jalouse comme un poux

je suis souvent surprise de lire ou d’entendre des soumises voire des esclaves dire qu’elles sont/seraient jalouses »…

je vais beaucoup parler au féminin, n’en déplaise aux soumis mais je crois que les hommes ont la tête et le cœur plus « froid » sur ces sujets… enfin ils m’apparaissent comme tel…

La jalousie est à mes yeux le sentiments vanille de la petite amie par excellence… Alors l’observer chez mes consœurs me fait écarquiller les yeux…

Attention, personne n’est parfait et surement pas moi… chacun suit sa route et en est à son stade de développement… je ne juge personne en particulier… je réfléchis…

Dans la relation BDsM, le Maître a tous les droits sur Lui même et sur Sa/Ses propriétés. c’est clair, c’est entendu… que celles et ceux qui pensent que le soumis/la soumise est en fait celui/celle qui détient le pouvoir, sortent relire leur leçon, je n’ai pas que ça à faire…

Bref, le Maître a tous les pouvoirs… celui de vous permettre de profiter de Lui comme celui d’aller voir ailleurs…

ma jalousie a été mise à dure épreuve quand SENSEÏ a pris une seconde esclave temporairement chez nous, en 2009 si mes souvenirs sont bons… Enfin ça a été le summum quand après des mois de discussions avec d’autres, que j’apprenais souvent par hasard quand elles appelaient sur le fixe ou qu’un rendez vous au réel devait avoir lieu…

je suis passée par de nombreux états très désagréables… de l’impression que mon cœur explose aux heures à vomir tout ce que je pouvais… oui mon égo jaloux me rendait malade !!!

Et puis les 2 mois à 2 soumises sont passés… Et puis SENSEÏ est encore allé dresser une autre fille à un moment où la maternité m’avait rendue inopérante…

Ne pas être capable d’offrir à SENSEÏ ce dont il avait besoin m’a fait un mal de chien mais en même temps m’a été salutaire…

SENSEÏ ne m’a pas quitté pour autant, il ne m’a pas jeté sur le bord de la route… IL est allé prendre ce dont IL avait besoin tout en prenant soin de moi…

Voilà ce que j’ai vu : que mon Maître prendrait soin de LUI en priorité mais qu’IL prendrait aussi soin de moi… que mon Maître peut bien aller fouetter qui ça LUI chante ou Se faire masser ou sucer par d’autre… je suis SA propriété et je n’ai rien à craindre…

j’accepte tout simplement Ses volontés… IL est le MAÎTRE, IL décide…

je suis l’esclave, j’accepte, j’obei et je remercie…

la jalousie n’est pas digne de l’esclave ou de la soumise… Parce que la jalousie tant à vouloir contrôler l’autre.. « si mon Maître se fait sucer par une autre je vais en être jalouse »… moi j’entends « Maître ne te fais pas sucer par une autre pour ne pas me blesser » = contrôle du Maître… CQFD

la jalousie n’est bonne que pour les bourgeoises qui croient que l’amour passe par les cadeaux et la monogamie… qui croient que l’amour des princesses de contes de fées va venir soigner leurs blessures de petites filles alors que ça ne fait que les renforcer… parce qu’elle ne sont pas capables de se soigner elle même, d’avoir confiance en elle même par elle même…

ça peut paraitre dur et ça l’est au fond… car il en faut du courage et de l’énergie pour se soigner, et lâcher prise des blessures qu’on nous a faites enfants et qui nous ont donné un égo surdimensionner qui est un frein à l’épanouissement…

Après presque 8ans de relation D/s avec des hauts et des bas… des bonheurs immenses et des douleurs insondables… après une psychothérapie et un enfant…

oui je suis totalement libérée de la jalousie car je vis en confiance totale de mon Maître… ce qu’IL juge bon est bon… même si j’ai mal sur le coup (et c’est valable pour le fouet comme pour le reste)…

Alors oui quand j’entends une soumise dire qu’elle est jalouse, j’écarquille les yeux… j’aimerai lui dire qu’elle fait fausse route là… qu’elle est dans un réflexe vanille… qu’elle doit chercher le pourquoi en elle…

mais je reste à ma place… et je me tais…

je suis une esclave qui obéit…
c!

