Avec l’arrivée du printemps un nouveau rythme des journées s’instaure, plus orienté vers l’extérieur, la période cocooning se terminant et N/nous aimons cela. Par ricochet cela signifie moins d’ordinateur, moins d’écriture … Une vie plus ouverte, plus intense et diversifiée aussi.

Toutefois en lisant l’article « double séance » d’esclave lina, je ressens son trouble. Ces dernières semaines la vie vanille a grignoté sur la part D/s. La domination sexuelle est toujours bien présente mais de manière trop brève, un manque s’installe, un manque de domination physique. Les circonstances faisant que mon Maître dispose de moins de temps pour cela. Moins de temps pour jouer avec mon corps comme N/nous aimons, lui imprimer Ses marques avec Ses mains, la cravache ou… en un mot vivre dans ma chair et mon âme Son emprise, abandonnée et contrainte. Je me rends compte que c’est cette Domination physique combinée à la sexualité qui est un des facteurs d’épanouissement dans N/notre relation. Une bonne séance apportant à chacun le plaisir d’être à S/sa place. Aha ! une fois que l’on a goûté à ces relations impossible de s’en passer. Les aléas : manque de créneaux pour X raisons ont l’avantage non négligeable de N/nous faire progresser à niveau de l’acceptation de ce qui est et que N/nous ne pouvons changer, avoir confiance  dans le mouvement de la vie. Du coup j’ai joué avec ces deux mots : Domination et soumission, histoire de garder le fil de l’essentiel et se remémorer les fondamentaux.

Dominer, se définir, toucher du doigt l’éternité et l’essence d’être.

Soumise s’abandonnant sensuellement.

Obligation, constance et protection.

Ombres et lumières révélées, acceptées, vécues.

Mériter sa soumise, honnêteté et respect.

Unicité, chemin de connaissance de l’Autre et de soi.

Invitation à s’ouvrir au monde et au delà, curiosité.

Mériter son collier, avancer, communiquer.

Nourrir la relation, la faire grandir et prospérer.

Intimité sublimée, partagée, sexualité joyeuse.

Accomplissement, échanges et maîtrise.

S’offrir sans pudeur, subspace vertigineux.

Tenue, rigueur, discipline et fermeté.

Servitude, spiritualité, sérénité d’être soi.

Incertitudes savamment entretenues, stratégies réfléchies.

Idéal de vie, paix intérieure, lâcher prise.

Orgasmes ordonnés, contrôlés, offerts.

Obéissance, ouverture et confiance.

N/nos corps nus enchevêtrés, se complétant.

N/nos cœurs et N/nos âmes liés dans le tourbillon de la vie.

En conclusion : la jouissance de se sentir vivants en accord avec N/nos choix.

 

 

2 COMMENTAIRES

  1. Cet article me renvoit à un article que je voulais écrire. Je ne vais donc pas commenter ici mais plutôt attaquer dés que possible la rédaction de cet article.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here