alors qu’elle était encore séparé de son Maitre, folia ne M’a pas dit que les horreurs qu’elle dit sur les autres, un jour elle les dirait sur Moi.

Lorsque au mois de janvier février, encore une nouvelle séparation avec son Maitre, elle Me demande un nouveau livre, elle ne Me dit pas que ce livre ne se fera pas.

Lorsque au mois d’avril Je fais le trajet en Belgique pour aller la voir, elle ne dit pas qu’elle n’écrira plus sur le site, elle Me demande des conseils pour faire le sien et elle demande à Mon esclave où en sont les comptes alors que lina n’en sait rien.

Lorsque J’entends tout ce qu’elle Me dit sur son Maitre Doberman et sur les uns et les autres, elle ne Me dit pas que sa haine se retournera contre Moi.

Pourquoi ?

Parce que ce soir là Je suis impressionné par toutes ces médisances Je ne lui dit pas que le lendemain Je Me rends au Luxurious avec lina parce que Je ne connais pas le club et que Je n’ai rien à voir avec sa séparation avec le Doberman.

Lorsque J’apprends par un message facebook qu’elle Me reproche d’être aller au Luxurious sans le lui dire elle ne M’a pas dit qu’elle en ferait le prétexte de ne plus Me parler ni M’adresser la parole

Lorsque Je l’appelle le lendemain elle en M’a pas dit qu’elle ne décrocherait pas.

Lorsque Je lui présente Mes excuses par facebook elle ne M’a pas dit qu’elle s’en foutait, qu’elle ne voulait plus que Je sois son éditeur, elle ne M’a pas dit qu’elle s’était servi de Moi pour Me jeter comme tout le monde.

Lorsque Je décide de dépublier le livre, c’est Doberman qui monte au créneau, elle ne M’a pas dit qu’elle prendrait la position de victime pour se faire plaindre, facebook étant ce qu’il est, c’est le lieu idéal pour cela.

Lorsque Je répète que la préface que J’ai écrit est toujours valable, oui, Je peaufine la mise en page pour y faire les corrections qu’elle n’avait pas juger nécessaires, elle ne Me dit pas qu’elle veut, elle toute seule, refaire le livre. Là elle ne Me dit pas non plus qu’elle Me vole Mon travail en reprenant Ma mise en page, mes choix artistiques et les patientes et minutieuses relectures de Ma part, de celles d’esclave lina et dame de C.

Lorsqu’enfin, lors d’une soirée elle me regarde avec de la haine, elle ne Me dit pas que cette haine est son truc à elle et que Je n’ai rien à voir avec ça.

Elle ne Me dit pas mais J’ai des yeux pour voir, voir combien elle est seule et combien, encore une fois, son manque d’estime d’elle même, la rend impossible à croire ou à vivre, heureusement facebook est là pour entretenir le simulacre.

Enfin, elle ne M’a pas dit qu’elle utiliserait son travail pour dénigrer le mien afin de se valoriser comme ces enfants mal aimés qui dévalorisent les autres pour mieux se mettre en valeur vis à vis d’eux même. C’est toujours ceux qui crachent sur les repas de la cantine qui mange le moins bien chez eux…

Bref, un beau gâchis pour pas grand chose…

Illustration : dédicace de folia pour Moi dans un des premiers exemplaires.

PS et pour les ignorants ou les médisants, les comptes de l’édition sont les suivants :

J’ai réservé 60% des royalty à l’auteur et 40% à l’éditeur

Royalty pour 1 exemplaire :

4,80 € = 2,88 (60% pour folia) 1,92 (40% pour ErosPower)

Enfin, le total à l’heure d’aujourd’hui, représente moins de 100 euros  pour la part éditeur.

en édition traditionnelle : royalty = 8% du PV. soit 8% de 15€ = 1,20 €

folia a commandé les livres en direct afin de les vendre de la main à la main et d’augmenter sa part auteur (sans augmenter la part éditeur).

Non, ce n’est résolument pas une histoire d’argent parce que Je sais que Je ne récupérerai jamais mon travail investit par plaisir de publier ce qui demeure un beau texte.

 

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here