Photo : pochette d’un 33 tours de Tango Jalousie de Jacob Gade… à écouter ici…

12 COMMENTAIRES

  1. Je ne suis pas forcément jalouse (bien au contraire même, on m’a même reprochée de ne pas l’être parfois face à des stupidités)… Mais à mon sens c’est l’humain qui l’est ou pas… et être esclave ne nous fait pas cesser de ressentir comme tout le monde. Je vous trouve dure Clochette car vous avez vous-même fait un travail sur vous (grâce aux expériences que votre Maître vous a fait vivre, grâce aux années de vie commune qui logiquement consolident le couple dans la confiance… etc, et aussi grâce à une psychothérapie)… Une esclave qui éprouve de la jalousie lorsqu’elle sait ou voit son Maître avec une autre est normal… La jalousie est une émotion humaine, qui nous est utile (c’est une sorte de garde fou). Par contre je suis entièrement d’accord avec vous dans la mesure où une jalousie infondée face à des actes anodins est néfaste et n’a rien à faire dans une relation (BDSM ou pas). Elle témoigne d’un manque de confiance en soi nous le savons tous… Mais accepter de voir l’homme que l’on aime (il a beau être votre Maître il n’est reste pas moins celui que vous aimez et avez choisi) vivre une histoire affective et/ou sexuelle avec une autre là c’est légitime de ressentir de la jalousie… Après comme vous l’avez vous même fait c’est un travail à faire sur soi avec l’aide de son Maître… Et puis n’oublions pas le passé de chacun/chacune qui fait que nous serons plus ou moins « parasité » ensuite… C’est justement ce qu’il y a de beau dans une relation Maître/esclave : avancer sur soi, se débarrasser de ce qui nous est néfaste… devenir meilleure. Par contre une esclave qui dit être jalouse mais qui n’essaie pas de comprendre ses blessures narcissiques là oui cela irait à l’encontre de son statut (une esclave doit apprendre et avancer pour le bien être de son Maître et celui de la relation)… Mais c’est à son Maître d’estimer de tout cela à la rigueur…
    J’estime par contre que le Maître doit expliquer ce qu’il fait, car au delà du sentiment de jalousie c’est celui de trahison que l’on peut ressentir en s’apercevant que son Maître a des relation « extérieures » et que nous ne sommes pas au courant… Certains sujets peuvent être discutés d’égal à égal… et au Maître ensuite de faire avancer son esclave au mieux vers la voie qu’il aura choisi.
    Vous le dites vous-même être passée par des hauts, des bas, de la souffrance… etc… Pourquoi « bondir » face à ce qu’une autre vit de la même manière que vous l’avez vécu…

    • bonjour Andy Candy.

      Deux chose dans votre réponse auxquelles je souhaite apporter mon grain de sel :

      1/ ne pas employer le mot esclave à la légère… une esclave n’est PAS une soumise, c’est vraiment 2 choses différentes…
      par exemple quand vous dites « Certains sujets peuvent être discutés d’égal à égal… et au Maître ensuite de faire avancer son esclave au mieux vers la voie qu’il aura choisi. »
      l’esclave n’aura jamais de conversation d’égal à égal… elle est l’esclave et son Maître aura toujours la liberté de la faire taire… d’ailleurs je me réjouis d’avoir un Maître qui me laisse libre d’expression la plus part du temps… Sachant qu’IL sait me faire taire, parfois pendant des jours…

