Bonjour à T/tous,

Mercredi, j’ai subi une opération chirurgicale. Pour ceux qui N/nous suivent sur YouTube, une vidéo sera faite à ce sujet néanmoins, sur le blog, ce n’est pas ce que je souhaite partager.
Cette opération m’a obligé à rester couchée, avec le moins de mouvements possible jeudi et vendredi.

Depuis que N/nous sommes rentrés de l’hôpital c’est donc Maître qui s’occupe d’absolument tout : le ménage, les repas, Son travail et puis Il me chouchoute.
Il m’aide à enlever les bas de contention que je suis obligée de porter, m’attrape les choses tombées par terre parce que c’est trop compliqué de me baisser, etc. je me sens vraiment dépendante de Lui, encore plus que d’habitude.

Maître ne m’a jamais fait vivre de période de dépendance totale avec ordre de demander la permission pour chaque acte quotidien : aller aux toilettes, à la douche, etc. Là, contrainte et forcée, je ne bouge pas, je ne fais rien. De fait, je suis allée sur différents réseaux sociaux pour discuter avec d’autres Maîtres et d’autres soumises, c’était très plaisant j’ai fait plus amples connaissances avec de superbes personnes.

Quand je me suis sentie un petit peu mieux, j’ai proposé à Maître de faire une vidéo. j’étais sous antidouleurs, je n’avais presque pas mal et je voulais Le servir. Sauf que, pour plusieurs raisons, ce fût un échec. Tout de suite, en moi, je me suis énervée et braquée, finissant en pleurs sur le lit.
Maître accepte, me laisse vivre mon émotion, me rassure en me disant que ce n’est pas grave, qu’O/on la referra un peu plus tard en rangeant le matériel et passe à autre chose.

Quand Il me dit que mon portable ne doit pas charger si longtemps que c’est pas bon pour la batterie, j’ai envie de crier que « ça va il y est pas depuis si longtemps que ça », sachant très bien que j’étais prête à l’oublier pour la nuit mais je me contiens et Maître n’insiste pas.

Un peu plus tard alors que je Lui montre un message pour Lui demander l’autorisation de l’envoyer, chaque remarque (constructive et juste), je la prends comme une attaque personnelle et me braque. Maître me dit « Arrête d’être susceptible », la colère que je ressens à cet instant même à Son égard est totalement injustifiée, je m’en rends compte instantanément et m’effondre.

Les mots mettent du temps à sortir, « je me sens nulle », « j’ai l’impression de tout faire mal ». En même temps que je prononce ces phrases, je les ressens encore plus fort. « me juger c’est juger ce qui Lui appartient, je n’ai pas le droit donc même en exprimant ce qui ne va pas, je suis pas comme Il voudrait que je sois ». Allongée sans bouger, en voyant Maître s’activer dans la maison, j’ai l’impression de ne pas être à ma place, de ne pas être esclave. je voudrais qu’Il écrive et que je m’active dans la maison.

Maître me prend par le poignet en m’emmène dans la chambre. Il me répète pourquoi je suis ainsi et combien c’est temporaire. Il évoque nos projets, ceux du mois prochain comme ceux prévus sur le très long terme et finalement, ces quelques jours de convalescence, si je les prends ainsi, que je les accepte, les respecte ne seront que poussière face à tout ce qui N/nous attend de somptueux.
Il a raison. Au contraire, si je me refuse cette convalescence, elle ne sera que plus longue. j’entends et intègre chaque mot qu’Il prononce, comme des évidences avant que Maître m’offre le meilleur des lâcher-prises :

« Allez, Suce esclave »
Cette phrase si anodine n’a rien de naturel. j’ai les yeux brillants. Brillants de gratitude parce qu’aujourd’hui ça n’a rien de naturel du fait de mon état, je mets plusieurs dizaines de secondes afin de trouver la position qui me fait Le sucer selon Son plaisir, sans que cela ne joue sur ma douleur. Maître ne peux pas prendre ma tête pour me guider à Son rythme. Mais à cet instant-là, plus rien d’autre ne compte.

je suis une esclave, à sa place et je sers Maître. je le sers jusqu’à ce qu’Il m’offre Son plaisir en bouche dont je ne perds pas une goutte. je suis Sienne.

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Lina,

    Bon rétablissement et profites de ta convalescence temporaire pour te reposer, ton Maître est un homme bienveillant, compréhensif et respectueux….ses paroles sont de sages conseils.
    Bon week-end à V/vous deux,
    Galathee

  2. Bonjour je viens de découvrir votre site et ravi ma femme Et Moi sommes dans le bdsm ma femme est ma soumise et franchement merci pour vos récits et vidéo

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × 3 =