Le moment de la pose du collier autour du cou de la personne soumise est un moment important.
Selon la nature de l’engagement, il peut exister un collier de novice, qui marque la période qui précède l’engagement « définitif » de l’un envers l’autre.

Il existe une variété de cérémonies possible parmi lesquelles :
– la cérémonie de la rose dont la symbolique bdsm est très forte : Une rose blanche, une rose rouge, une piqure d’épine, le sang des deux personnes partagé en un baiser devant témoins.

– le pirate et la princesse, l’un enlève l’autre, l’attache et la soumet avec force afin de lui poser le collier, elle se débat, crie et pleure, puis accepte et se soumet totalement.

– la cérémonie des vœux où chacun déclame la nature de son engagement, la personne Dominante peut marquer la personne soumise en écrivant sur sa peau sa responsabilité tandis que la personne soumise à genoux affirme son engagement d’obéir et de servir

– César et Cléopâtre où le Dominant assis reçoit l’esclave ou la soumise roulée dans un tapis et s’engage, devant un tel cadeau, à la Dominer et la protéger lorsqu’il la découvre, puis après qu’elle a accepté, lui passe un collier autour du cou.

– le Prince de l’espace ramène sur sa planète la Fille-Chat qu’il vient de capturer afin d’en faire sa pet girl

– la surprise, où la personne soumise est amenée les yeux bandés devant la personne Dominante et doit formuler ses vœux dans le noir (après quelques épreuves selon l’imagination du Maitre ou de la Maitresse) avant de recouvrer la vue dans un lieu éclairé à la bougie avec tenures de velours, coupe de champagne, etc.

– Je n’ai toujours pas eu connaissance d’une cérémonie Star Wars où la Princesse Leïa est asservie par Jabba The Hutt. Peut être parce qu’aucune personne Dominante ne souhaite porter le costume de Jabba… Rires.
Jabba
Il existe autant de cérémonies possibles que V/votre imagination. Que cet événement se déroule dans l’intimité ou soit le prétexte d’un spectacle en soirée, il s’agit toujours d’un moment fort dans la vie de la relation D/s.

Évitez de chercher à faire comme les autres et restez concentré sur la nature du moment que V/vous souhaitez partager. Il s’agit bien de V/votre moment à V/vous qui à cette occasion marque une date même si cela ne se fait qu’entre V/vous deux à l’abri des regards. Une demande aussi simple que « désires tu devenir Ma soumise (Mon esclave) ? – oui je le suis et l’accepte humblement » ou bien, selon ce que souhaite la personne Dominante c’est la soumise qui peut supplier d’être asservie « Maitre, je suis votre soumise (ou votre esclave) acceptez vous de me prendre comme telle, je vous en supplie ».

Enfin, personne n’a jamais affirmé que lors cette cérémonie la personne soumise doit être nue et la personne Dominante habillée.

C’est bien à la personne Dominante d’en décider afin de s’assurer que ce moment-là soit remarquable et mémorable.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Cette cérémonie scellant le destin de la relation D/s fait rêver, un instant magique et hors du temps…
    Les moments vécus en tant que novice sont déjà si forts du simple fait de porter un collier, de sentir l’emprise du Maître qui s’affirme de jour en jour.
    Que d’imagination dans tous ces scénari et tant d’autres à inventer, je ne doute pas que mon Maître trouvera quelque chose d’original qui N/nous ressemble.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here