      2/ la notion d’amour dans la relation, quand vous dites « il a beau être votre Maître il n’est reste pas moins celui que vous aimez et avez choisi »
      Alors vous savez que je ne suis absolument pas d’accord avec la notion d’amour obligatoire dans le bdsm… je crois d’ailleurs que c’est un leurre… Les (pseudo) soumise viennent au BDsM parce qu’elle croient que le Maître sera finalement un meilleur prince charmant que le vanille…
      je crois que la soumission, comme la domination sont des facettes de N/notre personnalité, des facettes bien prenantes qui ont besoin d’être exprimées pour que N/nous soyons bien… Personnellement, je n’ai pas besoin d’aimer pour me soumettre…

      Enfin pour en venir à la jalousie que vous dites êtres »humaine » et « normale »…
      Pour le côté humain, certes et encore, j’ai des réserves parce que je ne suis pas sure que les femmes d’homme polygames soient jalouses comme les femmes monogames mais je n’en ai pas assez rencontré pour juger…

      j’aimerai bien parler de notion d’envie et de jalousie avec ces femmes là…

      Pour ce qui est de la normalité, déjà je la trouve dangereuse mais en plus, j’ai envie de dire justement… La jalousie est normale pour la femme occidentale monogame, la vanille, qui cherche son prince charmant et ne le veut que pour elle seule…

      La soumise n’a pas a vouloir son Maître pour elle seule… c’est au Maître de décider si oui ou non il accepte la monogamie…

      Enfin, si la soumise souffre de voir son Maître dresser d’autres femmes, même sporadiquement en soirée, alors là c’est clair qu’elle a un manque de confiance dont le Maître et elle même doivent s’occuper… c’est en ça que je pointe la jalousie… elle n’a pas lieu chez une soumise pleinement confiante…

      voilà j’espère ne pas être trop virulente mais sur ce sujet, j’ai besoin d’appeler un chat un chat…

      kisses
      c!

    • Bonsoir Clochette… sourire

      Si… vous l’êtes… trop virulente… ou du moins sur la défensive… ou agressive je ne sais trop quel terme est le mieux approprié.

      Je vais donc vous répondre mais sur un ton plus… agréable… sourire

      Je ne comprends pas forcément le sens de votre commentaire… Vous montez sur vos grands chevaux dès la première ligne… Je maintiens… oui certains sujets se discutent d’égal à égal, et j’ai ajouté que le Maître prenait la décision finale. J’imagine que vous « mettez votre grain de sel » pour reprendre votre expression sur la manière d’éduquer votre enfant, j’imagine même que vous donnez votre avis sur bien des sujets… Ou alors je vous invite à relire le blog de votre Maître car il me semble bien qu’il avait écrit sur les discussions d’égal à égal… Vous savez Clochette, ces discussions ne remettent rien en cause… Elles servent aussi, elles ont un but… celui justement de toujours comprendre son esclave (et son Maître puisque ça marche dans les deux sens)… Et le fait de faire taire son esclave s’il le souhaite ne change rien à ce que je vous dis. Il peut le décider oui mais en quoi cela vous aura t-il empêcher de vous exprimer librement juste avant ? Vous pouvez même être silencieuse plusieurs jours, cela n’a toujours rien à voir avec ce que je vous dis…

      La notion d’amour à présent… qui m’est chère justement… Mais ma vision n’engage que moi et je ne permettrai à personne de vouloir détenir LA vérité. Encore une fois vous me faites un beau hors sujet… Je parlais simplement de vous et de vos sentiments envers votre Maître. Amour ou pas chacun ses convictions, et j’ai simplement dit que vous aimiez votre Maître… Je n’ai rien dit de plus… Alors après vous pouvez me dire ce que vous voulez sur l’amour, le mythe du prince charmant (il doit quand même y avoir des petites choses à régler de ce côté là car vous êtes vraiment très virulente), il n’en reste pas moins que vous ne vivez pas votre histoire avec votre Maître sans amour justement… Oui oui c’est possible de devenir esclave d’un homme sans amour… Mais désolée ce n’est pas ce que vous vivez Clochette donc je ne vois pas encore une fois pourquoi vous m’attaquez sur ce sujet… dont je n’ai même pas parlé en plus. Vous ne vous rendez pas compte à quel point vous jugez… et les autres et ce qu’on vous dit…

