[minti_testimonial author= »Eros Power »]Personne ne s’engage dans une relation de Domination – soumission sans être persuadé y trouver de la paix, du partage, de la joie de vivre et du plaisir, d’ailleurs, c’est ce qui est prévu ![/minti_testimonial]
[minti_button link= »http://www.amazon.fr/dp/B00FFIVLDM » target= »_blank » icon= »fa-chevron-right » appear= »true » size= »medium »]Version kindle[/minti_button][minti_button link= »http://www.amazon.fr/dp/1500598518″ target= »_blank » icon= »fa-chevron-right » appear= »true » size= »medium »]Version papier [/minti_button]
[minti_spacer height= »20″][minti_image img= »15344″ align= »right » url= »http://www.amazon.fr/dp/1500598518″]

PLUS DE 1000 EXEMPLAIRES VENDUS DEPUIS 2013

La première édition de « Dresser un ou une esclave consentante » fut proposée en format numérique en 2013.
Ce livre est issu d’un besoin de partage de réflexions et d’expérience des relations de Domination soumission de type Maitre / esclave et plus particulièrement des relations dites 24/7, c’est-à-dire permanentes. Sa rédaction s’est étalée sur trois ans environ. Le premier jet fut écrit durant l’été 2010, le matin tôt, sous le soleil doré de l’Aveyron.

Il s’agissait à l’origine d’écrire le répertoire de conseils qui m’avait manqué au début de Mes premières relations Maitre- soumise/esclave.
Rapidement, un cahier de 200 pages manuscrites fut achevé. Une partie de ces textes a permis la naissance de mon premier site en ligne : esclaves.org.

C’était la première fois, avec ce site, que la mention explicite d’esclave par consentement était mise en valeur dans le monde du bdsm français. Le site est devenu rapidement une référence, c’est alors que la censure de l’hébergeur s’est déclenchée. Après moult changements, le site est devenu, chez un excellent hébergeur, celui que vous connaissez pour nombre d’entre vous : vivresm.com.

L’été suivant en 2012, sous le soleil espagnol du delta de l’Ebre, oui, J’écris plus facilement l’été, J’ai repris le texte en pensant le réduire. Ce fut l’inverse. Il n’a cessé d’augmenter. L’hiver qui a suivi fut le temps de la relecture et des très nombreuses corrections. Il ne s’agissait plus de réduire le texte, mais de le rendre intéressant et surtout, apte à être lu et partagé par le plus grand nombre de personnes intéressées.

Le travail a consisté à rendre les tournures de phrases plus simples. Il a s’agit de dépouiller les idées afin de les rendre agréables à comprendre et faciles à partager.
C’est ainsi que Je reste fidèle à Moi-même : capable de manier des concepts quelques fois complexes afin de les rendre simples et agréables.

En quelques mots : faire de ce livre un outil pratique, plaisant à lire et à relire, à partager.
Les ventes, soutenues par la création d’une page facebook, ont décollé au printemps 2013.
L’expression esclave consentante ou esclave consentant est entrée dans le langage bdsm français à ce moment-là.
L’été 2014 fut le moment d’une seconde édition formule enrichie. Les remarques les rencontres, les nombreux avis et conversations avec les lecteurs et lectrices M’ont incité à reprendre l’ensemble du texte afin d’en préciser, encore, certaines idées et d’en ajouter quelques-unes sans toucher à la table des matières.

[minti_callout bgcolor= »#dd9b9b » textcolor= »#ffffff » buttontext= »Eros Power » url= »http://www.amazon.fr/dp/1500598518″ buttoncolor= »red » target= »_blank »]Bibliographie[/minti_callout]
[minti_image img= »15927″ lightbox= »1″][minti_image img= »15928″ animation= »fade-in-from-left » lightbox= »1″][minti_image img= »15929″ animation= »fade-in-from-left » lightbox= »1″]
[minti_image img= »15931″ animation= »fade-in-from-left » lightbox= »1″][minti_image img= »15930″ animation= »fade-in-from-left » lightbox= »1″]

LES QUESTIONS SONT LÀ, LES RÉPONSES SONT EN VOUS

Je n’ai pas écrit ce livre pour convaincre qui que ce soit .
Clairement : le bien-fondé des relations Maitre esclave consentant(e) ne se discute pas :  il existe tant et tant de couples et de personnes totalement investies dans ce type de relation, en permanence ou ponctuellement, que la réalité s’impose d’elle-même.
Choisir de s’épanouir en tant que Maitre, Maitresse, soumis, soumise ou esclave est un choix intime et personnel. C’est un engagement envers soi-même, un préalable à l’engagement envers l’autre.
Personne ne peut s’ériger en grand Maitre bdsm ou spécialiste de ce choix de relations.

Certains ont plus d’expérience que d’autres, ils ou elles restent néanmoins des personnes faillibles qui lorsqu’elles parlent s’expriment à partir de leur position.

Ma position d’auteur et de Maitre expérimenté n’est en rien supérieure à une autre. Elle n’en est que le complément ou la caisse de résonance selon votre perception du texte.

Évidemment, ce texte en appelle à votre esprit d’escalier : à partir d’une idée, vous avez la possibilité de réfléchir en vous-même, si cela vous convient.

  • Comment cette idée résonne-t-elle en vous même ?
  • Quel autre choix auriez-vous envie de faire ?
  • Que souhaitez-vous ajouter ?
  • Quel avis avez-vous envie de partager autour de cette idée ?

Il s’agit de vous aider à prendre position vis-à-vis des choix que vous avez faits et qui se proposent à vous. Quitte à ce que votre position s’oppose radicalement à certains propos, ceci vous offre de réfléchir à votre position et peut être même de la conforter en fonction de votre ressenti, de votre analyse et de vos désirs. Ceci est toujours salutaire.
Ne prenez pas ces réflexions comme argent comptant, mais confrontez-les à votre expérience.
Faites-vous votre propre avis et appréciez le dynamisme de votre vision de V/vos relations tel que vous les vivez.
Soyez le plus personnel possible, exprimez votre singularité, partagez là et les plaisirs de votre relation D/s se montrera toujours comme votre meilleur choix de vie.

Ce livre est un guide, un manuel de dressage des esclaves consentantes conçu pour être lu, relu et discuté.

Les chapitres sont organisés afin de pouvoir être lus même dans le désordre.
Si un chapitre vous attire dès que vous ouvrez le livre vous pouvez le lire immédiatement sans souffrir de constater que vous prenez un raisonnement ou un récit en cours de route.

Ceci permet également de retenir et de partager des chapitres spécifiques avec la personne que vous souhaitez.
J’ai ainsi, plusieurs fois, dédicacé des livres marqués de notes du Maitre ou de la Maitresse à l’attention de l’esclave à qui le livre a été donné à lire.
Il est bon que ce texte soit discuté, mis en doute et confronté au ressenti de chacun.

Les idées qui y sont partagées sont présentées pour être ressenties plus encore que pour être réfléchies.
Le dressage des esclaves consentant(e)s est autant une affaire de ressenti et d’instinct que d’activité mentale et intellectuelle.
[minti_headline type= »h4″ size= »fontsize-l » color= »#ba0d2f » weight= »fontweight-300″ margin= »40 30 20px 30″]Chacun d’entre N/nous, selon sa sensibilité, ses désirs, son expérience, ses besoins et ses moyens, s’engage dans la relation D/s ou Maitre / esclave qu’il ou elle souhaite selon sa propre dynamique afin d’avancer à son propre rythme. C’est la raison pour laquelle ce livre pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses.[/minti_headline]