je dois avouer que depuis un moment, je ne suis pas très en forme. Et du coup ma position se résume à ça:
Sans les fleurs et sans l’esclave, puisque c’est moi l’esclave!

Voilà, je suis patraque, fatiguée, vidées… Ce à quoi s’ajoute des désagréments là en bas…

Cependant, j’essaie que mon service ne s’en ressente pas. Ce n’est pas aisé de remplir mes tâches, heureusement que Senseï est prévenant et doux avec moi. IL me permet de dormir beaucoup et de n’en faire qu’un petit peu par jour.

Le plus difficile a été de me résoudre à ne pas pouvoir servir sexuellement Senseï pour des désordres physiques. j’ai fait tout mon possible mais une ou deux fois, la brûlure était trop vive.

Dans ces moments là, je me sens inutile. Ne pas pouvoir servir alors que je le veux. se voir « désobéir » parce que son corps ne peux obéir…

Dans l’esclavage 24/7, la vie reprend par moment, plus ou moins long, ses droits. Il n’est pas facile pour l’esclave profondément attachée à son Maître de voir ses liens se détendre, non par la volonté de son Maître mais par des éléments extérieurs qu’elle ne peut combattre.

Alors, je prend sur moi et je regarde Senseï et Sa bonté. je vois qu’IL ne se contrarie pas outre mesure et qu’IL prend soin de moi.

mon coeur se rassure et s’apaise.

Et je sais que très vite je reprendrais ma place exacte… comme ceci…


c!

Crédit Photo: « Olympia » d’Édouard Manet, tableau conservé au musée d’Orsay à Paris et la couverture du volume 5 de la BD « Djinn » de Duffaux et Miralles (à découvrir d’urgence mais attention : haut pouvoir addictif!!!)

PS: Senseï est absent et n’a donc pas pu faire Sa relecture avant publication… Pardon pour les fautes donc…

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour à toi c!
    Je te souhaite un bon rétablissement, les désagréments font partie de la vie malheureusement et surtout chez une femme les petits tracas sont légion.
    Prends soin de toi
    bises
    warda de Maître Gorean_Master

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here