      (mon commentaire étant bien trop long je dois le « couper » en deux… sourire)

    • Je ne suis pas là pour polémiquer sur l’amour dans une relation BDSM ou sur la différence entre une soumise et une esclave… A la base relisez mon premier commentaire, peut-être en changeant votre regard dessus aussi, je vous ai simplement dit que vous étiez dure et que vous jugiez une émotion que vous aviez ressenti aussi. Et avec tout le respect que je vous dois Clochette je pense être capable d’appeler un chat un chat de manière aussi claire que vous… mais avec un peu plus de respect.

      Donc tout cela pour en revenir à la jalousie… Je n’invente rien vous savez, la jalousie fait partie des émotions. C’est un fait… Je vous invite à vous documenter dessus… car oui elle n’est ni saine ni malsaine, comme toute émotion de base. Mais, et je l’ai dit dans mon premier commentaire, je suis d’accord avec vous car si elle devient maladive elle parasite toute relation… Je ne comprends pas pourquoi vous voulez absolument cloisonner BDSM/vanille… monogame et polygame… hum… Je me permets de rebondir car justement j’ai été ce qu’on appelle une femme polyamoureuse et je vous garantie que la jalousie fait aussi partie de ce que ressentent beaucoup de polyamoureux (à un degré moindre je vous le concède). Par contre vous semblez bien connaître, avez vous réellement vécu sur la durée en couple polygame (je ne vous parle pas des « jeux » avec d’autres lors de soirées) ? Etes vous si sure que cela que vous ne ressentiriez rien ? Par contre oui nous avons des penchants mais nous n’en demeurons pas moins humains. Alors soumise, esclave, dominant, Maître, ou rien de tout cela, oui certains ressentent de la jalousie de manière maladive et d’autres pas. J’ai même ajouté que si c’était le cas il fallait avancer dessus… Je pense que nous pourrions même tenir le même discours vous et moi, mais vous le faites de manière si agressive que ça transforme le fond de ce que vous écrivez…

      Vous finissez par me parlez de confiance… et je suis encore d’accord. Bien sûr que la jalousie révèle un manque de confiance en soi, une peur de perdre l’autre… Savez vous que la jalousie n’est pas le seul indicateur du manque de confiance en soi ? Votre manière de répondre ou d’écrire parfois révèlent quoi à votre avis ?

      Je vais clore ce commentaire en vous disant une seule chose… j’ai simplement jugé votre manière virulente d’attaquer ces femmes (soumises, esclaves, ou vanille peu importe) qui sont jalouses… Cela sert à quoi de blesser « gratuitement »… Je dis ce que je pense, il m’arrive de blesser comme tout le monde, mais je préfère malgré tout la sérénité des échanges à l’agressivité incontrôlée… Si vous voulez piquer faites le bien… sourire… Et puis je ne trouve pas cela très mature puisque vous avez mis ce tag sur ce post…

      Cette fois je finis… je vous souhaite de passer une jolie soirée Clochette et tout cela ne m’empêchera pas de continuer à apprécier vous lire…

    • je vais répondre uniquement sur ce que vous appelez de la virulence…

      Pour une fois que j’écris un post sans prendre de pincettes, sans arrondir les angles… je me prend dans la figure que je suis virulente, que j’agresse et que donc c’est moi qui ai un problème avec le sujet que j’aborde…

      je vais donc être claire… oui j’ai été jalouse mais pour des questions qui appartiennent au début de N/notre relation vanille justement et oui j’ai appris à avoir confiance en moi et SURTOUT dans le fait que SENSEÏ prend soin de sa propriété et qu’à ce titre IL ne la laissera jamais comme une ordure sur le bas côté…

      Et c’est de cette position que je regarde la jalousie…

      oui j’ai taggé ce post avec « maturité » car cela fait bien parti de ma maturité que de ne plus être jalouse…

      Simplement MERCI de ne pas considérer que mon avis tranché est une agression envers quiconque…

      c!

