Est ce que l’esclave est responsable du bien être de son Maître?

La réponse facile serait : l’esclave n’est responsable de rien… ^-^

Cependant, quand on vit en 24/7 comme N/nous, il existe tout un tas de petites (et grandes) choses qui m’incombent et qui participent du bien être de mon Maître ErosPower.

Effectivement, je ne suis pas totalement responsable de Son bien être.

Il y a un tas de choses sur lesquelles je n’ai aucune prise, aucune responsabilité… La vie, le travail, etc ont leur part dans la qualité de Ses journées.

Par contre, mon obéissance, mes attitudes, ma capacités à faire les choses avant même qu’IL y pense, améliore grandement Ses journées…

Une journée où j’ai été esclave exemplaire, même avec un gros soucis de travail par exemple, sera meilleure qu’une journée où j’aurai été moins productive même sans anicroche dans le travail…

Bref, sans en être responsable, j’y participe beaucoup…

Comme ce lundi matin…

Ayant demandé dans le week-end à SENSEÏ de me donner du fouet lundi matin… je savais que je serai absente l’après-midi, que j’en avais besoin et que cela ferai plaisir à mon Maître que je le LUI demande… 

Et cela N/nous a fait beaucoup de bien à tous les D/deux… Surtout que l’organisation de la semaine qui s’est fait ensuite s’est révélée très chargée… et que finalement ce qui fût donné ce lundi matin ne sera pas en attente jusqu’à jeudi…

je pourrai me vanter en disant que c’est grâce à moi… mais en fait je suis juste heureuse que ma demande est permis à mon Maître d’être BIEN…

Souvent dans la vanille, on attend de l’autre d’être responsable de notre bien être… et les attentes créent de la frustration qui se mue en ressentiment voire en colère…

Dans le D/s et chez N/nous, point d’attente…

Le Maître n’attend pas de l’esclave qu’elle gère Son bien être… IL prend ce dont IL a besoin, c’est le Maître qui est responsable de Son bien être au final… S’IL n’est pas capable d’obtenir ce dont IL a besoin de Son esclave, alors il y a un problème dans la relation, non? Et si l’esclave par ses actes, dans le cadre de sa servitude, le surprend et le comble, c’est un plus…

L’esclave n’attend pas que son Maître la comble, elle est par nature heureuse de sa condition, dans laquelle elle s’exprime au maximum d’elle même… c’est l’esclavage en lui même qui rend l’esclave heureuse…

je n’attend rien de mon Maître ErosPower… IL me dresse quand IL le désire, me domine comme IL l’entend… Ayant la chance d’avoir la place pour m’exprimer, je peux dire mes besoins/envies/idées, ce qui n’oblige en rien mon Maître… Parfois IL n’accède pas à mes demande, c’est normal..!

Finalement, ma place me permet de prendre soin de ceux que j’aime parce que c’est ce dont j’ai besoin pour être heureuse… je suis contente que SENSEÏ soit heureux/paisible. C’est une de mes grandes joies…

Belle semaine à tous
Kisses
c!

Crédit Photo :ErosPower

PARTAGER
Article PrécédentLe rythme
Article Suivant2015
esclaveclochette

Je fus esclave consentante durant 10 ans. j’ai publié ici régulièrement depuis des années mes hauts et mes bas (selon les ordres de mon Maitre) de ma vie d’esclave. Je suis une fée clochette.

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here