Mon cheminement est sinueux et il pourrait même être vu comme une destruction de ce qui est… Et pourtant…

alicepath

 

je ne vais pas mentir. mon Maître Eros Power a pris une seconde esclave mi 2015 et sa présence a été de plus en plus douloureuse au fil des mois.

C’est venu mettre en lumière quelques chose de très important :

« je faisais la bonne chose (être esclave) pour de mauvaises raisons. »

La mauvaise raison c’est que je croyais que SON amour me sauverait de mon manque d’amour propre et d’estime de moi. Il me suffisait de voir SA satisfaction pour être comblée, de voir son amour pour me sentir aimable et m’aimer.

Malheureusement, cette incompréhension était la base de ma relation avec LUI. Quand la seconde est arrivée, peu à peu ça s’est fissuré (créant de la souffrance) et tout s’est écroulé.

La période N/nous a mis à rude épreuve.

Cependant je suis reconnaissante à la Vie de me faire traverser cela. je préfère faire et vivre les choses pour les bonnes raisons dans la confiance plutôt que pour de mauvaises raisons dans la peur.

La semaine dernière, je suis partie dans ma famille avec l’enfant, c’était prévu de longue date. je suis reconnaissante encore une fois, que ça se soit fait à ce moment là chronologiquement…

En même temps, de mon propre fait, j’ai coupé tout contact avec mon Maître SENSEÏ. IL a accepté cela, considérant que j’en avais besoin et même si (IL me l’a dit après) ça a été difficile pour LUI.

Pour moi ça a été salvateur !

Enfin, je n’avais plus a proximité la seconde comme arme pour me blesser, car oui j’ai beaucoup usé de sa présence dans la vie du Maitre pour me faire du mal, me faire peur. Enfin, je n’avais plus non plus SENSEÏ à attaquer ou à utiliser comme bouc-émissaire de toutes mes souffrances.

L’égo est un piège plein d’amertume et de ressentiment pour qui la souffrance est à la fois la preuve qu’on est en vie et en même temps la faute des autres… Ayant grandi avec très peu de spiritualité, c’est le mental qui me contrôlait et depuis très longtemps.

Mes parents ne m’ont pas baptisée pour me laisser la liberté de choix… Cependant, ils ont aussi oublié de m’éduquer à la spiritualité (qui existe depuis bien avant les premiers écrits bibliques)… Et en même temps, lorsque j’étais chez eux cette semaine, j’ai constaté qu’ils font le même chemin que moi en ce moment même… Comment auraient ils pu m’enseigner alors qu’eux même n’avaient ni appris ou découvert ??? Bref…

Cette semaine a été une introspection à moi même. j’ai observé la conscience, la Vie qui coule en moi, l’égo tenté de me mettre des bâtons dans les roues, etc. j’ai pu touché cet état de confiance et de paix que je croyais avoir perdu ces derniers mois mais qu’au fond, je ne me rappelle pas avoir vécu depuis très très longtemps.

Après cette coupure, plusieurs choses sont certaines (bien que mon Maître V/vous dira qu’elles l’ont toujours été… haha) :

  • L’Amour est là
  • Le désir de vivre ensemble est là
  • Le désir/besoin de D/s est là
  • Le BDsM n’est pas loin… comprendre la domination physique…

La chose importante pour moi aujourd’hui est :

Pour (ré)offrir ma Vie, je dois savoir réellement ce qu’elle est.

Voilà pourquoi je suis les traces de l’Éveil qui sont devant moi… Pour me trouver et me ré-offrir à LUI totalement.

Et je LE remercierai jamais assez d’avoir su lâcher la bride, avec suffisamment de mou mais pas trop pour que je ne tombe pas…

Sondez-vous bien avant d’entrer en BDsM. Peut être que ce ne sera pas encore assez  et qu’au fil du temps vous aurez besoin de plonger encore plus profondément en vous, quitte à remettre les premiers choix en question, alors soyez ouvert à vous-même… le chemin vers la Vie est parfois plein de surprise…

Ne V/vous inquiétez pas pour moi… je vais mieux…

Belle semaine à T/tous

kisses

c!

 

1 COMMENTAIRE

  1. Bonsoir clochette.
    J’avoue que je viens juste de découvrir votre écrit, j’ai du être inattentive à un moment !!!
    enfin je suis heureuse de lire que vous allez mieux, la vie en générale n’est pas un long fleuve tranquille, c’est un euphémisme. Comme on n’agit jamais par hasard (même si les raisons ne sont pas toujours claires comme vous le soulignez) c’est que votre route devait croiser celle de votre Maître.
    Le besoin d’être aimer est légitime et tout être possède les qualités pour l’être, on doit seulement apprendre à les reconnaître en soi. Facile à dire, après…
    Maintenant il est vrai que c’est vous et uniquement vous qui trouverez les réponses et les solutions en vous tournant vers votre intériorité (avec le soutien de votre Maître bien sûr). Je vous souhaite bon courage pour ce nouveau cheminement.
    Au plaisir de vous relire.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here