    • Je n’ai pas jugé ce que vous aviez ressenti et ce que vous aviez fait comme travail sur vous… Je me répète mais j’ai simplement dit que vous étiez dure avec les femmes qui étaient jalouses… Et de ce que j’en ai lu ailleurs votre note a bel et bien été perçue comme agressive… Et elle l’est. Vous ne vous limitez pas à donner un avis tranché (et quel affreux mot… être tranché… On peut s’affirmer sans être dans l’extrême) vous jugez et condamnez… Vous parlez de ces personnes jalouses avec hauteur et dédain, sans respect… C’est dommage que vous ne compreniez pas ce que j’essaie de vous dire sur trois commentaires… Peut-être vous êtes vous sentie attaquée et ça n’était pas du tout mon intention…

    • Bonjour Andy Candy.
      Merci de tes messages.

      J’interviens ici parce que, oui cela arrive, mon esclave est en défaut. Je n’ai pas a argumenté sur les notions de jalousie, à l’occasion j’en ferais un post sur mon blog afin de clarifier les notions de jalousie simple (située dans le domaine du désir et ou de l’envie) et de jalousie complexe (située elle dans l’illusion, l’obsession, la volonté de contrôle…)… Et nous constaterons que nous sommes bien tous d’accord, les uns et les autres.

      clochette, comme toi, comme moi, a des défauts.

      En fonctions des circonstances, je lui ordonne de faire mieux et de se corriger, si elle ne peut se corriger j’interviens, c’est le cas aujourd’hui de son accès à internet que je réglemente définitivement.
      Parmi ses défauts, elle n’en a pas beaucoup et elle s’en grandement améliorée grâce à sa servitude, il y a son manque de nuance et c’est encore qqfois visible sa susceptibilité…

      Evidemment lorsque je la dresse et en une foule de situations je peux intervenir sur sa susceptibilité, lorsque je regarde en arrière avec elle, elle le constate de grands progrès ont été accomplis… Si si ! Son manque de nuance est plus difficile à corriger. Je ne vois que le temps et la patience. Lorsqu’elle dit je répond sans prendre de gants, je lui impose désormais d’en prendre, lorsque la colère pointe : puisque c’est comme ça je vais me taire, je la punie. Une fois calmée elle est reconnaissante.

      C’est ce qui se passe aujourd’hui que je prends connaissance de cet échange. Oui, je le vois, je le lis, vous être d’accord l’une et l’autre, à part le fait que l’une, la mienne a parlé sans nuances du haut de sa fierté de se savoir esclave à la différence de tous ce qui se dit légèrement sur le sujet aujourd’hui.

      Je comprends que ça l’agace mais je lui ordonne de ne pas en tenir compte (oui le travail sur la susceptibilité est fréquent ces jours çi.

      Donc, Andy Candy, je te prie d’excuser la virulence de mon esclave et te remercie de la pertinence de tes nuances.

      J’ordonne à clochette de faire de ces deux défauts (manque de nuance et susceptibilité) et des moyens de les corriger dans la servitude le sujet de son prochain post.

      Avec toute ma sympathie.
      ErosPower propriétaire de clochette

      PS/ J’ai fais supprimer ce commentaire publié dans la mauvaise case (en bas) pour le poster dans la bonne case : ici.

