Autrefois les romains, les arabes, les ottomans appelaient la région de la moldavie : l’esclavonie… La terre des esclaves… Est ce pour cela que l’esclave dans l’imagerie populaire de ces pays est restée blonde ? Heureusement nous ne parlons pas de ces esclaves puisque celle que nous aimons et dont nous commentons les dressages ici sont totalement consentantes et conscientes de leur choix de servitude qu’il soit ponctuel ou permanent.

Cette jeune esclave blonde est belle comme une poupée, son sourire est un soleil et son corps témoigne d’un dressage accompli qui fait le jeu de la Maitresse allemande qui la dresse dans ce bel appartement. La séance est très douce alors qu’un chat miaule quelque part comme si il ou elle se doutait que ce qui se joue là sont des energies félines…
La Maitresse utilise un petit martinet de cuir avec peu de lanière. Que l’on ne s’y trompe pas les lanière de cuir sont celles qui piquent et qui marquent les peaux à l’inverse des lanières de latex qui ne font que la chauffer. Même si cette esclave blonde n’est pas entierement épilée, ses petites lêvres jaillissent à merveille de sa fente… elle crie avec beaucoup d’appréciation, doucement, en souriant..

La Maitresse prend beaucoup de plaisir à la fouetter doucement, lui poser des pinces aux bouts de ses seins à la clarté de porcelaine. La bougie rouge qu’elle fait couler sur son dos lui fait beaucoup d’effet, elle gémit de plaisir alors qu’elle a les yeux bandés d’une écharpe blanche.Après le feu de la bougie, la glace…. sur les fesses, la vulve, les seins…. puis la cire sur les seins et toujours ses gemissements de plaisir avec le chat à l’arrière plan sonore…

La Maitresse lui parle en anglais, lui dit qu’elle a deja appris quelques mots d’allemand, l’esclave lui répond qu’elle essaye d’être meilleure… la Maitresse lui rétorque que ce n’est pas assez d’essayer en se saisissant d’une cane… Elle ôte la cire de bougie avec, puis la fouette un peu avec le martinet le dos cambré, la vulve protubérante… Enfin elle l’embrasse avant de la faire asseoir pour parler, sourire et la contempler…Une heure, une petite séance blonde…. Et nous ne savons toujours pas si c’est un chat ou une chatte…

Publié par www

www.vivresm.com

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour à vous, Monsieur…

    Continuer dans ces commentaires et résumés de dressage est pour moi un vrai plaisir…je suis certes soumis en devenir et pas Maître, mais je ressens de l’intérêt pour ces soumises ou esclaves vivant des expériences fortes.
    Merci à vous de les évoquer.
    Humbles salutations.
    vavient.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here