Bonjour à T/tous !

Depuis le 31 décembre, je suis l’esclave mature de SENSEÏ. Cela a modifié plusieurs choses dans ma vie quotidienne. Désormais à chaque fois que le petit est absent, je dois uriner dans mon pot pour SON plaisir. De plus, j’ai un nouveau collier et une nouvelle récitation. Enfin tout cela ne sont que des pierres supplémentaires à l’édifice.

Pour en avoir parlé avec beaucoup de personnes, je sais que cela intrigue, mais que beaucoup cherchent, en vain, à comprendre. Certains ont cru que la maturité pourrait radicalement changer mon rythme de vie. Alors à cela, je vais répondre oui et non. Disons que depuis que je suis SIENNE, les règles ont toujours évolué progressivement et je LUI ai toujours offert une confiance absolue. De ce fait, depuis ma maturité, pour N/notre plus grand plaisir, IL rajoute des règles. Et moi aussi de mon côté, je suggère. Pour plein de sujets, je LUI ai demandé « Et sinon, pour ça est-ce que je dois demander l’autorisation ? »

Et du coup, aujourd’hui, je mène à peu de choses près la même vie qu’avant ma maturité c’est-à-dire celle d’une esclave asservie qui a des règles et qui est de plus en plus asservie. Cependant, je n’ai plus beaucoup de choses pour lesquelles je peux agir sans autorisation.

Sur certains points comme les finances, c’est très bénéfique pour moi. Avant d’être SIENNE, je faisais toujours plaisir aux autres, à offrir des cadeaux, tout ça, mais je ne me faisais pas plaisir à moi. Aujourd’hui, grâce à SENSEÏ, je suis capable de faire des achats par plaisir sans que ceux-ci me soient indispensables. Mais… on s’habitue vite ! Ohhh quelle belle paire de collants… Et puis cette boule à thé chat … Oh, mais cette lingerie-là pour les shooting … Enfin bref, j’avais tendance à tout vouloir même si je savais me raisonner. Devoir demander l’autorisation peut être vu comme une de responsabilisation puisqu’en soi, je n’ai même plus à réfléchir. je souhaite, je demande, IL décide. Sauf que Maître n’a pas besoin d’une esclave objet sans cervelle et aime que je pense par moi-même. Et le fait de demander l’autorisation m’a fait progresser en moi même : je me demande si le prix de l’article le vaut et si je ne pourrais pas trouver l’article similaire à  un prix moindre, je me demande si je me servirai régulièrement de ces achats ou non et enfin, je me demande si je n’ai pas trop dépensé en choses superflues ce mois-ci. Ainsi, je demande beaucoup moins l’autorisation qu’avant et réussis à être responsable.

Depuis ma maturité, je suis beaucoup plus centrée sur moi-même aussi. je voulais être mature et Maître m’en a jugé digne. Être mature signifiait pour moi être définitivement SIENNE et cela confirme encore ma place et ma nature. je suis une esclave faite pour LE servir, LUI obéir, tout accepter et LE remercier. En plus, j’ai un Maître attentif et qui aime me donner du plaisir et cela me ravit, même si je ne perds pas de vue que c’est SON plaisir et qu’IL peut aussi décider de ne plus m’en donner. Avec toute cette conscience, j’ai appris à moins rechigner concernant les ordres reçus. De toute façon, que l’ordre me plaise ou non, même si je rechigne, je le ferai alors autant LE satisfaire pleinement. Les moments de discussions ne manquent pas et à cet instant, je peux donner mon point de vue, ce que j’aime, ce que je n’aime pas et pourquoi. Cela ne changera pas SA façon d’agir, mais IL m’écoute, IL m’entend et apprécie de mieux me connaître.

Voilà en gros ce qui se vit actuellement. C’est encore une phase d’adaptation sur beaucoup de points je V/vous tiendrais au courant. Et sinon, petite anecdote …

Maître est venu me chercher à la gare après 3 jours d’absence. IL m’avait prévenu que j’aurais une surprise, mais j’avais oublié, le revoir était déjà LE Bonheur ! IL m’a fait mettre à genou, sur le parking de la gare. je sais qu’IL y avait quelques personnes, mais combien, ont-elles vu, je n’en sais rien. Dès le deuxième genou à terre, j’étais SIENNE, dans N/notre bulle. Il m’a ensuite offert un écrin dans lequel se trouvait une magnifique, une splendide, superbe bague en or blanc et doré. Et une fois l’émotion un petit peu digérée, j’ai eu besoin de rigoler pour ne pas me mettre à fondre en larmes de bonheur. Cette bague va parfaitement sur mon annulaire droit … N’est-ce pas le doigt de la bague de fiançailles ? j’en ai donc profité pour dire à mon Maître « Vous Vous rendez compte, Maître, Vous m’offrez une bague de fiançailles et c’est moi qui ai les genoux à terre . N/nous avons bien ri. Pour moi, le plus beau moment que j’ai vécu à l’heure actuelle est ma maturité et cela vaut bien mieux que tous les mariages du monde… même si une cérémonie des roses me plairait beaucoup, comme une cérémonie de marquage au fer rouge d’ailleurs … Bon j’arrête :p

Belle semaine à T/tous !

 

 

5 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Lina,
    Comme c’est romantique !!! J’adore cette façon qu’a eu ton Maître de t’offrir cet anneau. C’est si beau…
    Pour le coup, j’espère que V/vous ne m’en voudrez pas mais je V/vous embrasse tous les 2 😉
    Cordialement à V/vous

    • Bonjour Thysminia !
      je te remercie beaucoup pour ton commentaire ! Après soyons claire, même si j’aime beaucoup cette bague, symboliquement elle n’a pas beaucoup de valeurs contrairement à mon nouveau collier ou même si l’on enlève le matériel, ma nouvelle récitation ou le « simple » fait d’être SA mature est le plus beau bonheur de ma vie.

      O/on ne t’en veux pas, je t’embrasse également et mes respects à ton Maître.

  2. esclavelina quel courage vous avez de fantasmer sur un marquage au fer rouge. Je ne pense pas être capable de résister à ça et encore moins d’en avoir envie.

    • Crabou, merci beaucoup pour votre commentaire. je ne suis pas maso du tout au contraire, je suis très douillette. je sais que si marquage au fer il doit y avoir, sur le moment j’aurais envie de m’enfuir tout en ayant envie que ce moment arrive le plus vite possible. Disons que je suis enfin l’esclave que j’ai toujours rêvé d’être et que je suis prête à tout pour mon Maître. Cela c’est des mots et je n’ai pas besoin d’un marquage au fer pour cela. Cela se voit dans la vie de tous les jours, dans les efforts et la progression que j’ai. je ne pensais pas être si heureuse un jour alors oui je suis toute excitée avec des milliers d’envies …

  3. Chère Lina,
    Je suis mariée à mon Maitre. Nous l’avons été avant qu’il ne devienne mon Maître. Pourtant ce qui compte le plus à mes yeux c’est notre lien Maître/soumise!

POSTER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here