    • Bonsoir Eros Power,

      Tout d’abord je tiens à vous dire que Clochette est toute excusée… J’aime ses textes et ses « petites » humeurs qui ressortent dans ce qu’elle raconte… J’avoue ça m’amuse… peut-être parce que je m’y reconnais un peu quelques fois… Je travaille aussi sur moi depuis quelques années pour gagner en sérénité…
      Mais oui je n’aime pas le jugement… Je préfère de loin la compréhension de chacun/chacune, de chaque histoire aussi… Et au final… oui… nous sommes d’accord elle et moi pour dire que la jalousie peut parasiter une relation… Je ne suis pas jalouse, je ne cautionne pas la jalousie maladive mais… je ne juge pas car les personne jalouses en souffrent beaucoup… Par contre je peux juger un refus d’avancer sur soi… Dans le premier cas on n’est pas responsable (la jalousie maladive est un comportement émotionnel instinctif lié à son vécu), dans l’autre on l’est (la prise de conscience entraine logiquement une remise en question et un réel travail sur soi)…

      Alors je vais attendre le prochain post avec impatience… pas pour titiller Clochette… sourire… non simplement parce que j’aime l’interaction sur ce type de sujet…

      Bonne soirée à vous deux…

      Andy

  2. Bonjour,
    Je rejoins le commentaire de Andy Candy…
    Bien que cela ne ce soit pas produit, (et heureusement pour votre couple), j’aurai été curieux de connaitre votre point de vue et vos sentiments sur ce sujet si votre Maitre vous avez « jeté sur le bord de la route » comme vous le dites?
    Le fait qu’un Maitre aille voir ailleurs alors que sa soumise n’est pas « opérationnelle » c’est jouer à un jeu dangereux où tout peut se produire!
    Vous avez accepté cet état de faits, cela s’est bien passé, tant mieux pour vous!
    Je connais tellement de couples qui ont tenté « cette expérience » et dont la vie a volé en éclats…
    Pour moi un Maitre se doit de rester fidèle à sa soumise même si des écarts sont constatés lors de réunions entres personnes pratiquantes!
    Mais là, la soumise se doit d’être présente et mise au courant avant les contacts « rapprochés »…
    Cette vision du couple Maitre-soumise est bien sûr mon point de vue à moi…Après, chaque couple fait il l’entend…Tout dépend des relations qu’ils ont ensemble!
    Mais une chose est pour moi primordiale:
    L’esclave ne doit pas devenir une carpette sous le prétexte qu’elle est soumise corps et âme à son Maitre…
    Cordialement.
    G.

    • Bonjour,

      j’ai déjà pas mal répondu à Andy Candy mais je dois aussi vous répondre…

      vous dites : « si votre Maitre vous avez « jeté sur le bord de la route » »

      Mon Maître est un Maître responsable de Sa propriété, et conscient des obligation que ça engendre… Au delà du sentiment amoureux, IL ne peux tout simplement pas m’abandonner sur le bord de la route et même s’IL venait a rompre N/notre engagement, IL ferait en sorte que je sois prise par un autre ou au moins bien dans ma vie… La preuve en est que N/nous avons des discussion sur ma position après Sa mort en ce moment…

      Les couples qui ont comme vous le dites, « tenté « cette expérience » et dont la vie a volé en éclats… », j’aurai tendance à penser que 1 le Maître ne mesurait pas toutes les responsabilités de Sa position de Maître et aussi que s’il est parti avec une autre c’est probablement qu’IL metait en jeu son ego qui s’est trouvé fort valorisé par la seconde alors que la 1ère ne pouvait pas…

      Enfin pour répondre à vos recommandation et notamment celle ci « la soumise se doit d’être présente »… Au moment ou Dana était présente, je refusais d’assister à ses séances… aujourd’hui, je dirai que c’est à mon Maître de décider…

      je crois vraiment que j’ai gagner en sécurité et en maturité sur ma relation avec mon Maître… tout le monde n’en est pas là, je le conçoit… mais je pense aussi que la jalousie est vraiment un sentiment néfaste à la relation, au Maître et enfin à la soumise/esclave… elle fait du mal, elle blesse mais elle embarrasse aussi… Bref elle vient en pollution là où se jouent bien d’autres chose…

      kisses
      c!

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here